Aller au contenu


Faizon

Inscrit(e) (le) 21/10/2009
Déconnecté Dernière activité hier, 21:52
***--

Messages que j’ai postés

Dans le sujet : Idées pour mieux traverser la période actuelle

31/03/2020 - 10:35

Et j'imagine bien que si ce virus était apparu dans les années 40-50, l'humanité aurait peut-être disparu car on ne disposait pas de la médecine et de la technologie avancées comme aujourd'hui. 

 

L'humanité n'aurait pas disparu, on aurait juste eu des volumes de morts comparables à la Peste noire ou la grippe espagnole, voire inférieurs, et si ça aurait certes eu des répercussions importantes, ça n'aurait pas changé les choses du tout au tout.

 

De mon côté, j'ai la chance d'avoir une activité professionnelle quasiment inchangée, je déplace des priorités (et je sais que certaines facettes de mon activité vont être en danger selon la suite des événements, mais je ne peux pas y faire grand-chose).

Mais je pense qu'il y a largement de quoi s'occuper et remplir des journées, surtout pour nos générations. Pour ceux et celles âgés de 30/40 ans, via notamment Internet, l'accès à la culture a tout de même été radicalement optimisé/changé : on peut jouer à tous les jeux vidéo qu'on souhaite en dématérialisé, on a accès à des sources audiovisuelles incomparables, on peut échanger avec ses amis très facilement (et donc organiser pour ceux qui en font des parties de jeu de rôle, voire de jeu de plateau avec les potes). Si la période n'est PAS une période de vacances, en prenant toutes les activités "hors sorties" qu'on peut mener en période de vacances, on a déjà de quoi bien remplir ses journées.

 

Pour le reste, c'est l'occasion de se lancer dans de nouvelles activités, qu'elles soient organisationnelles (on fait un grand ménage chez soi), créatives (on se met à l'écriture, à la musique), culturelles (on apprend de nouvelles choses).

En n'oubliant pas qu'on est aussi souvent privilégié(e)s par rapport à d'autres (un couple avec l'un des deux en télétravail, l'autre dans le médical, avec trois enfants dans un deux-pièces au cœur d'un quartier dense dans une capitale, c'est pas la même chose qu'un couple au chômage partiel dans une grande maison dans une banlieue tranquille), il faut apprendre à relativiser sur sa situation.


Dans le sujet : Final Fantasy VII Remake - FF Versus XIII Reskin

04/03/2020 - 10:12

Le souci est, à mon sens, mimi, que tu n'arrives pas à faire la différence entre représentation "symbolique" (ce qu'est FF VII PS1), proposant du coup quelque chose permettant de projeter une idée plus vaste par une représentation volontairement imagée, avec de plus une vue de haut, qui permet donc de voir des "décors extérieurs" (c'est-à-dire des décors que les yeux du personnage que tu diriges ne peuvent théoriquement pas voir), à une représentation plus "réaliste", tournée autour de la perception du personnage, et non plus celle du joueur.

À partir de là, la perception sera inévitablement différente, sans oublier que la "densité" que tu regrettes va passer par d'autres aspects (qu'évoque Risk) ; du coup, ce n'est a priori pas "moins dense", mais "dense différemment". Mais il est clair que tu si tu t'attends à retrouver les mêmes ressentis que sur FF VII, par rapport à cette différence de représentation que j'évoquais plus haut, c'est cuit.


Dans le sujet : Final Fantasy VII Remake - FF Versus XIII Reskin

02/03/2020 - 17:23

Je ne sais pas si cela est lié à la difficulté (j'ai joué en normal), mais j'ai fait du smashing carré sur quasiment tous les ennemis, et sur Scorpion certes le combat prend une dimension légèrement plus tactique (c'est pour cela que j'ai précisé FFXV+) mais cela reste limité.

 

Après, il ne faut pas oublier que, sur FF VII, au niveau des ennemis normaux, c'était quand même du "bashing croix". J'ai pas vraiment de souvenir de stratégie de dingue face aux ennemis de base (c'est globalement le cas dans un bon paquet de vieux RPG au tour par tour).


Dans le sujet : Final Fantasy VII Remake - FF Versus XIII Reskin

20/02/2020 - 16:52

C'était au moins conecté dans certains cas : l'invoc chocobo par exemple. Et puis au moins je pouvais etre fier de trouver l'invoc par moi meme, plutot qu'en alignant des dollars.

 

Et sinon, ça choque personne les invocs optionnelles, DLC et compagnie ? Il faut croire que je dois vraiment etre le seul vieux raleux blasé ici ...

 

Vieux raleux avec une mémoire sélective, aussi… Tu avais autant fait une levée de bouclier à l'époque de FF VIII et de ses invocations qu'il fallait payer en achetant carrément un accessoire physique pour y avoir accès ?

 

Edit pour préciser mon propos : ce que je veux dire, c'est que ce n'est pas un phénomène neuf, et si c'est un truc totalement optionnel, c'est certes dommage (et encore, les conditions d'accès restent aisées), mais ça ne change pas l'expérience ludique. Ce n'est pas la même chose que si on nous annonçait que, par exemple, l'élevage ou les courses de chocobos allaient fonctionner en gatcha


Dans le sujet : Nos Classical-Rpg Préférés(7Ème Partie) ?

13/02/2020 - 20:35

OK, je vois. Concernant Baldur's Gate, probablement parce que j'ai énormément joué à AD&D 2, j'ai été très déçu par la façon dont ça a été mis "en jeu", avec le système de temps réel pausable qui ne réflétait vraiment pas les possibilités offertes par le JdR papier. J'ai trouvé que c'était une difficulté au final artificielle (et je n'ai pas ressenti le côté hardcore dans les mécaniques vu que je connaissais les règles sur le bout des doigts, probablement, j'ai du coup simplement trouvé ça simple mais moyennement exécuté).

 

Après, sur les Fallout, Arcanum, etc., on est pour moi sur des facettes un peu éloignées, avec du système au tour par tour, et du coup pas les mêmes problématiques qu'on pouvait avoir dans BG.