Aller au contenu


Photo
- - - - -

Action-Aventure Ou Action-Rpg?


  • Veuillez vous connecter pour répondre
159 réponses à ce sujet

#1 Chipstouille

Chipstouille

    Zelda, Best saga Action-RPG Ever !

  • Membres
  • PipPipPip
  • 475 messages

Posté 16/07/2009 - 13:54

Jeux d'Action-aventure ou Action-RPG?

Le débat fait rage chez les passionnés, la classification des jeux en action-aventure ou A-RPG, qui n'a jamais été une science exacte, n'a jamais été tranchée. Je vais tenter d'apporter une sorte d'éclairage sur la question, notamment pour les plus jeunes d'entre vous qui ne doivent pas du tout s'y retrouver (et qui s'en foutent, peut-être, aussi)

Avant les jeux d'action-aventure et les action-RPG, il y a donc les jeux d'action, les RPG (aujourd'hui dits "classiques") et les jeux d'aventure.

Le jeu d'action est une catégorie de jeu hyper-généraliste qui a été rapidement dans l'histoire du jeu-vidéo subdivisé en plusieurs catégories. On y retrouve pèle-mêle les jeux de sport, de plateforme, de combat, les beat/shoot them all/up, les FPS, jeux d'infiltration, survival-horror et j'en passe... Le jeu d'action est simple à définir, ce sont des jeux qui se déroulent principalement en temps réel, ils font premièrement appel à vos réflexes et à votre dextérité à la manette ou au clavier. Les jeux d'action peuvent également inclure des éléments de réflexion, ceci n'est pas un élément discriminant. Le jeu d'action par essence n'existe cependant pas. Lorsqu'il était cité comme catégorie, c'était plus faute de ne pas pouvoir lui administrer une "sous-catégorie" bien définie. Citons par exemple "The firemen", un jeu en vue de dessus sorti sur Super Nes où il fallait s'orienter dans un immeuble en proie aux flammes, jeu qui ne correspond justement à aucune des sous-catégories existantes et qui était donc classé comme jeu d'"action".

Les RPG "classiques" sont des jeux dérivés des jeux de rôles sur table. Les RPG sont généralement dits "statiques", c'est à dire qu'ils n'incluent peu ou pas d'éléments en temps réel. Tout évènement nécessitant logiquement une intervention dynamique d'un personnage du jeu se joue via un système de statistiques diverses sensés représenter les compétences dudit personnage. Le RPG en jeu-vidéo n'a pas pu reprendre l'intégralité des éléments du RPG sur table, le maître de jeu ayant été remplacé par un programme, il n'est pas doté de réelle intelligence. Le RPG en tant que jeu-vidéo s'est donc essentiellement concentré sur la gestion de feuille de personnage, l'exploration (parfois résumée à un simple mode textuel), les combats. Les interactions avec les PNJ se sont simplifiées au maximum de même que la liberté totale et théorique du RPG sur table s'est vue restreindre à quelques actions clés. Les RPG classiques sont les Ultima et autres The bard's Tale. Plus tard les japonais inventerons leur propre style en simplifiant au maximum la gestion de la feuille d'aventure avec Dragon Quest et Final Fantasy. Suivront des Might and Magic, Mother (Earthbound), Phantasy Star et autres Lufia et tout un tas de séries notamment sur PC dont je ne connais pas le nom.

Les jeux d'aventure ont déjà une limite plus floue. Dans l'effervescence créatrice de l'aube des jeux-vidéo, dans les divers jeux statiques de l'époque une catégorie s'est vue sortir du lot, celle des jeux d'aventure. La limite avec le RPG classique a d'ailleurs due être difficile à définir. Ces jeux, tout aussi statiques que les RPG ne se basent pas sur un ensemble de statistiques mais sur des énigmes à résoudre avec bien souvent une gestion d'inventaire constitué de différents objets que l'on ramasse le long de son aventure. Le hasard très présent dans la gestion des statistiques des RPG, est quasiment absent des jeux d'aventure. Les affrontements sont rares et se résument souvent à une énigme. J'avoue ne pas connaître exactement les origines du genre, certainement des jeux textuels. Ce genre a fait les beaux jours du PC, et n'a bizarrement jamais réellement percé sur console. Les plus vieux que je connaisse sont Shadowgate et Maniac Mansion, qui ont tout deux eut le droit à une sortie sur NES. Vous connaissez peut-être mieux les séries Myst, Sam & Max, Monkey Island, Broken Sword, Blazing Dragons et autres adaptations de Discworld...

Sans parler d'intégration des éléments d'action, on peut déjà s'apercevoir qu'un RPG peut-être un jeu d'aventure, et vice-versa. Je ne connais pas d'exemple à proprement parler, mais je suis sûr qu'il en existe, dès les premiers jeux à contexte textuel. Si l'on observe le premier épisode de Dragon Quest par exemple, on peut déjà apercevoir une gestion de la feuille de personnage des plus rudimentaires (points d'expérience et pièces d'équipement rares) alors que le jeu demande de résoudre quelques énigmes dont certaines s'appuient sur l'inventaire (obtention d'une clé pour ouvrir certaines portes, nécessité d'une lanterne pour explorer les grottes et donjons, etc.) au même titre que dans les jeux d'aventure. La question de la présence des combats et l'aspect déplacement en temps réel permettant encore de trancher à l'époque, on optera pour l'appellation "RPG", mais jusqu'à quand? Ce qui pose déjà les bases épineuses du débat.

Les A-RPG:
Les A-RPG sont donc par définition même, un mélange de RPG dits aujourd'hui "classiques" et de jeu d'Action. Ils mélangent donc l'aspect temps-réel avec la gestion d'une (ou plusieurs...) feuilles de personnage. L'A-RPG est donc apparu certainement très tôt. Le plus vieux que je connaisse qui pourrait s'en approcher est Adventure of Link (j'y reviens), le deuxième Zelda sorti sur NES. Faute de représentation majeure et reconnue le genre n'avait pas été définit en tant que tel. De mémoire, la première fois que ce terme a été utilisé sur console a été pour la sortie de Secret of mana. Véritable OVNI à l'époque, ce jeu était un hybride entre le RPG classique et statique sauce japonaise et le jeu d'action pas très clairement définit et donc essentiellement basé sur des aspects temps réel. Le terme a donc été ensuite logiquement attribué à tous les RPG de cette trempe, on a ainsi redéfinit la classification du Mystic Quest game Boy. Plus tard Secret of Evermore a reçu cette appellation, puis Seiken Densetsu 3, Tales of Phantasia, Star Ocean...
L'origine du genre hybride sur ordinateur m'est en revanche totalement inconnue, quelqu'un pourra peut-être m'éclairer sur cet aspect avant la sortie du premier Diablo...

Le jeu d'action-aventure:

C'est l'histoire d'un genre qui n'a jamais existé. Jamais existé parce que mal définit, mal nommé, en proie à deux univers, PC et console, qui s'opposaient et écrasé plus tard par une appellation "A-RPG" utilisé à tord et à travers. Les débuts du genre me sont encore une fois flous, mais la presse était unanime quant à la classification de la série Zelda. Il s'agit donc d'une gestion d'inventaire agrémenté d'éléments de temps réel. Son appellation console était alors "jeu d'aventure", et non action-aventure, les jeux d'aventure comme définis plus haut étant très peu présents sur console (d'où le "mal nommé" de ma première phrase). Le premier Zelda est donc l'archétype du jeu d'action-aventure.
Sauf rares exceptions comme Solstice sur Nes dont l'aspect action se concentre sur l'ajout du saut utile pour de nombreuses passages de plateforme la différence de taille avec le jeu d'aventure statique est l'adjonction de combats. Combats presque par définition basés sur un minimum de statistiques (invisibles ou affichées) ne serait-ce que pour jauger les dégâts causés et subits. Statistiques déjà présentes dans des jeux d'action (Megaman pour citer un exemple). La question est donc de comparer la gestion d'inventaire à la gestion de statistiques pour différencier les jeux d'action-aventure des A-RPG. Si la gestion statistique ne dépasse pas la complexité de celle d'un jeu d'action, il n'y a aucune raison de parler d'A-RPG.
Mais dès ce premier épisode de Zelda, des conteneurs de coeurs, des bagues augmentant votre résistance, ainsi que plusieurs épées permettent déjà de jouer plus sur les statistiques que n'importe quel jeu d'action (ces éléments ne seront repris que beaucoup plus tard dans du Megaman X ou du Devil May Cry côté jeux d'actions purs). La différence se situe donc dans le choix.
Un RPG vous donne le choix d'influer ou non sur votre feuille de statistique (choix d'équipement, de spécialités, de monter ou non ses niveaux d'XP), alors qu'un jeu d'action-aventure n'altère vos statistiques que sur le résultat de votre avancée dans le jeu et/ou votre exploration.

Ou cela nous mène-t'il? Pas loin. Vraiment pas loin. Dès la sortie du deuxième épisode de Zelda, la question se repose. La présence d'un système d'expérience brouille déjà les pistes. Un choix vous est donné à chaque palier atteint sur les statistiques à monter et différentes magies sont disponibles... L'A-RPG n'étant pas encore définit à l'époque, la question n'est pas posée, mais elle refera surface plus tard. Il s'agira pourtant du seul épisode de la série (sauf erreur de ma part) à se permettre cette incartade.

Quels sont alors les jeux d'action-aventure purs? les Zelda en dehors du deuxième épisode? Oui, mais pas seulement. Citons sans l'ombre d'un doute (pour ceux que je connais) Solstice, Landstalker, Soleil, Light Crusader et Alundra. J'ai également souvenir d'un jeu sur PC au début des années 90 dont j'ai oublié le nom, une sorte de Myst dans un monde fantastique assez noir avec gestion du karma et duels à la première personne. C'est tout? Bah l'essentiel du reste est en proie au débat:

- The Story of Thor/Beyond Oasis (et surement la suite sur Saturn) et Brainlord jouissent d'un système d'expérience concernant leurs invocations.
- La trilogie de Quintet (Soulblazer/Illusion of Time/Terranigma) dispose également d'un système d'expérience cette fois-ci pour le héros.
- Legacy of Kain (le premier) a un système assez dense d'équipements et de magies diverses alors que les énigmes se raréfient.

(je ne me souviens plus pour Equinoxe, s'il était question ou non d'XP et d'équipement je n'y ai pas joué suffisamment longtemps)


L'arrivée de la 3D

L'arrivée d'univers en 3D va brouiller les pistes. Ce n'est pas tant les genres précités qui vont évoluer, mais le jeu d'action en général. Autrefois divisés en "niveaux", certains jeux d'action vont se rapprocher progressivement du jeu d'action-aventure. A commencer par Mario 64, sans inventaire mais qui inclue certaines "énigmes" demandant des réflexes similaires à ce que l'on rencontrait dans les jeux d'action-aventure. L'aspect moins linéaire ainsi qu'un panel d'actions très varié autrefois réservé aux jeux d'action-aventure va également confirmer ce rapprochement.

Le phénomène RPG au Japon et la sortie de Final Fantasy VII

Critiqués pour leur côté soit-disant "abrutissant", les jeux d'actions ont moins la côte dans les foyers japonais que les RPG déjà bien installés dans les étalages (je tire ça d'un dossier paru dans un numéro de Super Power de 1995). Pour vendre du jeu-vidéo, on fait donc du RPG à tourne bras.
En occident, il faudra attendre le phénomène Final Fantasy bombarde le monde occidental (en particulier l'Europe) d'un genre qui désormais se vend, le "RPG". C'est donc suite à FFVII que le rythme de sorties de "RPG" va considérablement s'accroitre également aux Etats-Unis et en Europe.

La sortie de Zelda Ocarina Of Time

Nintendo n'arrive pas à vendre sa console. Qu'importe! Le RPG se vend, faisons du RPG! Pas difficile après la sortie d'un Secret of mana qu'on avait bien rapproché de Zelda à l'époque, de changer l'appellation d'une se ses séries phares. Zelda est donc désormais un A-RPG, c'est Nintendo qui l'a dit!
Et paf, le jeu d' "action-aventure" n'existe plus pour d'évidentes raisons marketing.

L'appellation action-aventure disparait progressivement, entre le Survival Horror (Alone in the Dark, les premiers Resident Evil et Silent Hill alignent tous les ingrédients du jeu d'action-aventure), l'A-RPG, et l'appelation "FPS". Ou tout bêtement l'appellation "Action", comme pour les Soul Reaver que l'on comparera au final plus à Tomb Raider qu'à Zelda.

Donc tout ce blabla pour en arriver à quoi? Je n'ai pratiquement fait qu'aligner des faits, nullement un avis jusqu'à présent.

Il est évident que l'action-RPG et l'action-aventure "purs" ne suffisent pas à classer tous les jeux. Les hybrides sont nombreux et difficiles à classer. J'ouvre le débat sur ce topic. Je n'ai pas non plus parlé du problème de "limite" entre RPG classique et Action-RPG, pas plus qu'entre aventure et action-aventure (Young Merlin, quelqu'un?), ce n'est pas l'objet du problème.

Je voudrais juste, pour le moment, tordre le cou à une idée reçue:

A partir du moment où l'on considère la catégorie "Action-aventure" comme une catégorie existante, la série des Zelda (exception faite du deuxième épisode à débattre) n'est pas à classer en tant qu'Action-RPG mais en tant que jeu d'action-aventure.


Merci à ceux qui m'auront lu jusqu'ici.

Modifié par Chipstouille, 16/07/2009 - 13:54.


#2 LiuKahr

LiuKahr

    Friend

  • Membres
  • PipPipPip
  • 307 messages

Posté 16/07/2009 - 14:09

La conclusion de tout ça, c'est que Resident Evil et Zelda, c'est la même chose.

#3 Luckra

Luckra

    NPC

  • Admins
  • 4 406 messages

Posté 16/07/2009 - 14:23

Ça va pas d'écrire des pavés pareils >_< !

Le problème avec la classification, c'est que tout le monde a une définition différente (suffit de taper "definition action aventure" dans Google et on a 10 avis différentes sur la première page) et que donc c'est un gros merdier.

Mais si tu veux réfléchir la dessus,

Pour toi (et comme beaucoup d'autres), est-ce que tu ranges dans le même paquet action-aventure les Zelda/Alundra/... et les Tomb Raider/Prince of Persia/...
Je trouve quand même que la différence est énorme et trop de gens font l'amalgame XP/fiche de stats = RPG.
Tu rajoute de l'XP et des stats à Zelda Ocarina of Time, t'as n'importe quel A-RPG en 3D jap. Tu enlèves les stats à Seiken Densetsu 3 tu te retrouves avec Zelda A Link to the Past. C'est grossier comme comparaison mais c'est vrai.
Maintenant fait la même chose avec Tomb Raider ou Prince of Persia, tu auras toujours un jeu de plate forme parsemé d'énigmes.

Si je considère ta définition de action aventure et les jeux que tu met dedans (Zelda, Alundra, les Quintet, ...), c'est un sous-genre du RPG.

sign_1217.gif

sign_351.jpg

Sens Critique - Comics, BD, Jeux vidéo, Films, Séries

"Il faut savoir jouer avec son temps"

"Fanboys accept every game. Actual FANS don't."


#4 Elincia

Elincia

    Un ban contre un Bounty

  • Admins
  • 11 102 messages

Posté 16/07/2009 - 14:41

Nice work chipstouille. Intéressant à lire^^.
Je réagirais sans doute plus profondément tout à l'heure, là je vais IRL. Mais il est vrai que pour des personnes comme moi qui sont jeunes (16 ans) j'apprend pas mal de choses.

Modifié par Elincia, 16/07/2009 - 14:41.

- I'll be here... - Why ? - I'll be waiting... here... - For what ? - I'll be waiting... for you... so... If you come here, you'll find me. I promise.

sign_227.jpg
sign_2074.gif

 

Note : Pour éviter toute controverse inutile, veuillez ajouter "à mon avis" ou autre "je trouve que" au début de ce post


#5 Benjimaru

Benjimaru

    No Sound

  • Fidèles
  • 5 144 messages

Posté 16/07/2009 - 14:42

A ce sujet, j'ai hâte qu'Oboro Muramasa sorte aux US, parce que j'ai besoin d'autres avis que le mien sur ce jeu, qui, selon moi, est nettement plus orienté action (voir limite beat'm all) que RPG. (c'est même a mille lieux d'Odin Sphere.) :sensei:

Modifié par Benjimaru, 16/07/2009 - 14:44.

sign_478.jpg
sign_444.jpg
sign_601.jpg

sign_146.gif

Benjialarue.png


#6 Chipstouille

Chipstouille

    Zelda, Best saga Action-RPG Ever !

  • Membres
  • PipPipPip
  • 475 messages

Posté 16/07/2009 - 14:55

Ça va pas d'écrire des pavés pareils >_< !

Mais c'est Medion qui a...
euh...

Pour toi (et comme beaucoup d'autres), est-ce que tu ranges dans le même paquet action-aventure les Zelda/Alundra/... et les Tomb Raider/Prince of Persia/...

Comme je disais, le passage à la 3D a énormément rapproché certains jeux d'action des jeux d'action-aventure plus traditionnels.
Tomb Raider et Prince of Persia (au moins le premier, Sands of time et le dernier; ceux auxquels j'ai joué) sont des jeux de plateforme. L'essentiel de ces jeux étant basé sur des phases d'action incorporant majoritairement des sauts demandant un timing précis.
Maintenant ils intègrent en effet énormément d'éléments des jeux d'action-aventure, comme la résolution multiple d'énigmes, l'exploration à 360° et demandent un certain sens de l'observation. Mais ce ne sont pas des jeux d'action-aventure purs.
La classification, dès que tu dépasses les limites de la définition traditionnelle du genre, est un exercice de comparaison et de dosage. Tout dépend après de quel côté la balance penche majoritairement. Pour de nombreux cas très "hybrides", il ne peut s'agir que d'un avis.

Je trouve quand même que la différence est énorme et trop de gens font l'amalgame XP/fiche de stats = RPG.

Tu noteras que je n'ai pas été aussi catégorique. Comme je le disais, dès Zelda tu as également une part de statistiques intervenant. Ce sont les possibilités de choix dans cette gestion de statistique et la présence de l'élément hasard qui vont faire pencher la balance d'un côté ou de l'autre. Pas uniquement la présence même de ces statistiques.

Tu rajoute de l'XP et des stats à Zelda Ocarina of Time, t'as n'importe quel A-RPG en 3D jap.

Bah cites-moi en un, je suis preneur.

Tu enlèves les stats à Seiken Densetsu 3 tu te retrouves avec Zelda A Link to the Past.

Seiken 3 est très pauvre en énigmes, composante essentielle du jeu d'aventure (et donc par extension du jeu d'action-aventure). En outre, le temps réel en combat est altéré par des aller-retours multiples dans les menus (choix de magies, etc.) ce qui propre à la plupart des A-RPG à la japonaise et ce qui n'est pas le cas des Zelda. Donc tu enlèves les stats de Seiken, tu te retrouves face à un jeu d'action (pas pour rien que j'ai cité "The Firemen" dans mon post précédent), et non un jeu d'action-aventure.

Maintenant fait la même chose avec Tomb Raider ou Prince of Persia, tu auras toujours un jeu de plate forme parsemé d'énigmes.

Si tu rajoutes des stats à Tomb Raider, tu obtiens Devil may Cry 2... haha!


Si je considère ta définition de action aventure et les jeux que tu met dedans (Zelda, Alundra, les Quintet, ...), c'est un sous-genre du RPG.

Déjà j'ai pas mis les Quintet dans les jeux d'action-aventure, j'ai laissé le débat ouvert. Et je me garderais bien de trancher la question parceque pour ces trois jeux, je trouve qu'on est au coeur du problème, ce sont des hybrides presque parfaits, avec autant de gestion de stat que d'énigmes, je ne tranche pas.

Sinon, je ne l'ai pas dit, mais je trouve qu'on peut considérer le jeu d'aventure comme sous-genre du RPG. Le RPG peut allègrement reprendre des éléments du jeu d'aventure (énigmes, inventaires) sans pour autant se retrouver reclassé, l'inverse n'est pas vrai. On peut donc considérer le jeu d'aventure comme un sous-genre du RPG qui écarte toute sa gestion statistique et par la même occasion ses affrontements. Si tu rajoutes le suffixe "action" dans la question, à la question des affrontements près je te donnerais toujours la même réponse. On peut considérer le jeu d'action-aventure comme un sous genre du A-RPG. Seulement on ne le fait pas parceque le terme action-aventure est plus ancien que le terme A-RPG.
Note pour ceux qui vont prétendre que je me contredis, j'ai bien précisé à propos de Zelda:
"A partir du moment où l'on considère la catégorie "Action-aventure" comme une catégorie existante".

#7 Allesthar

Allesthar

    Allesthar Academy

  • Legendra VIP
  • 5 297 messages

Posté 16/07/2009 - 17:57

Le retour du débat régulier et infini!

Des personnes comme Medion et moi te diront (comme Luckra) que tu fais trop facilement l'amalgame XP = RPG. Je paraphraserais Medion en disant va jouer à Mana Khemia et Eldorado Gate qui sont deux RPG exemplaires ne proposant pas d'XP.

De plus tu fais des amalgames dans certaines Categorie en citant Manica Mansion, Myst ou Monkey Island (les premiers) en jeu d'Action Aventure alors que ce sont des Point & Click et surtout tu cites Tales of Phantasia en A-RPG alors que c'est un Classical...

Image IPB


Image IPB

Image IPB


Image IPB


#8 Yama

Yama

    Madao du jeu vidéo

  • Fidèles
  • 11 293 messages

Posté 16/07/2009 - 18:47

Moi, j'ai trouvé super simple: Si la dexterité du joueur rentre en jeu pour la partie principale du gameplay, alors c'est du A RPG. Sinon, c'est du RPG tout court. Mais bon, comme dit Allesthar, c'est un débat infini. Les programmeurs ont tendance à tellement innover dans leur conception du jeu, que de nombreux genres se chevauchent, ce qui rend leur lisibilité trop floue.

sign_1536.gif


#9 Shinji

Shinji

    Lucky Gamer

  • Fidèles
  • 3 272 messages

Posté 16/07/2009 - 20:07

En même temps "Action" on peut le mettre à toutes les sauces, c'est très vague comme terme (je suis sur qu'on peut parler de action combat pour les jeux à la power stone tiens!)

Bref débat qui mène à rien si ce n'est savoir si tel jeu doit être sur Legendra ou non (un exemple qui peut diviser pas mal c'est Warcraft 3 qui est un STR mais quid de la gestion des héros alors que Heroes Might and Magic fait partie des rpgs sur ce site)

Mais bon dans l'ensemble je crois qu'on emploie tous plus action rpg pour les zelda/seiken/alundra et action/aventure pour tous les jeux de plateforme/énigme à la tomb raider

Au passage Secret of mana n'est pas un ovni puisque Seiken 1 sur Gameboy était sorti déjà avant avec le même principe

Modifié par Shinji, 16/07/2009 - 20:08.

sign_1459.gif
sign_770.jpg

sign_218.jpg
sign_561.jpg


#10 Toki

Toki

    Cuteness is Justice

  • Fidèles
  • 5 025 messages

Posté 16/07/2009 - 20:26

Complique ce debat du fait que certains jeux sont vraiment pas facile a cerner par genre, je pense notamment a Castlevania SOTN qui peut etre considere comme soit un jeu de plateforme, d'aventure ou d'A-Rpg.

Et meme si la theorie de Yamaneko pour la dexterite est bonne, j'ai du mal a voir Tales of Phantasia comme un A-rpg tout comme les Star Ocean ou Valkyrie Profile.

sign_218.jpg

sign_467.jpg

sign_478.jpg

sign_7.jpg

sign_516.jpg

sign_572.jpg

sign_2075.gif


 


#11 Allesthar

Allesthar

    Allesthar Academy

  • Legendra VIP
  • 5 297 messages

Posté 16/07/2009 - 23:51

Et meme si la theorie de Yamaneko pour la dexterite est bonne, j'ai du mal a voir Tales of Phantasia comme un A-rpg tout comme les Star Ocean ou Valkyrie Profile.


Normal ce sont des Classical. Ce qui différencie les A-RPG des Classical c'est qu'il n'y a pas de phase de transition entre les combats et l'exploration.

Image IPB


Image IPB

Image IPB


Image IPB


#12 Chipstouille

Chipstouille

    Zelda, Best saga Action-RPG Ever !

  • Membres
  • PipPipPip
  • 475 messages

Posté 17/07/2009 - 11:04

Le retour du débat régulier et infini!

Des personnes comme Medion et moi te diront (comme Luckra) que tu fais trop facilement l'amalgame XP = RPG. Je paraphraserais Medion en disant va jouer à Mana Khemia et Eldorado Gate qui sont deux RPG exemplaires ne proposant pas d'XP.

Tu lis ce que tu veux hein. Je parle pas d'XP mais de feuille de statistique. C'est pas forcément lié à de l'XP mais à du paramétrage, que ce soit des choix de skill, d'équipement. Je me suis déjà bien étalé sur le sujet. Tu verras d'ailleurs qu'il y a de nombreux cas sur lesquels je ne me suis pas prononcé, comme par exemple The adventure of link. J'ai juste dit que ce n'était pas un jeu d'action-aventure "pur" et qu'il pouvait être soumis à débat. Si je peux donner mon avis désormais, chose que je n'ai pas fait dans mon premier post, la gestion d'inventaire (bottes, marteau...) ainsi que les énigmes (systèmes d'interrupteurs, utilisations de magies, lieux cachés) prédomine bien plus dans ce Zelda 2 que la question de statistique justement seulement liées à une histoire d'XP sur laquelle on a finalement que peu d'intervention. Donc tu vois que je fais pas de racourcis.

De plus tu fais des amalgames dans certaines Categorie en citant Manica Mansion, Myst ou Monkey Island (les premiers) en jeu d'Action Aventure alors que ce sont des Point & Click et surtout tu cites Tales of Phantasia en A-RPG alors que c'est un Classical...

Encore une fois, tu lis ce que tu veux.
J'ai classé les trois premiers jeux en jeu d'aventure et non action-aventure. Et les jeux d'aventure sont en effet principalement des point & click (mais pas obligatoirement).
Pour Tales of, tu en parles plus loin donc j'y reviens, mais action-RPG vs RPG classique n'était pas l'objet du débat.

Moi, j'ai trouvé super simple: Si la dexterité du joueur rentre en jeu pour la partie principale du gameplay, alors c'est du A RPG. Sinon, c'est du RPG tout court. Mais bon, comme dit Allesthar, c'est un débat infini. Les programmeurs ont tendance à tellement innover dans leur conception du jeu, que de nombreux genres se chevauchent, ce qui rend leur lisibilité trop floue.

La dextérité du joueur entre en ligne de compte dès que tu as des éléments de temps réel. Donc dès FFIV et son ATB, c'est le cas (faut se manier pour choisir ton action dans les combats). Et personne n'a jamais classé FFIV en A-RPG. Donc je pense que cet élément de dextérité n'est pas suffisant.


En même temps "Action" on peut le mettre à toutes les sauces, c'est très vague comme terme (je suis sur qu'on peut parler de action combat pour les jeux à la power stone tiens!)

C'était mon propos, oui. C'est aussi pour ça que je disais que le jeu d'"Action" pur n'existe pas en tant que tel, car trop vague.

Bref débat qui mène à rien si ce n'est savoir si tel jeu doit être sur Legendra ou non (un exemple qui peut diviser pas mal c'est Warcraft 3 qui est un STR mais quid de la gestion des héros alors que Heroes Might and Magic fait partie des rpgs sur ce site)

L'univers des jeux-vidéo ne tourne pas autour de Legendra, encore heureux. Vous/Ils/On/Nous en avez/ont/a/avons déjà parlé et pour moi ce débat est clôt pour une raison d'ailleurs tout autre que des histoires de classification. Là n'est d'ailleurs pas la question puisqu'on parle de différencier l'A-RPG de l'action-aventure, pas de savoir si ces jeux doivent être ou non présent sur Legendra. D'ailleurs les deux catégories sont bien présentes officiellement sur Legendra, donc quel est le lien entre ce débat et le compendium Legendra?

Au passage Secret of mana n'est pas un ovni puisque Seiken 1 sur Gameboy était sorti déjà avant avec le même principe

Outre le fait que pas mal d'options de Secret of mana n'existaient pas dans Seiken 1 (essentiellement le multijoueur et les aspects d'upgrade), les premier est sorti de manière relativement confidentielle sur Game Boy. Alors que Secret of mana a eu le droit a une campagne promotionnelle digne de Zelda à l'époque (double page pour les pubs, couverture de magasines, reviews sur plusieurs pages, interviews des traducteurs, et je dois en passer). Sans parler de tout le buzz qu'il a créé autour du marché import qui s'est pas mal développé à sa sortie us. Donc pour une grande majorité de joueurs, c'était un OVNI.

Complique ce debat du fait que certains jeux sont vraiment pas facile a cerner par genre, je pense notamment a Castlevania SOTN qui peut etre considere comme soit un jeu de plateforme, d'aventure ou d'A-Rpg.

C'est simple. Personne ne pourra contredire que:
- SOTN est un jeu de plateforme (dans la lignée des Castlevania précédents) donc par extension un jeu d'action
- SOTN inclue de nombreux éléments de RPG classique permettant de customiser sa feuille de statistiques comme un système d'expérience, des pièces d'équipement (qui peuvent également s'upgrader selon leur utilisation), un système de magies complexe.
- SOTN inclue quelques énigmes (transformations et objets utiles à la progression, interrupteurs)

Comme on le disait plus haut, lorsque les éléments d'aventure et du RPG classique sont présents, c'est le RPG qui l'emporte.

Donc SOTN est un A-RPG.

Et meme si la theorie de Yamaneko pour la dexterite est bonne, j'ai du mal a voir Tales of Phantasia comme un A-rpg tout comme les Star Ocean ou Valkyrie Profile.

Normal ce sont des Classical. Ce qui différencie les A-RPG des Classical c'est qu'il n'y a pas de phase de transition entre les combats et l'exploration.

Donc pour les Tales Of et Star Ocean, c'est là qu'on confronte en effet des avis et non des faits, mais encore une fois on sort du débat initial de ce sujet. Pour moi ce sont des A-RPG, puisqu'ils intègrent énormément d'éléments de temps réel et font plus appel à notre dextérité. Pour moi le clivage se situe essentiellement sur une question de déplacements ainsi que de timing. La question des transitions entre les combats et l'exploration n'est pas un élément prédominant. Pour moi la différence est tellement maigre entre Seiken Densetsu 2&3 et Star Ocean premier du nom que la question des transitions est du domaine purement technique.
A l'inverse on a Chrono Trigger qui ne fait aucune transition entre exploration et combat, alors que le jeu "bloque" nos déplacement et donc qu'on se retrouve bel et bien avec un RPG dit "classique".

Après il faut voir l'utilité d'une classification, elle sert à regrouper des jeux qui se ressemblent histoire que les joueurs s'y retrouvent. Je trouve plus logique de classer les Star Ocean et Tales of avec des Seiken ou FFXII puisque les combats se reposent essentiellement sur des composantes d'action (altérées par de multiples menus) là ou Chrono Trigger, Xenogears et autres Dragon Quest restent encore basés sur des composantes de tour par tour.
On trouvera toujours des jeux "borderline" quel que soit le point de vue adopté (de mon point de vue Valkyrie Profile Silmeria par exemple), et il y aura toujours débat sans possibilité définitive de trancher de toutes façons.

Ceci étant, en dehors des cas borderline, il y a des cas ou objectivement, il n'est pas possible de se tromper. La grande majorité des épisodes de la série Zelda en fait partie.

#13 Harly Sama

Harly Sama

    Ce bon vieux Harly

  • Fidèles
  • 2 799 messages

Posté 17/07/2009 - 12:16

Pour ma part, je l'avais déjà dit mais un RPG n'a rien n'a voir avec une feuille de stats. Pour que je considère un jeu comme un RPG il faut des zones "de repos", sans combat aucun où on peut papoter avec des pnj sans nécessairement avoir de grosses avancées dans l'histoire (autrement dit : villages, villes et autres). Cependant ces zones doivent quand même appartenir au déroulement du jeu (Le manoir de Tomb raider ne compte pas puisqu'il est en dehors du jeu par exemple).

C'est pourquoi je ne considère pas les Castle (même post SOTN) comme des RPGs, excepté OoE.
C'est pourquoi je considère la majorité des Zelda comme des RPGs.
C'est pourquoi je ne considère pas Dawn of mana comme un RPG.


En ce qui concerne la différence entre Classic RPG et Action RPG, je suis d'accord avec Allestar, tant qu'il n'y a pas de changement d'écran c'est du Action (mon seul problème c'est FF12 :XD: ).
Les Star Ocean, Tales et autres, tout aussi "en temps réel" qu'ils soient nous font entrer dans une nouvelle zone ce qui fait perdre un certain temps qui n'a rien à voir avec de l'action en direct. On n'a pas tout à fait le même décor (en général c'est plus grand dans les zones de combats), bref on a 2 temps bien distincts.
Et à l'époque moi ça me saoulait (j'avais l'habitude des action RPGs), j'aimais bien affronter les ennemis quand ils étaient là, pas en affronter plus, ou des qui ne leur ressemble pas dans un autre écran.
Ça fait toute la différence ! :p

Modifié par Harly Sama, 17/07/2009 - 12:22.


sign_729.jpg


#14 Yama

Yama

    Madao du jeu vidéo

  • Fidèles
  • 11 293 messages

Posté 17/07/2009 - 12:18

Normal ce sont des Classical. Ce qui différencie les A-RPG des Classical c'est qu'il n'y a pas de phase de transition entre les combats et l'exploration.



Tout à fait, Allesthar, tout à fait! je l'ai pas précisé dans mon poste, mais j'entend par partie principale du gameplay, le déplacement du joueurs lors de la trame principale, donc si c'est "cassé" par une phase de combat, on rentre bien dans le domaine du pur classical.

sign_1536.gif


#15 Yama

Yama

    Madao du jeu vidéo

  • Fidèles
  • 11 293 messages

Posté 17/07/2009 - 12:20

Pour ma part, je l'avais déjà dit mais un RPG n'a rien n'a voir avec une feuille de stats. Pour que je considère un jeu comme un RPG il faut des zones "de repos", sans combat aucun où on peut papoter avec des pnj sans nécessairement avoir de grosses avancées dans l'histoire (autrement dit : villages, villes et autres). Cependant ces zones doivent quand même appartenir au déroulement du jeu (Le manoir de Tomb raider ne compte pas puisqu'il est en dehors du jeu par exemple).

C'est pourquoi je ne considère pas les Castle (même post SOTN) comme des RPGs, excepté OoE.
C'est pourquoi je considère la majorité des Zelda comme des RPGs.
C'est pourquoi je ne considère pas Dawn of mana comme un RPG.



Si je suis ta logique, GTA est un rpg ?Image IPB

sign_1536.gif





0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s)