Aller au contenu


Herbrand

Inscrit(e) (le) 26/05/2010
Déconnecté Dernière activité hier, 14:39
****-

Messages que j’ai postés

Dans le sujet : Vos derniers achats ?

hier, 13:15

Précommande de FFIX sur Switch (édition physique, version ASIA) sur Play-Asia \0/


Dans le sujet : Jeux Finis (hors RPG)

28/09/2020 - 19:35

Très mauvais souvenir de Mario 64 pour ma part (je l'ai connu à l'époque du portage DS), outre la camera c'était surtout la physique qui me dérangeait (avec Mario qui "glisse" énormément). La répétitivité des niveaux aussi. Beaucoup de mal à comprendre comment des personnes de goûts peuvent le qualifier de master piece (et le comparer à SMW. Je vais lui redonner une chance avec la compilation sur Switch justement.

 

(Terminé SMW à fond hier d'ailleurs, et là master piece et best platformer ever sans hésiter.)


Dans le sujet : Jeux Finis (hors RPG)

25/09/2020 - 21:11

On verra. J'enchainerai avec DKC 2 (jamais fait), un sérieux concurrent paraît-il. :)

Dans le sujet : Jeux Finis (hors RPG)

24/09/2020 - 07:51

Entre deux gros jeux et des problèmes de connexion qui m'empêchent de jouer décemment à FFXIV (certains ressentiront un souffle de nostalgie à me lire ...), j'ai relancé Super Mario World (Switch, via le Nintendo online). Première fois que j'y rejoue depuis la version GBA. 

 

On ne le dira jamais assez sur ce forum, c'est complètement dingue à quel point le level design de ce jeu transpire le génie, et ce dès les premiers mondes ! Tous ces secrets à découvrir, quel pied.  :bave:


Dans le sujet : RPG Finis

22/09/2020 - 08:58

Terminé Romancing SaGa 3 Remaster sur Switch en 25 heures. J'ai eu un peu de chance contre le boss de fin je pense mais c'est passé (il me restait 2 persos quasiment morts quand je lui ai porté le coup de grâce). J'ai laissé tomber le boss optionnel qui applique des changements d'état à toute l'équipe (je pense que j'aurais pu le battre mais pas sans tuer définitivement mes persos, ou au prix d'un grinding intensif pour adapter mon build).

 

C'est le troisième épisode de la série SaGa que je termine (après SaGa Frontier 2 à l'âge d'or de la PS1 et son aîné en 2013). Je naviguais donc en terrain connu, que ce soit dans le système de combat et d'évolution ou dans la liberté offerte (présente également dans SaGa Frontier 1er du nom).

 

Là où SF offrait un monde ouvert sci-fi, RS3 fait pareil dans l'heroic fantasy. Après une brève introduction scénarisée, on est livré à nous même pour partir à l'aventure, résoudre des quêtes, recruter des alliés et au passage renforcer notre équipe en vue du grand final. La trame principale est minimaliste (tout comme la narration) : on doit fermer les quatre portes de l'abysse pour pouvoir accéder au dernier donjon, ce qui nécessitera de vaincre des archdémons surpuissants (d'où l'intérêt de voyager en quête de meilleurs équipements). La courbe de difficulté est plutôt bien étudiée, pour autant qu'on acquière des techniques/magies puissantes dès que c'est possible. Mes seuls bémols sont le déséquilibre entre les différents builds (sword et kungfu > all), l'absence de heal de groupe (alors que les boss ne se privent pas pour frapper toute l'équipe en même temps, deux fois par tour, en infligeant des status effects) et la présence de magies OP (dragon god descent, shadow servant) qui deviennent du coup incontournables. Heureusement j'ai eu la chance d'avoir choisi une combinaison qui fonctionnait bien (j'avais juste un perso qui était devenu totalement inutile).

 

La replay value existe (il y a même un new game plus) mais l'impact de changer de personnage principal est limité à l'introduction, quelques évènements vers la fin du jeu et éventuellement un donjon supplémentaire.

 

7/10

 

(Ça m'a bien chauffé pour refaire SaGa Frontier 2.)