Aller au contenu


cKei

Inscrit(e) (le) 25/07/2012
Déconnecté Dernière activité hier, 21:54
*****

Messages que j’ai postés

Dans le sujet : Discussion Générale / Les News

20/03/2019 - 21:41

La cible, dans un premier temps, c'est ni les gosses ni les joueurs habituels. C'est plutôt les technophiles, ceux qui ont de quoi se payer une connexion stable et que devenir un pionnier du cloudgaming fait kiffer. Un peu comme pour la VR quoi. Ou ceux qui ont un abonnement Shadow (parce que ouais, le truc de google c'est pas vraiment révolutionnaire en fait).

 

Le public que tu décris dans ton message, il pourrait être interessé si le budget est raisonnable, mais à moins qu'on invente les forfaits 4G illimités accessibles à tous je vois mal comment ils vont y accéder.

 

Bon après si j'étais cynique je dirais que la vraie cible des annonces d'hier c'était les journalistes spécialisés et les observateurs de notre média, et ça a d'ailleurs très bien marché.

 

 

Tous les arguments sur la possession, ça rappelle quand même pas mal les débats similaires sur la vidéo et la musiques il y a dix ans et qui achète encore des CD Audio et des Blu-ray ici ?

Ben moi. Enfin peu de CD audio vu que j'ai jamais été un énorme consommateur (et j'ai rien acheté depuis 6 ans mis à part des ost) mais des DVD oui. Je préfère payer 20 balles une saison d'une série que de prendre un abo Netflix. Ca peut sembler con de la part de quelqu'un qui se dit pragmatique mais j'aime pas l'idée de payer un abonnement pour consommer des trucs à la chaine et ne même plus comprendre ce que je regarde.

 

 

C'est pas parce qu'on s'attaque à votre média favori qu'il faudrait faire passer la dématérialisation et le streaming pour une mode passagère, c'est un mode de consommation qui est là pour rester et qui va probablement devenir majoritaire d'ici quelques années.

Ah ben moi je pense pas que ce soit une mode passagère, c'est bien le problème. Ca va me faire chier longtemps et m'obliger à revoir ma façon de consommer à long terme, et je suis pas du tout impatient.


Dans le sujet : Discussion Générale / Les News

20/03/2019 - 14:19

Bon alors c'est quand qu'on commence à cracher sur le futur service de Google pour jouer aux JV via le disque nuagique (ou infonuage si vous préférez) ?

Je copie-colle mon avis :

 

Stadia, quel nom de merde, on dirait un monte-escalier...
Je vois passer pas mal de questionnements sur le modèle économique, la collecte sauvage de données personnelles, les impacts sur l'environnement, sur les développeurs, l'universalité d'un tel système par essence élitiste, mais je vois assez peu d'articles qui s'interrogent sur ce qui à mon sens est le point central des changements de paradigme de la consommation du JV : quel intérêt pour le consommateur ?

On lui propose de troquer une possession pour un service, un investissement pour une location. D'un point de vue comptable il pourra surement s'y retrouver, mais il pourrait aussi le faire sur un simple PC qui aujourd'hui se connecte facilement sur une télé connectée et propose des jeux à tellement bas pris que ça en est ridicule. "Certes mais on peut jouer partout avec un smartphone !" Ouais mais va sortir une manette dans le métro ou le train (qui ne sont pas le meilleur endroit pour chopper un réseau stable), c'est pas idéal et les consoles portables sont là pour ça.

Qu'en est-il aussi de l'obsolescence du service ? On le voit déjà avec les jeux multi, on achète des jeux dont tout ou partie a une date d'expiration. Un éditeur peut choisir de vous couper l'accès à un jeu que vous avez acheté sur un coup de tête, parce qu'il n'a pas assez de succès, que vous avez exploité une mécanique du jeu (exemple récent sur Falloute 76), qu'il est considéré comme trop vieux. C'est aussi le cas avec Steam et évidemment que les supports physiques ont certains de ces soucis mais la majeure partie du temps vous n'en saurez rien, et si vous voulez jouer à votre jeu solo sans relier la console au réseau rien ne vous en empêche ; si c'est le cas alors le JV est sur la mauvaise pente.

Je prêche pour ma paroisse, si j'ai du mal avec la dématérialisation en général et encore plus avec le Cloud Gaming, c'est qu'elle n'apporte rien à ma façon de consommer le JV et pire, elle l'impacte de plus en plus. Via le report des investissements depuis les "gros" jeux vers du jeu-service assez naze avec plein de mécaniques polluantes au détriment du travail bien fait (coucou Xenoblade 2). J'aime aussi "posséder" des jeux, pas me contenter d'un code de téléchargement ; de la même façon que la lecture, je n'appréhende pas une œuvre qu'elle soit sur un support physique ou non.

Dans le second cas ça a quelque chose de jetable, on ne s'investit pas autant dans un jeu selon qu'on l'a acheté plein pot, bradé ou piraté. Y'a qu'à voir la chienlit des soldes steam, des gens qui hoard des tas de jeux qu'ils ne feront jamais (moi y compris à mon échelle), ceux qui se font systématiquement rembourser après avoir bien profité de leurs deux heures de jeu gratuite... Pour moi le JV est une industrie culturelle, pas un simple divertissement brainless.

Et surtout ça m'emmerde qu'on nous "impose" (par ces prédictions) un nouveau modèle comme si c'était une aubaine pour nous alors que je n'y vois que des inconvénients. Comme on nous a prédit l'avènement de l'image 3D (lol), de la VR (je me marre), des nouvelles façons de jouer (une bonne vieille manette ou un clavier restent le mieux) et de plein d'autres trucs qui n'étaient qu'artifice mais ont quand même réussi à nuire à leur échelle à la pratique conventionnelle.


Dans le sujet : Rpg Finis

17/03/2019 - 19:10

J'irai pas jusqu'à dire que FFX est bien écrit, notamment parce que pas mal de dialogues sont mal mis en scène (une certaine mollesse) et l'écriture ne relève pas le niveau. Pas plus que les doublages (anglais du moins), mais faut garder à l'esprit qu'à l'époque c'était en partie un précurseur, c'est en tout cas comme ça que je m'en souviens.

 

Globalement les scènes manquent d'enjeu avec des persos secondaires qui viennent juste pour troller (genre les blitzballeurs ou Dona et son gardien mutique, dont j'ai dû chercher les noms pour m'en rappeler). Y'a bien Seymour qui relève le niveau mais j'ai jamais pu le piffer, ni les scènes dans lesquelles il apparait (tout le trip du mariage, c'est naze).

 

MAIS je m'en souviens aussi et surtout pour son ambiance, qui prend une nouvelle dimension quand on comprend les implications du pèlerinage vers la fin du jeu, ce qui redéfinit pas mal les personnages et leurs interactions. Je crois que c'est le seul FF dont la trame est aussi rectiligne et aussi focus sur un feeling de désespoir (beaucoup plus que Lightning Returns alors que c'est pourtant le scénar complet de ce dernier). On aura beau dire que ça a été le patient zéro des FF sur rails (par exemple, on contrôle l'intégralité des persos ou presque d'entrée de jeu), c'est pas du tout le souvenir que j'en ai pour ma première partie.

 

Et que dire aussi des combats qui incluent une part narrative, aspect déjà présent dans le 8 et le 9 (un peu le 7 aussi) mais poussé beaucoup plus loin au travers du gameplay (i.e l'interaction avec l'aire de combat et le placement, genre la grue à activer ou l'encerclement du poisson au début du jeu)

 

Donc ouais l'écriture du jeu n'est pas au top mais c'est pas non plus au niveau de Xenoblade X, ça manque juste d'entrain.


Dans le sujet : Vos Derniers Achats Mangas/animes/goodies

14/03/2019 - 12:44

+ Une drôle de famille T1

+ Stravaganza T1

+ Area 51 T1 à 4

+ Flying Witch T6-7

+ Born to be on air T5

+ Moriarty T5

+ Solanin volume double.


Dans le sujet : Skylegendranews

12/03/2019 - 19:44

 

D'ailleurs, tout porte à croire qu'il avait des troubles psychiatriques

C'est une possibilité en effet.