Aller au contenu


Ragna

Inscrit(e) (le) 21/06/2018
Déconnecté Dernière activité aujourd’hui, 10:47
-----

Messages que j’ai postés

Dans le sujet : Succès/trophées, Votre Palmarès Et Vos Pétages De Plomb

hier, 21:54

Platiné Shemnue I & II.

 

La compile a le bon goût d'offrir un platine pour chaque épisode, donc deux en l'occurrence. Rien de bien compliqué, il suffit d'être curieux et de faire attention aux trophées missables. Aucun des platines ne reflète le 100% réel de chaque jeu, mais les trophées sont suffisamment nombreux et démonstratifs pour amener le joueur à voir à peu près tout le potentiel de ce que le jeu propose. Et en plus, c'est agréable à faire. Le 2 est tout de même un peu plus compliqué à platiner que le 1, mais grosso modo, c'est le même schéma pour les deux. Chacun du premier coup/run.


Dans le sujet : Rpg Finis

hier, 21:40

Je viens de finir Shenmue 2 HD. C'est parti.

 

 

Après la grande surprise du premier opus qui était un jeu atypique et révolutionnaire pour l'époque (et pour moi tout fraîchement qui découvre la série sur PS4), j'ai donc laissé la galette chauffer dans ma PS4 et enchaîné aussitôt avec sa suite directe le 2, qui apporte encore du pain sur la planche et des détails encore plus croustillants sur l'histoire déjà bien ficelée. S'il est vrai qu'il n'a plus autant d'impact au niveau de l'effet de surprise, je lui reconnais le don d'améliorer tout ce que son prédécesseur a instauré, ou presque. En tout cas, je l'ai un peu plus apprécié. Il est clairement plus long que le volet antérieur, surtout si on se met à flâner et à tester tout ce qu'on trouve parmi les innombrables mini-jeux et à-côtés (scènes cachées/inédites par exemple), de quoi bien allonger la durée de vie, même si en ligne droite et si on ne parle pas à tous les NPC, on boucle le tout en une vingtaine d'heures grosso modo. J'ai dû faire largement plus, ne pouvant résister à la tentation d'explorer les zones plus grandes achalandées de NPC. C'est bien simple, le jeu déborde d'encore plus de vie que le précédent, d'autant que les choix de dialogues sont davantage nombreux et débouchent sur des informations cruciales ou insolites, que ce soit en avançant ou en faisant des à-côtés. Encore une fois, le rythme est bien soutenu du point de vue scénaristique. On est en terrain connu, surtout si on ressort direct du 1. Tout est plus riche du début à la fin, à noter particulièrement les musiques, que j'ai trouvé plus inspirées et un brin plus matures, tantôt joviales en explorant les quartiers, tantôt mystiques en menant l'enquête, toujours traditionnelles dans leur style et pour cause, la Chine est au premier plan de cette aventure où on est bercé en permanence par son OST plutôt riche. Mention spéciale concernant le dernier segment du jeu d'où en émane un parfum exotique.

 

L'histoire n'attend pas forcément d'avancer pour balancer une averse de révélations et/ou d'indices vers la fin ou dans les derniers segments du périple, mais le fait aussi parfois à certains moments de l'histoire en rencontrant des personnages-clés, comme Xiuying qui aide notre héros à devenir plus fort par le biais des arts martiaux, et d'autres maîtres maîtrisant d'autres styles de combat pour lui enseigner des techniques. Hong-Kong et Kowloon sont les principaux terrains de jeu. Tandis que d'autres personnages de la rue comme Wong aideront Ryo dans son aventure, ou encore la pétulante Joy qui semble attirée par Ryo comme abeille en quête de miel. Ryo est encore plus charismatique qu'auparavant. Il y a aussi ce chenapan de Ren, ne pensant qu'à l'argent et à chasser des trésors, m'ayant un peu rappelé Balthier de Final Fantasy XII. Les voix à effet MIDI du premier volet ont été revues et la sonorité est plus agréable à l'écoute, que ce soit en anglais ou en japonais, mais cette dernière langue est naturellement hautement privilégiée pour une immersion optimale, et j'ai d'ailleurs joué ainsi aux deux volets tout le long. Cela dit, les voix gardent toujours ce petit côté kitsch des films japonais d'action/policier/arts martiaux des années 70/80, et ça a autant vieilli que les graphismes, qui eux sont tout de même légèrement améliorés par rapport au premier épisode. Techniquement, ça monte d'un cran aussi, les mouvements de combat au kung-fu sont toujours rigides, quoi que peut-être un poil moins qu'avant, mais surtout plus nombreux et plus techniques tout comme le sont les free battles. Il faut vraiment étudier les routines des ennemis, leurs coups, leur timing, trouver l'ouverture et la technique qui marche le mieux, esquiver et contrer au bon moment, éviter de se faire encercler, sortir des coups pouvant faire de la place pour pas être encerclé, etc, etc.

 

Il y a la possibilité d'hériter des anciennes techniques maîtrisées dans Shenmue 1 via le système d'importation de données, qui permet en outre de commencer un new game avec l'argent collecté dans une partie finie du 1, ainsi que d'autres acquis antérieurs. Un truc que je trouve bien cool, ma foi. Et on peut permuter à loisir d'une technique à l'autre via le menu spécifique. Par contre, pas moyen de s'entraîner à affiner ses moves comme on pouvait le faire dans les parcs et les parkings de nuit durant la première aventure de Ryo. J'ai trouvé ça dommage. Au delà du déluge de free battles qui nous attend, le fait d'exercer et parfaire ses techniques contre certains maîtres de combat compense quelque peu ce manque d'entraînement (il y a même un mini-jeu consistant à vaincre un homme à la carrure d'ours en 5 coups ainsi que des combats de rue où on mise de l'argent), mais on n'a pas la même liberté qu'avant. Côté nouveautés, on a la possibilité de prendre des photos, qui ont en réalité une utilité autre et véritable que de faire du tourisme, à vous donc de les découvrir ! Mais plus intéressant encore, les QTE, déjà bien plus nombreux et éprouvants que par le passé, se voient qui plus est enrichis par ce qu'on appelle des freeze QTE, qui montrent brièvement une séquence de combinaisons de touches à entrer lorsque l'écran se fige, après quoi il faut immédiatement entrer les bonnes touches, pas pendant a contrario des QTE classiques, et surtout pas trop tard ! Il faut être attentif et rapide. Ça peut aussi bien intervenir durant des scènes cinématiques ou d'action, que lors de combats libres pour venir à bout de certains boss. L'idée est fort bienvenue car elle apporte une nouvelle dimension aux séquences de réflexes, et si au début du jeu il n'y en a pas beaucoup, plus on avance et plus on est assailli par les QTE et les freeze QTE, tant et si bien que ça en devient au bout d'un moment éreintant voire lourd. J'ai progressivement ressenti la même lourdeur qu'avec Resident Evil 6 à partir de la deuxième moitié du jeu, pour dire. Les ennemis ont maintenant une jauge de vie circulaire à pastilles colorées comme Ryo.

 

Les jeux d'argent sont toujours à l'honneur, au point que ça me rappelle mes escapades à Toulouse avec un vieux pote où on allait jouer dans les mini-casinos en ville ou à des jeux de paris dans les parcs en plein air. Souvent, ce sont des jeux de hasard, comme les dés. Et le jeu de la bille qui rebondit sur les tiges clouées d'une planche où elle descend pour arriver au but et espérer gagner du flouze ou un prix, c'est un mini-jeu plutôt sympa j'ai trouvé.  On a en outre des séquences d'exploration à la première personne, à certaines occasions, mais je trouve que la rigidité de déplacement de Ryo s'en ressent plus dans ce mode, et j'ai donc activé à 3ème personne dès que possible car plus simple, surtout pour tourner même si on l'impression de tracter quelque chose à l'arrière en tournant. Bref, si le titre améliore nettement plusieurs aspects de son prédécesseur, il n'en reste pas moins que certains petits défauts issus des nouveautés sont de la partie, mais dans l'absolu, il reste bien meilleur dans l'ensemble. Et on a droit à une fin ouverte. Je ne peux alors que compatir à la frustration des joueurs ayant attendu si longtemps que Shenmue 3 arrive, et il arrivera d'ailleurs dans quelques mois. On sent tout de suite que Shenmue est une saga dont l'histoire, intrigante et intéressante, se construit sur plusieurs épisodes. Mais combien pour avoir le fin mot de l'histoire ? C'est la question existentielle ! En tout cas, l'ambiance m'a transporté, et je suis bien content d'avoir découvert ces perles de la Dreamcast dont j'étais complètement passé à côté à l'époque. Cette atmosphère vieux film chinois avec une petite touche Bruce Lee a de quoi charmer, peu importe les qualités et défauts, et la ribambelle de personnages au sein de la trame mystérieuse nous tiennent en haleine. 

 

 

 

Note personnelle -> 7,3/10

Note Legendra -> 7,5/10


Dans le sujet : La valse des anniversaires n°3

14/06/2019 - 13:45

Bon anniversaire, Mogfa. :)


Dans le sujet : La Trilogie Shenmue

14/06/2019 - 13:31

Je me doute bien que tout n'est pas à jeter, et heureusement. Mais c'est un peu la douche froide. Le scénario devrait s'approfondir un peu plus je pense (Lan Di est apparu), l'esprit est bel et bien là, mais pour techniquement il est visiblement à la ramasse. Je me le prendrai sûrement, mais plus tard en promo et sûrement pas day one en l'état des choses. 70 boules, il les vaut pas pour le moment je trouve.

D'ailleurs, une édition collector est prévue mais juste en Amérique du Nord pour le moment : 

https://gamergen.com...e-nord-302664-1


Dans le sujet : La Trilogie Shenmue

14/06/2019 - 12:52

Triste constat à ce que je vois... :( 

Moi qui commence à m'attacher un peu à la série. Je devrais d'ailleurs finir le 2 ce soir ou demain. 

C'est inadmissible pour 2019 d'avoir un jeu dans cet état. Il reste peu de temps pour corriger et revoir des trucs, surtout que la date de sortie est mal choisie. Death Stranding va lui faire de l'ombre très facilement.