Aller au contenu


ElKa

Inscrit(e) (le) 13/04/2017
Déconnecté Dernière activité 26/01 01:42
-----

Messages que j’ai postés

Dans le sujet : RPG Finis

24/01/2018 - 08:40

Après des années de rejet et une partie à 75% qui étaient formidablement bien lancée mais abandonné on ne sait plus trop comment, j'ai fini Mass Effect 3. Je donnerais mon avis plus en détails dans le topic dédié mais comme beaucoup, c'est un grand sentiment de gâchis qui me vient en bouche. Tout n'est pas noir, en soit le jeu est correct, c'est sans doute l'opus le moins "cassé" de cette trilogie et certains moments sont vraiment de qualité. Si je devrais dire le regret qui me vient le plus en tête là, après la phase finale du jeu, c'est que c'était l'opus où les moisonneurs devaient etre les star absolue et finalement ils ont plutôt un rôle de figurants, un comble alors que l'ensemble de la galaxie livre une guerre totale et désespéré contre eux.

Reste que cette série de jeu aura vendu du rêve à pas mal de monde n'est ce pas le principal en fin de compte ?) et rien que pour ça elle mérite d’être cité dans les saga du jeux vidéo à connaitre.


Dans le sujet : Kessketujoues?

23/12/2017 - 22:13

Faut faire les quêtes en fonction de leur niveau :p je rejoins les avis au dessus, en raison de certains événements et discussion (si on a déjà fini le jeu principal), B&W fait office de bon épilogue (un peu longuet mais spas pour déplaire, disons que c'est un épilogue faisons seigneur des anneaux)


Dans le sujet : Mass Effect !

23/12/2017 - 14:38

Faudrait voir plus en détails ce qu'il est possible de faire en ayant une approche équilibré (mais si on fait pas ça par choix ça revient exactement à ce que je disais) mais vu que je me suis pris énormément de choix grisé parce que j'avais une approche majoritairement pragmatique (mais pas que) et j'ai même réussis à me prendre quelques barrières où les deux choix n'étaient pas possible. J'ai fait plusieurs parties de ME2 du coup je doute très franchement qu'on puisse avoir une grande liberté de choix niveau conciliant/pragmatique (surtout si on prend la liberté de ne pas activer les interruptions/qte quand on en a pas envie)


Dans le sujet : Mass Effect !

23/12/2017 - 12:34

A cause d'une discussion avec un pote je me suis remis à Mass Effect 2 en comptant bien pouvoir embrayer sur le 3e que j'avais ragequit en constatant que le multi augmentait la barre des "war asset" et esperant bien le finir une bonne fois pour toute histoire de clôturer la trilogie. Du coup faisons un petit pavé pour dire ce que nous pensons de cet opus.

 

Revenir au Mass Effect ça a toujours été pour moi l'occasion de rager à mort sur toutes les failles des jeux qui m'étaient complétement passé au travers lors de mes premières parties (qui commence sévèrement à dater).

Si à l'époque j'avais trouvé le gameplay du 2e nettement supérieur au précédent, plus travaillé, plus agréable, maintenant je dois avouer ne plus vraiment être sur lequel des deux tient le plus de la purge.

Le systeme des 3 barres de vies et des armes et pouvoir à ajuster en fonction montre très vite ses limites, on a un systeme simple, dynamique mais qui manque ééééééééééénormement de profondeur et qui devient extrêmement vite répétitif et lassant. Le fait que les cooldowns soient global ralentit encore plus les phases de shoot et condamne énormément la prise de risque. Du coup la plupart du temps on se contente de faire une bagarre de couvert en tirant sur l'IA qui fait de même, les ennemis tentant de vous déloger de votre position étant trop peu nombreux, vous serez safe dans votre couvert environ 95% du temps. Je passe sur l'énorme aberration qui consiste à faire en sorte que la mini map ne soit accessible que via la pause tactique et qui peut déboucher sur des surprises pas vraiment trés agréable et sur l'IA de vos compagnons qui se fera un plaisir de transformer vos combats contre les Praetoriens en véritable cauchemar. Et la cerise sur la gâteau c'est la commande pour se mettre à couvert qui est exactement la même pour en sortir pour peu que vous puissiez l'enjamber. Ça n'arrivera pas souvent mais bon dieu que c'est frustrant quand ça arrive. Le level design est d'une paresse à toute épreuve et ne fait qu'aligner les couloirs et les couverts ad vitam eternam.

 

Pour le reste, je dois avouer faire partie de l'école, minoritaire il parait, à trouver la gestion de l'inventaire nettement supérieur à Mass Effect 1. Certes il y a nettement moins de modèles d'armes et nous n'avons plus de mod à mettre sur nos armes mais de toute façon ça a toujours été une fausse diversité dans ME1, quel est l’intérêt d'avoir 36 versions d'une arme alors qu'il s'agit quasi exclusivement de version moins performante que la précédente ? Idem pour les mods, la majorité d'entre eux n'était que des versions ++ de ceux que vous avez chopé avant. Pour moi l'inventaire dans ME1 il était rarement plein vu que tout était vendu. Dans ME2 on a environ 3 modèles pour chaque armes et chacun a ses caractéristiques : le recul, la cadence de tir, la stabilité, le nombre de cartouche par magasin, les dégâts, etc.

 

En ce qui concerne la partie RP, on conserve le catastrophique systeme de conciliation et pragmatisme avec des choix qui demande toujours plus de stat dans l'attitude requis, ce qui force notre perso à travailler uniquement dans un domaine sous peine de devoir choisir les choix plus mièvres et moins efficace. Bref, niveau RP c'est une véritable prison, empêchant de jouer notre Shepard comme on le souhaite réellement. Rajoutez à cela le fait que dans la majorité des cas, on obtient la même récompenses en choisissant l'option pragmatique ou conciliant et que bien souvent les discussions ne vont que dans un seul sens (où qu'il n'y ait qu'une seule issue pour résoudre cette quête) font que très souvent on a pas l'impression de réellement influer sur la situation (et quand on sait quelles répercussions nos choix auront dans ME3 on peut se demander a quoi rime bien tout cela). C'est genre pas réellement possible de faire un Shepard 100% raciste pro humanité, ni un biotique adepte d'eugénisme sur les non biotique.

 

Au niveau du scénario, je dois avouer être partager. Certes, l'histoire des récolteurs est assez peu passionnantes et au final le tronc commun n'occupe qu'une très courte période du jeu. Le fait de refuser de traiter réellement des moissonneurs et de faire un épisode de transition où Shepard aurait du armer la galaxie contre eux condamnera de facto le scénario de Mass Effect 3 à l'échec dés le départ (et créer cette horreur qu'est le Crucible/Creuset). Du coup faute de développer l'intrigue principale des moissonneurs (hormis une petite info dans la dernière ligne droite), l’intérêt de cet épisode est rediriger vers les compagnons de Shepard et suivant les cas cela va nous permettre de développer un peu plus l'univers de Mass Effect. Il y a un bon boulot sur les personnages, même si la plupart sont composés de gros clichés, à mes yeux ils sont tous dans l'ensemble plus interessants que leur prédécesseur (ça me fait mal de le dire mais Wrex c'est vraiment l'archétype du bourrin sans la moindre profondeur). Mention spéciale à Mordin qui fait clairement parti de mes préférés, surtout que le traitement du génophage est sans doute l'un des moments où nous avons le plus de possibilité pour résoudre une quête dans cet opus. Néanmoins je me demande si cela n'entraine pas une dynamique fâcheuse à savoir que l'univers de Mass Effect existe plus par ses personnages que l'inverse (en gros pour Samara, nous connaissons les vampires Asari uniquement sous son spectre, jamais nous verrons comme ce phénomène résonne au sein de la communauté Asari). Bref, de ce coté Mass Effect 2 fait plutôt du bon boulot même si l’intérêt des personnages et leur apport à l'univers Mass Effect est assez variable.

D'un point de vue très générale, les dialogues et mise en scène de Mass Effect 2 reste bourré de clichés à 100%, ayant souvent une allure de série B. Ça reste efficace et bien jouissif par moments même si du coup cela donne à tout cela un coté assez prévisible et surfait.

 

Je passerais rapidement sur le reste (c'est ça de faire un post à l'arrache). Le jeu reste bien garnie de bugs parfois extrêmement désagréable comme le fait de se retrouver coincé dans le décor, à flotter comme un couillon parfois même en pleine fusillade. Les bugs de perso ou de caméra en pleine cinématique, les répliques dans le désordre, le fait que ça ne correspond absolument pas aux sous titres ou des trucs plus.. euh, rigolo, comme Garrus qui parle comme Saren à un moment ou ma FemShepard qui a une bouffé de testostérone et parle comme son homologue masculin.

Oh et les mini jeux, le piratage comme les scan de planètes, sont vraiment ultra casse couilles.

 

Mention spéciale au DLC du Courtier de l'ombre qui donne vraiment l'impression de jouer contre des troupes d'élites et qui a un décor et une ambiance assez fabuleuse sur la base du Coutier (et Liara devient la seule waifu envisageable de cet opus avec ce DLC :ph34r:)

 

Bref, je peux pas dire que rejouer à Mass Effect 2 soit réellement une partie de plaisir, un gameplay bien trop coincé et sans profondeur, un RP salement bridé et non immersif et un scénario peu intéressant, trop peu raccorder à l'intrigue des moissonneurs qu'il sera en très grande partie responsable de la Bérézina de l'opus final et de l'échec global de la trilogie comme ensemble scénaristique. Reste une ambiance, des répliques et certaines mise en scène très clichés mais jouissives et certains personnages valent clairement le détour.


Dans le sujet : Kessketujoues?

23/12/2017 - 11:19

 

J'attends la fin des majs pour me mettre à FFXV :x

 

Vu comment ils sont en train d'étirer la licence, t'y joueras pas avant 2020 XD

Tient d'ailleurs j'ai toujours pas fais le dernier DLC. J'ai la tête dans The Witcher 3. J'attaque les DLC avant de poutrer le boss de fin. 

 

 

Je te conseille de faire Blood and Wine en dernier au niveau des boss (voir même Hearthstone aprés le jeu de base) parce que ces derniers sont nettement plus travaillés et difficile. Le boss final vanilla passe vraiment pour un trash mob après.