Aller au contenu


Photo
* * * * * 1 note(s)

Jeux Finis (hors RPG)


  • Veuillez vous connecter pour répondre
4174 réponses à ce sujet

#4141 kenjitenma

Posté 06/06/2019 - 22:26

Fini cette après midi Mazinger Z sur arcade (1994). Un shmup assez moyen (mais sympatoche).
Ici on a le choix entre
- Mazinger Z
- Great Mazinger
- Grendizer (Goldorak)
Grendizer et de loin le plus intéressant à joué.
Si j'avais à lui mettre une note je lui mettrais 5 ou 6.

À noté que je me suis fais le jeu sur une borne arcade dans un carrefour sur le temps que ma moitié faisait les course

sign_394.jpg

 

 

sign_4911.gif


#4142 Ragna

Ragna

    Cocktail Survival-horror & RPG ~ Les Mille et Une Nuits ~

  • Fidèles
  • 1 065 messages

Posté 06/06/2019 - 23:57

Ah, la fameuse trilogie Go Nagai.  :magus:


YannTerraspark.png

sign_510.jpg

sign_227.jpg


#4143 snas

snas

    Soulmate

  • Fidèles
  • 5 344 messages

Posté 10/06/2019 - 23:20

Fini Metro last light redux.
Encore une fois j'ai pris mon pied. C'est beau, la mise en scène est réussi et le gameplay est toujours aussi efficace. J'aime vraiment l'univers ça donne envie de découvrir les livres.
Va falloir que j'investisse dans Exodus.
8/10
sign_779.jpgsign_61.jpgsign_57.jpgsign_593.jpgsign_2519.gif <p>je suis l'alpha et l'oméga, le début et la fin, le premier et le dernier. 

#4144 Raymontp

Raymontp

    Soulmate

  • Fidèles
  • 1 766 messages

Posté 16/06/2019 - 11:17

Fini le DLC Nyakuza Metro de A Hat in Time en...je pense 2 heures :

 

Un très sympathique DLC, mieux équilibré que Seal the Deal, le métro se montre vraiment vivant avec ses PNJ et toute la culture pop "félinisé".

Beaucoup moins frustrant que The Artic Cruise a ses débuts même si on a les mêmes défauts de conception que le jeu de base, je regrette juste qu'il n'y ai pas plus de nouvelle mécanique et surtout, que ça finisse aussi bêtement a la fin !

 

8/10



#4145 Ragna

Ragna

    Cocktail Survival-horror & RPG ~ Les Mille et Une Nuits ~

  • Fidèles
  • 1 065 messages

Posté 19/06/2019 - 19:36

Fini Abyss: The Wraith of Eden, avec son contenu additionnel intégré. 

 

 

Un bon petit jeu d'aventure/Point&Click. Je ne m'attendais pas à grand chose pour un jeu sorti initialement sur Android, mais le fait est que, malgré sa courte durée de vie, ce Abyss m'a transporté avec brio dans les profondeurs abyssales de sa ville océanienne. De prime abord ressemblant à un Bioshock de par les décors et l'ambiance, ce n'est qu'en apparence puisque les énigmes sont la force motrice du jeu. On contrôle une jeune femme à la recherche de son fiancé disparu après des recherches sous-marines dans une ville où il se passe des choses pas nettes avec ses habitants et son régime autarcique qui cache de bien sombres desseins. Mais c'est une trame se développant au compte-goutte dont on perce les secrets en avançant, notamment via la lecture de documents, et parfois même à travers les puzzles, plutôt nombreux et recherchés même s'ils ne sont pas trop compliqués à résoudre. Je regrette à ce niveau-là d'ailleurs le fait d'utiliser plusieurs objets ayant le même nom, et faisant parfois doublon pour une énigme différente (exemple : le mot "clé" est utilisé pour tout type de clefs en général malgré leurs formes et leur usage, alors qu'un marteau peut être utilisé deux fois pour un casse-tête et pour un autre). Encore qu'à ce stade, ça tient du détail et je passe outre. Mais là où ça fâche, c'est dans le fait que l'écran est rapproché/zoomé, et du coup, on perd quelques millimètres des contours et bordures de l'écran dans sa totalité, nous empêchant parfois de lire une lettre ou deux d'un mot dans un dossier en cours de lecture bien qu'on puisse deviner, car c'est coupé. Pas moyen de régler cela dans les options. Un peu dommage aussi qu'il y ait des fautes et quelques petits oublis de mots dans la traduction française des sous-titre. Le jeu dispose de voix anglaises et elles conviennent très bien à l'héroïne, qui bénéficie d'une jolie voix témoignant de ses émotions et de ses sursauts car le titre offre quelques petits jumpscares bien placés alimentant parfois le scénario. En revanche, on ne peut pas en dire autant des autres personnages manquant de crédibilité, surtout Robert avec sa voix d'ensuqué, le compagnon de la demoiselle. 

 

Graphiquement, c'est un portage d'un jeu de type mobile, pas de ralentissements ou de bugs, mais quelques petits effets de grésillement lors des transitions gameplay et cinématiques en images de synthèse. Ça ne m'a pas gêné outre-mesure, après. Musicalement, ça se laisse entendre, mais les mélopées sont peu nombreuses et reviennent bien assez tôt pour faire rapidement le tour de l'OST, déjà qu'il n'y a pas beaucoup d'écrans à traverser en déjouant les pièges/puzzles. En 3 ou 4 heures, sans trop buter sur les énigmes, on peut plier l'aventure. Le DLC dépeignant l'histoire intéressante d'un personnage secondaire se conclut bien plus vite techniquement au vu du nombre d'écrans plus limité, mais peut vous faire bloquer longtemps quand même car ses énigmes proposent plus de challenge que l'histoire principale. Enfin, élément de gameplay que j'ai trouvé fort sympathique : on nous propose des scènes cachées où il faut retrouver des objets listés dans tout un bazar afin de trouver un objet-clé indispensable pour avancer dans l'histoire, et un bon sens de l'observation est requis. Il y a la possibilité de contourner ce genre de mini-jeu en faisant une partie de dominos, consistant à assembler les dominos en les faisant correspondre avec les mêmes symboles en les faisant pivoter dans le but de masquer les objets restants non trouvés. D'une manière ou d'une autre, on est toujours récompensé par l'objet de quête une fois le mini-jeu terminé. Au final, j'ai bien apprécié ce petit jeu, un en-cas se grignotant entre deux gros jeux ou avant d'attaquer un jeu plus important. Un bon bol d'air frais, également. 

 

 

 

8/10

 

 

 

 


YannTerraspark.png

sign_510.jpg

sign_227.jpg


#4146 Ragna

Ragna

    Cocktail Survival-horror & RPG ~ Les Mille et Une Nuits ~

  • Fidèles
  • 1 065 messages

Posté 25/06/2019 - 14:36

Fini le week end dernier The Long Reach

 

Très WTF comme petit jeu d'aventure/survival-horror en 2D avec des graphismes pixel arts, avec son scénario abracadabresque qui part en cacahuètes dès le départ mais qui a le mérite de changer un peu de délire par rapport aux standards actuels. Des scientifiques qui font une expérience pour la science mais qui a mal tourné, résultats des courses : tout le monde est devenu givré, les gens se transforment en psychopathes et tuent des gens au nom d'un fanatisme religieux et autres délires du genre. Seul un membre des blouses blanches en a réchappé... plus ou moins, et a encore toute sa tête pour remettre les pendules à l'heure et mettre un terme à tout ce merdier. L'idée de base est louable, bien recherchée même, mais parfois mal racontée à certains moments quand on veut en faire trop. Mais c'est loin d'être totalement incompréhensible. La trame a le mérite d'avoir pas mal de dialogues et de rythme, surtout pour sa risible durée de vie (deux heures environ pour plier l'affaire). Mais un peu plus si on bloque sur les énigmes (basiques puisqu'il faut en général utiliser les items aux bons endroits et bien fouiller). Certains résultats en utilisant un objet au mauvais endroit se révèlent marrants en commentaires. Il y a quelques jumpscares et courses-poursuites avec des psychoptahes qui peuvent vous one-shoter s'ils vous touchent. Faut les semer, se cacher dans un placard ou les leurrer. Dommage que ces courses-poursuites mettant un peu de tension ne soient pas plus nombreuses que ça. Les seuls moments d'action, en fait. Avec ses décors en pixel-art, il m'a rappelé un peu Claire Extended Cut, mais n'est pas aussi joli ou fin graphiquement, quoi que certains effets de lumière sont sympas et bien choisis pour un jeu de pixel art jouant sur une ambiance malsaine et humour noir. D'ailleurs, les propos sont d'une grivoiserie affligeante mais c'est purement assumé avec le trip scénaristique de The Long Reach. J'aurais aimé qu'il soit plus long et qu'il y ait plus de séquences jouant sur la tension et la survie, mais sinon, c'était sympathique. L'OST est pas mal, se prête bien à la peur et aux rares moments de tension, si bien qu'on a parfois l'impression que quelque chose se passe avec les sonorités des musiques donnant l'impression qu'il y a des effets sonores choquants et percutants, mais allant de pair avec l'ambiance. Très basique dans son concept se rapprochant un peu d'un point&click dans le sens où les éléments du décor interactifs et les PNJ se mettent en surbrillance, le jeu raconte une histoire dépaysante tout droit sortie du cerveau d'un gars s'étant shooté à l'eau de javel. Je dois admettre d'ailleurs que j'ai ri à plus d'une reprise tant c'en était comique et délirant. Il faut dire que le héros a son propre humour, humour qui peut tout aussi bien ne pas plaire à certains avec son vocabulaire très cru, mais avec moi ça a fait mouche. 

 

 

5,4/10


Modifié par Ragna, 25/06/2019 - 19:36.

YannTerraspark.png

sign_510.jpg

sign_227.jpg


#4147 Yahiko

Yahiko

    Soulmate

  • Fidèles
  • 2 483 messages

Posté 26/06/2019 - 07:50

Fini Donkey Kong Country 2 et 3 à 102 et 103%

Grande trilogie. Le 1er reste le meilleur à mes yeux, mais le 2 a également sa place très haut dans les top platformer. Petite baisse de qualité avec le 3 mais ça reste très très solide (et une grosse claque graphique pour l’époque). Un bonheur d’y rejouer.

Quelle époque quand même... je pense d’ailleurs continuer sur mes vieilleries en relançant Super Metroid que je n’ai pas souvenir d’avoir refait depuis.

#4148 Riskbreaker

Riskbreaker

    Imiduno

  • Admins
  • 5 758 messages

Posté 26/06/2019 - 08:12

:magus:

 

Enfin un joueur qui pense comme moi sur les DKC (en plaçant le 1 en premier). On voit le DKC2 en tête la majorité du temps. :ph34r:



#4149 Herbrand

Herbrand

    Fear not the dark, my friend. And let the feast begin.

  • Freelance
  • 3 748 messages

Posté 26/06/2019 - 09:01

Il est dans le haut de ma TODO list celui là ! Je ne l’ai jamais fait, donc on verra si j’en fais partie de votre club ou de la masse (je confirme que j’ai lu partout que DKC2 était meilleur).

sign_57.jpg

sign_679.jpg

sign_785.jpg

sign_215.jpg

sign_218.jpg

sign_648.jpg

sign_7.jpg

sign_335.jpg

 


#4150 Riskbreaker

Riskbreaker

    Imiduno

  • Admins
  • 5 758 messages

Posté 26/06/2019 - 09:17

DKC2 est objectivement meilleur que le premier.

Tout est poussé plus loin dans celui là. Un peu plus long, plus beau, plus varié dans ses niveaux, plein de secrets, plus dur, etc.

 

Mais de mon côté, je préfère le premier pour des raisons plus basiques : je préfère son OST (je ne me lasse pas d'écouter Island Swing, même aujourd'hui), je préfère son aspect pur plateformer sans les gimmicks (certes cools) du 2, et surtout, je ne pourrai jamais oublier la claque qu'il m'a balancé en 94 en pleine tronche. Alors que le 2… bah, ça reste un deuxième épisode, la claque est moins forte :ph34r: . Bref, purement subjectif. Le 2 est meilleur sur quasi tous les points, sinon.



#4151 Yahiko

Yahiko

    Soulmate

  • Fidèles
  • 2 483 messages

Posté 26/06/2019 - 10:52

Oui totalement d’accord.

Ce que j’aime avant tout dans le 1 c’est sa pureté et sa simplicité. Il a un côté un peu plus austère que le 2 -qui joue plus sur l’aspect fun- qui me parle plus. Même aujourd’hui. Le 1 va droit au but, c’est du pure platformer. A l’image d’un SMW il n’y a rien qui dépasse, c’est calibré au millimètre, sans artifice.

Modifié par Yahiko, 26/06/2019 - 11:00.


#4152 Riskbreaker

Riskbreaker

    Imiduno

  • Admins
  • 5 758 messages

Posté 26/06/2019 - 12:03

Ouais bon comparatif avec SMW effectivement.



#4153 Sergio

Sergio

    Friend

  • Membres
  • PipPipPip
  • 298 messages

Posté 26/06/2019 - 12:52

DKC2 est objectivement meilleur que le premier.

Tout est poussé plus loin dans celui là. Un peu plus long, plus beau, plus varié dans ses niveaux, plein de secrets, plus dur, etc.

 

Mais de mon côté, je préfère le premier pour des raisons plus basiques : je préfère son OST (je ne me lasse pas d'écouter Island Swing, même aujourd'hui), je préfère son aspect pur plateformer sans les gimmicks (certes cools) du 2, et surtout, je ne pourrai jamais oublier la claque qu'il m'a balancé en 94 en pleine tronche. Alors que le 2… bah, ça reste un deuxième épisode, la claque est moins forte :ph34r: . Bref, purement subjectif. Le 2 est meilleur sur quasi tous les points, sinon.

 

J'ai le même ressenti avec Portal 1 et 2.
Le 2 est objectivement meilleur sur beaucoup de points (plus long, plus dur, plus recherché, plus drôle) mais je trouve que Portal 1 a pile ce qu'il faut. Il n'y a rien à enlever ni à ajouter.

Portal 2 souffre aussi du syndrome "2ème épisode" ce qui  fait perdre l'effet de surprise.


Modifié par Sergio, 26/06/2019 - 12:53.


#4154 Popolon

Popolon

    Soulmate

  • Freelance
  • 2 418 messages

Posté 18/07/2019 - 13:11

Fini Kirby: Les Souris attaquent (Squeak Squad) sur DS en 9 heures environ.

 

Un Kirby classique et efficace, peut-être un peu trop facile. Le gimmick de cet épisode est la possibilité pour Kirby de stocker des objets de soin et des pouvoirs, au nombre de 5, pour les utiliser plus tard. On doit d'ailleurs pour le finir à fond trouver tous les coffres cachés et les stocker sans se les faire voler par le gang des souris de l'espace (ça ne s'invente pas).

Un bon platformer, solide et fun.

 

183088.jpg


sign_63.jpg

sign_500.jpg

sign_431.jpg

sign_2242.gif
http://www.uvlist.net/user/popolon

 

Il ne sert à rien de s'inquiéter car s'inquiéter ne change rien.

 

Nous sommes là pour si peu de temps, alors... autorisons-nous la joie.


#4155 Morm

Morm

    Heir of the Sun

  • Freelance
  • 5 801 messages

Posté 18/07/2019 - 14:29

Bon j'ai un petit trou au boulot, voici tout ce que j'ai terminé depuis mon dernier post ici :

 

  • At The Gates (PC) : Un 4X très original et avec plein de bonnes idées mais qui ne va pas au bout de ses ambitions et qui s’essouffle trop vite, vraiment dommage. 6/10
  • Degrees of Separation (PC) : Puzzle/platformer pensé pour le coop à 2, c'est plutôt bien réalisé, très joli et avec un gameplay sympathique mais un peu court. 7/10
  • Wargroove (PC) : J'ai passé du bon temps dessus le temps de finir la campagne, mais au final je trouve qu'il ne se démarque pas assez d'Advance Wars et il y a quelques trucs que j'ai trouvé décevant (les héros et les factions trop similaires). 7/10
  • Hoplite (Mobile) : Roguelike minimaliste qui se joue en run de quelques minutes, les mécaniques de combats sont très intéressantes et j'ai trouvé le jeu bien prenant. Je refait des petites parties de temps en temps histoire de tout débloquer. 7/10
  • Detroit - Become Human (PS4) : Premier Quantic Dream auquel j'accroche, c'est super joli, les choix sont plutôt cools et ont de vrais conséquences (pour une fois) sur la suite de l'aventure et j'ai globalement apprécié les personnages et l'histoire (malgré les incohérences). Le "gameplay" est en revanche toujours aussi limité et je préférerai presque que le jeu s'en passe et qu'il se contente d'être un gros film interactif. 7/10
  • Islanders : City-builder minimaliste qui se joue au final plus comme un puzzle-game. Pour le prix, j'ai trouvé ça plutôt sympa et ça m'a bien distrait pendant quelques heures, mais on en fait très rapidement le tour. 6/10
  • Baba Is You : Le puzzle-game le plus intelligent (et le plus dur) auquel j'ai touché. Le concept est juste excellent et j'ai adoré jouer avec les "mots" pour tester plein de possibilités et voir ce que le moteur du jeu supportait (la réponse est tout). Les premiers niveaux de chaque monde sont abordables mais ça se complique rapidement. Y'en a pas mal que je pensais infaisables en les découvrant et ça donne au final un énorme sentiment de satisfaction quand on y arrive. Mon seul bémol est que j'ai fini plusieurs fois avec un vrai mal de crâne à force de me retourner le cerveau pour trouver des solutions ! 7,5/10
  • Weedcraft Inc : Un jeu de gestion autour du cannabis, c'est plutôt complet et bien réalisé. Je trouve juste dommage que les devs n'aient pas inclus un mode "bac à sable" en plus des scénarios. 7/10
  • Hitman : Surement mon jeu d'infiltration préféré, j'adore le concept (même si la simulation a ses limites) et le level-design est juste excellent. J'avais un peu peur que ce soit répétitif mais au final c'était à chaque fois un grand plaisir de retourner sur une mission pour découvrir de nouvelles possibilités. 8/10

sign_348.jpg

sign_295.jpg

sign_648.jpg

sign_793.jpg

Nobody exists on purpose, nobody belongs anywhere, everybody's gonna die. Come watch TV. - Morty





0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s)