Aller au contenu


Photo
* * * * * 1 note(s)

Jeux Finis (hors RPG)


  • Veuillez vous connecter pour répondre
4467 réponses à ce sujet

#4396 Yaone

Yaone

    Yaonoob

  • Fidèles
  • 5 382 messages

Posté 29/11/2020 - 18:19

J'ai fini Kingdom Hearts: Melody of Memory (~27h en faisant toutes les étoiles)

 

Ma première approche a été de me dire que c'est illisible avec des ennemis qui bougent voire trop rapprochés pour anticiper quoi que ce soit. 

Mais je n'ai pas ce souci avec les musiques que je connais très bien. 

En fait je me suis vite habituée à ce visuel. Les morceaux que je peinais à faire au début, je fais des sans-fautes dessus. 

Certaines expertes sont super dures, mais avec de l'entrainement, ça finit par très bien passer. 

 

Au final, c'est un bon jeu qui résume tous les épisodes précédents et qui finit sur un bout qui suit Re:Mind. 

C'est juste dommage que les mondes de Pirates des Caraïbes n'y soient pas...

 

Pour info, j'adore les jeux de rythme. Donc j'ai beaucoup aimé celui-là, surtout que ça permet de redécouvrir les musiques. 

 

=> 8/10

 

(Pour ceux qui n'aiment pas ce genre de jeu, il n'est pas obligatoire de tout faire pour arriver à la fin.)


sign_57.jpg

sign_584.jpg

 

sign_2238.gif


#4397 Bahamut-Omega

Bahamut-Omega

    Soulmate

  • Fidèles
  • 7 654 messages

Posté 29/11/2020 - 19:23

T'es resté dans le thème après la fin E de Drakengard  :decayed:

 

Il apporte quelques chose d'important pour le lore Kingdom Hearts ? Ou c'est sans intérêts ? (Je précise que je n'ai pas encore fait BBS et les suivants, c'est prévu pour 2021)


sign_351.jpg

sign_779.jpg

sign_656.jpg

Bahamut-NTD.png


#4398 Yaone

Yaone

    Yaonoob

  • Fidèles
  • 5 382 messages

Posté 29/11/2020 - 19:47

Toute la scène de fin raconte la suite du DLC Re:mind qui lui-même raconte la suite de Kingdom Hearts III.

Tout le reste du jeu est un résumé des jeux précédents (en même temps c'est un jeu musical, un peu compliqué de faire autrement). 

Donc oui, il apporte un petit quelque chose (en plus de donner envie de connaitre le prochain jeu... >.>). 

 

Et il m'a aussi donné envie de suivre Dark Road...  T_T (Je n'aurais pas dû voir l'introduction avant de finir Melody of Memory...)


sign_57.jpg

sign_584.jpg

 

sign_2238.gif


#4399 Popolon

Popolon

    Soulmate

  • Freelance
  • 2 751 messages

Posté 30/11/2020 - 01:05

Fini PokéMon Picross sur GBC.

 

Jeu jamais sorti mais découvert récemment dans les fichiers volés à Nintendo, PokéMon Picross était pourtant terminé. Développé par Jupiter, on a ici un jeu de Picross qui change un peu des autres productions de la boîte à cette époque.

En effet, chaque puzzle dispose d'un temps de complétion "par", comme au golf. Réussir à passer plusieurs fois sous le par permet de débloquer des puzzles supplémentaires. Le jeu a 3 fins différentes : une fin qui s'obtient au bout d'un certain nombre de puzzles complétés, une autre qui s'obtient une fois les 151 puzzles des 151 PokéMon de la première génération terminés et une troisième quand on termine le mode safari (mode qui apparaît après la première fin).

Les afficionados du Picross seront comblés même si, pour ma part, la mécanique du par m'a un peu saoûlé, car il force à speeder sur les puzzles et parfois à en refaire certains si on veut tout débloquer. Un Picross, pour moi, c'est d'abord de la détente en mode casual et ce par est au contraire plutôt stressant.

Maintenant, ça reste optionnel sauf pour les complétistes.

 

Un bon jeu malgré tout.


sign_63.jpg

sign_403.jpg

sign_2242.gif
http://www.uvlist.net/user/popolon



Il ne sert à rien de s'inquiéter car s'inquiéter ne change rien.

Nous sommes là pour si peu de temps, alors... autorisons-nous la joie.


#4400 peacecraft

peacecraft

    Trusted

  • Fidèles
  • 1 011 messages

Posté 30/11/2020 - 23:22

J'ai terminé Yakuza 0 en 64h, et vous aviez raison, j'ai maintenznt envie de me faire toute la série.
C'était puissant, je suis complètement rentré dedans, que ça soit la quête principale passionnante, les quêtes secondaires un peu loufoques et bien marrantes, la simulation de cabaret de Majima (à l'inverse j'ai moins accroché à la simulation d'agent immobilier)
C'est marrant, le terrain de jeu n'est pas grand mais il y a tellement de trucs à faire que les heures défilent sans que l'on s'en rende compte.

Le gros point fort selon moi, ce sont les persos du jeu, très charismatiques, et la mise en scène de grande classe donne l'impression de suivre une série. Bref, c'était cool.

Et dire que Toshihiro Nagoshi avait bossé sur Shenmue, si seulement ils avaient pu continuer avec Yu Suzuki...
Image IPB
Image IPB
Image IPB
Image IPB

#4401 Yama

Yama

    Madao du jeu vidéo

  • Fidèles
  • 11 277 messages

Posté 01/12/2020 - 17:58

:yes:


sign_1536.gif


#4402 Popolon

Popolon

    Soulmate

  • Freelance
  • 2 751 messages

Posté 08/12/2020 - 23:32

Terminé Monster Maulers sur Arcade.

 

Encore un jeu de Konami ! J'y ai joué juste parce qu'on y affronte un moai et un boss de Salamander et au final c'était plutôt cool. Monster Maulers est une production typique de l'arcade : c'est une espèce d'hybride entre un jeu de combat et un beat'em up, dont l'originalité est d'affronter des monstres plutôt que des adversaires humains. Et à deux joueurs, c'est de la coop : à deux contre les monstres !

Le jeu est dans le délire super sentai, avec une équipe de héros aux costumes improbables et des grosses créatures grand-guignolesques. Chaque héros possède deux coups spéciaux et trois boutons d'attaque (faible, moyen, fort) et peut aussi saisir son adversaire quad il est tout proche de lui. Classique mais les contrôles sont un peu approximatifs parfois. Techniquement, c'est plutôt bon avec des graphismes colorés, des animations détaillées (avec beaucoup de rotation de sprites). La bande-son est kitsch à souhait avec des morceaux dignes des génériques d'anime et de tokusatsu des 70s et se paie le luxe de quelques voix digitalisées.

 

J'ai passé un bon moment sur Monster Maulers. Ce n'est clairement pas le jeu du siècle mais c'est un bon petit défouloir, qui a un vrai plus de part son mode coopératif à deux joueurs.

 

69372.jpg


sign_63.jpg

sign_403.jpg

sign_2242.gif
http://www.uvlist.net/user/popolon



Il ne sert à rien de s'inquiéter car s'inquiéter ne change rien.

Nous sommes là pour si peu de temps, alors... autorisons-nous la joie.


#4403 Popolon

Popolon

    Soulmate

  • Freelance
  • 2 751 messages

Posté 22/12/2020 - 00:10

Fini PokéMon Stadium sur N64.

 

Après PokéMon Snap, Stadium était une nouvelle occasion manquée d'avoir une aventure de PokéMon sur console de salon. En effet, c'est un jeu de combat qui reproduit les affrontements du célèbre RPG mais modélisés en 3D. C'est le premier intérêt du jeu : voir une animation des attaques qu'on a utilisées pendant des heures. L'autre intérêt du jeu est de pouvoir utiliser nos PokéMon des versions GB de Rouge/Bleu/Jaune via un adaptateur. Je n'ai pas pu profiter de cette feature, ayant privilégié la version GBA RougeFeu/VertFeuille..., ce qui fait que le jeu avait peu d'intérêt pour moi. J'ai du faire avec les PokéMon proposés sans bénéficier de l'affect de les avoir "élevés" moi-même.

 

Au final, le jeu doit être sympa si l'on utilise ses propres PokéMon,d'autant qu'il est assez généreux en contenu ; dans le cas contraire, c'est un peu bof.

 

31346.jpg


sign_63.jpg

sign_403.jpg

sign_2242.gif
http://www.uvlist.net/user/popolon



Il ne sert à rien de s'inquiéter car s'inquiéter ne change rien.

Nous sommes là pour si peu de temps, alors... autorisons-nous la joie.


#4404 Yama

Yama

    Madao du jeu vidéo

  • Fidèles
  • 11 277 messages

Posté 23/12/2020 - 11:28

Terminé avant hier Injustice sur ps4.
Agreablement surpris par ce jeu de combat dans l univers dc comics j ai accroché trés rapidement.
Perso je ne me suis jamais vraiment interessé a ce tyoe d univers que ce soit au niveau des films ou des jeux mais du coup ma curiosite est piquée et je vais tâcher de me pencher un peu plus sur le sujet.
A commencer par la serie Arkham et eventuellement les spiderman.

sign_1536.gif


#4405 Raymontp

Raymontp

    Soulmate

  • Fidèles
  • 1 904 messages

Posté 27/12/2020 - 11:57

Fini en mode touriste (pas de 100 % quoi...) Crash Bandicoot N’Sane trilogy, ça a durer 13h environs :

 

En temps que fils de Nintendo et, aussi un peu, la Megadrive : On peut dire que j’ai pas mal sauter toute la génération PS1/PS2.
De nos jours grâce (ou pas) a la mode du remaster a toutes heures, il est possible pour les gars du fond de faire des séances de rattrapage sur tout ce qu’ils ont pu rater.

 

Donc voici Crash, le concurrent choisi par Sony pour répondre a l’offensive Mario et Sonic.
La première chose qui surprend est l’orientation 2.5D du titre: sachant qu’on est a l’aube de la 3D et tous les gros studios courent pour avoir son Plat-former/Collectatlhon en 3D ouverte, l’intervention de Crash prend un certain contre-pied avec ses niveaux linéaires et courts, une décision qui participe déjà a sa personnalité.
On a donc un concept assez direct : on a un chemin avec un ou deux extras, des ennemis qu’on peut soit dégommer a coup de tourbillon soit esquiver, et des caisses qui font office de collectionnite.
Simple mais fluide : le level design tique (et récompense) pas mal le joueur pour qu’il ne s’arrête jamais ou très peu.

 

Et si vous voulez mon avis, si le marsupial a autant de succès : c’est clairement grâce a Crash 3 :

Car autant les bases sont déjà solides dans le 1, le syndrome « 1er jeu » se fait quand même sentir avec des pics de difficulté (un certain niveau avec des ponts doit vous venir immédiatement en tête…) parfois bien douloureux et des niveaux qui manquent quand même de variété.
Crash 2 a déjà très bien rectifier le tir en proposant des niveaux plus variés (courses/Jetpack) même si il y’a encore quelques pics parfois bien violents et Crash 3 ...est Crash 2 en encore plus raffiné et moins injuste (et avec de vrais boss fights), le Hub world est aussi bien mieux sans l’ascenseur.
Enfin, le 3 introduit des compétences qui servent surtout a donner plus de tolérance aux actions du joueur, elles lissent aussi la difficulté ce qui pourrait déplaire aux amateurs des challenges brutaux du 2?

 

En ce qui concerne le remake, il s’agit surtout d’un ravalement de façade et...c’est propre, vraiment très propre : la 3D garde le coté cartoon et le seul reproche serait plus au niveau de l’ombre de Crash qui pourrait être plus marquée. La musique est entraînante et les effets sonores fonctionnent a merveille.

 

Le seul reproche est qu’au final, même en compilation : il s’agit de jeux quand même bien court.
Allez, vivement « It’s About Time » sur PC !

 

Les +
C3 : l’apothéose d’une formule !
C2&3 : Pas mal de variété
Pas mal de rejouabilité pour le 100 %
Un gameplay direct et efficace
La qualité du remaster
Crash
La VF
Le gain de vie assez facile

 

Les -
C1&2 : quelques passages vraiment au millimètre
C2&3 Pas fan des courses montées...
C2 : les boss fights assez minables
C1 : le manque de variété
c’est court en ligne droite

 

 

8.5/10


Modifié par Raymontp, 27/12/2020 - 12:02.


#4406 Kamimurai

Kamimurai

    Friend

  • Membres
  • PipPipPip
  • 493 messages

Posté 31/12/2020 - 00:51

Fini RE VII. Après RE 2 Remake il y a quelques mois je dois avouer que je préfère de loin ces jeux à ce qu'on a pu avoir depuis RE IV (malgré le premier Revelations sur 3DS qui proposait un jeu très beau et intéressant malgré le support).

Le final était quand même un peu nul...

#4407 Raymontp

Raymontp

    Soulmate

  • Fidèles
  • 1 904 messages

Posté 04/01/2021 - 13:46

Fini Spyro : the Reignited Trilogy...pas a 100 % et en 24 heures

 

L’autre mascotte de la Playstation : Si Crash se posait a contre pied de la nouvelle tendance Collecthatlon, Spyro l’embrasse totalement et sans concession.
L’occasion, encore une fois, de visiter ces séries que j’avais zappé.

 

A l’inverse de Crash, je vais d’abord parler des points communs entre ces 3 remakes. La série a eu plus de changement que le Bandicoot qui a plus fait dans l’addition là où Spyro a...expérimenté des truc.

 

Commençons par le plus évident : Le ravalement de façade opéré par Toys for Bob (qui est Bob?) est plutôt bien fidèle au matériau d’origine et surtout...mais c’est super joli, en fait !
Que ce soit les modèles cartoon a tendance Tex Avery, le choix des couleurs chatoyantes ou les animations pleines de charmes, le remake est vraiment un plaisir pour les yeux.
Et même si certains environnements ont pas le même effet, la faute a un level-design parfois vide, la prouesse est bien là.

 

Coté sonore, c’est très propre mais on est vraiment dans une optique musique d’ambiance, peu de thèmes ressortent du coup.
La VF est de bien bonne qualité et les bruitages font le job.

 

Question gameplay, Spyro 1 est un poil plus lacunaire a l’absence de saut pilon, double saut et des power up des suites.
Mais dans l’ensemble, c’est...un peu compliqué de juger, y’a du bon et du moins bon :
Le dragon est de manière générale plaisant a diriger mais il souffre assez fort de hitbox pas toujours a son avantage : ça se voit énormément sur certains sauts un peu millimétré (ou mal calculé) et dans ces cas là, le jeu se montre trop rigide et vous fait tomber, pareil pour certains coups qui tapent a coté mais vous touche quand même.
Ca reste peu commun mais le manque de frame d’invulnérabilité peut aussi vous faire un vieux coup bas, tout comme les rebonds en arrière de Spyro peuvent vous octroyer une chute gratis dans le vide.
Heureusement, le jeu est généreux question vie ou santé mais c’est dommage que le bourrinage prenne parfois le pas sur la maîtrise du perso.
La camera d’époque en rajoute également une couche et devient particulièrement agaçante en exploration sous marine ou bien avec Bentley (le gars prend un tier de l’écran!)

 

Plus haut, j’avais parler comme quoi la série semblait expérimenté au fil des épisodes et c’est le moment de parler de ce qui différencie les 3 jeux : le level design.

 

Pour Spyro 1, ça va être court malheureusement : le jeu a un vrai problème pour donner un cheminement cohérent et souffre de grands espaces vides.
On parcours des niveaux d’une taille assez modeste et malgré la carte (plutôt confuse), il est difficile d’en tirer une logique claire, on parcours les niveaux, on fonce sur certains trucs et surtout, on récolte des gemmes.
Les boss fights ont également le tour de force d’être vraiment minable en terme de difficulté, il suffit de leur courir après et de foncer dedans/cracher du feu.

 

J’avais le souvenir d’avoir coller 7 au jeu, avec du recul, ça serra plutôt un 6.

 

 

Après Spyro 2 : Ripto Rage (ou Gateway to Glimmer, pourquoi y’a 2 noms?) :

Ripto Rage reprend les éléments du 1 mais apporte un réarrangement plus que bienvenu a la formule, les espaces sont beaucoup plus remplis et plus cohérent même si une certaine confusion résiste dans la manière de parcourir tout ça.
L’introduction du 2ème saut permet de mieux gérer ses distances même si la touche est pas toujours pratique a utiliser et les pouvoir spéciaux donnent une couche de variété sans dénaturé la formule.
Les boss posent un peu plus de challenge mais la caméra centré sur le boss ne permet pas de charger en arrière pour esquiver un coup, c’est assez pénalisant dans l’action.
Par contre, le jeu donne l’impression de tirer un peu fort sur la collecte et il en sort un sentiment assez désagréable de remplissage, certaines activité peuvent être vite longuettes.
La structure des mondes donnent d’ailleurs l’impression d’être entre deux : trop grands pour donner une bonne dynamique comme un Crash mais trop petits pour laisser une impression de persistance comme un Mario/Banjo.
Il en sort une certaine variance dans la qualité des activités: un défaut que j’incomberai a ce format de niveau.
Ah et les hubs sont trop grands pour la fonction qu’ils devraient avoir.

 

Je lui collerai volontiers un 7/10, il y’a encore quelques égarement (dans tous les sens du terme) sur le level design...et un humour très Tex Avery.

 

Pour finir Spyro 3 : Year of the Dragon donne effectivement l’impression d’être le mieux maîtrisé, l’expérience paie et ça se voit : Pas vraiment de nouvelles capacités pour le petit dragon mais les zones semi-ouvertes ont clairement une identité visuelle et cette impression de perte du joueur est pratiquement absente (certains niveaux s’en sortent un peu moins bien…).
Et contrairement au 2, les hubs sont concis et bien construits.
Spyro joue toujours sur la variété de ses activités pour tenir le joueur en haleine et se pare même de nouveaux copains que l’on pourra contrôler !
Et c’est là, la nouveauté de Spyro 3, des séquences de gameplay aux contrôles parfois radicalement différents du jeu normal, on aurait presque l’impression d’être dans un Party game…
En fait non, on a clairement un pied dedans ! Et si Sheila propose une alternative intéressante a Spyro, on ne peut pas en dire autant du contrôle des 3 autres…
Byrd, le soldat colibri, manque de fluidité et de challenge (vos projectiles sont auto guidés) dans son gameplay.
Bentley…y’a surtout la camera qui a un angle façon TPS mais elle aide pas du tout pour un gameplay au corp a corp...son mini jeu de boxe était bien raté aussi.
L’Agent 9...pas grand-chose a dire même si c’était pas spécialement inspirant a jouer.
Le skate...était sympas, pas grand-chose de mal a dire là dessus par contre.
Rajouter aussi un myriade de petits jeux, là encore aux résultats variables et vous obtiendrez le tableau qu’est Spyro 3
Les boss sont au même niveau que Spyro 2.

Donc ouais, Spyro 3 montre une meilleure maîtrise et une consolidation de la formule du 2 mais se perd quand même a force d’expérimenté des variantes a tord et a travers.

Je dirai 7.5/10 du coup.

 

Une bonne compil’ quand même, bien retapé graphiquement mais pas la même consécration du gameplay que Crash avec Warped a cause d’un petit manque de focus (et Spyro 1 est soporifique aujourd’hui). Il ne s’agit pas de mauvais jeux a faire pour autant.

 

Les plus
Vraiment magnifique !
Beaucoup de variété
La VF
S2 : l’humour
S3 : une certaine maîtrise de la formule Spyro...

Les moins
Des collisions parfois mesquines
La camera d’époque
S1 : level design assez fade et vide
S1 : boss ridicules
S2 : manque de repères sur pas mal de map
S3 : ...mais une variété qui dessert parfois le jeu

 

7/70



#4408 peacecraft

peacecraft

    Trusted

  • Fidèles
  • 1 011 messages

Posté 23/01/2021 - 00:04

The Last of Us: part 2

Je m'étais forcé à ne rien lire ni voir dessus, je sentais que Naughty Dog avait plus d'un tour dans son sac. Et je ne m'étais pas trompé. C'est du lourd, très violent, dans tous les sens du terme et ça met une belle claque vidéoludique. Il est dur d'en parler sans spoiler donc je conseille juste à ceux qui ont aimé le premier de foncer, ça vaut le coup.
En tout cas c'est osé, et j'aime ça !
Image IPB
Image IPB
Image IPB
Image IPB

#4409 Yahiko

Yahiko

    Soulmate

  • Fidèles
  • 2 669 messages

Posté 23/01/2021 - 00:29

The Last of Us: part 2

Je m'étais forcé à ne rien lire ni voir dessus, je sentais que Naughty Dog avait plus d'un tour dans son sac. Et je ne m'étais pas trompé. C'est du lourd, très violent, dans tous les sens du terme et ça met une belle claque vidéoludique. Il est dur d'en parler sans spoiler donc je conseille juste à ceux qui ont aimé le premier de foncer, ça vaut le coup.
En tout cas c'est osé, et j'aime ça !


GG ! Je vais m’y mettre très vite et j’ai hâte.

#4410 peacecraft

peacecraft

    Trusted

  • Fidèles
  • 1 011 messages

Posté 23/01/2021 - 01:45

Ne lis rien, ne regarde rien ! Fais toi ton avis perso et enjoy.

J'avais lu les comics juste avant de commencer, c'était pas fou mais bon, ça plus un bon ptit résumé du 1er et Left Behind, et je m'étais remis dans le bain comme il faut. Je suis pas fan des ambiances zombies mais j'aime beaucoup TLOU
Image IPB
Image IPB
Image IPB
Image IPB




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s)