Aller au contenu


Photo
- - - - -

Programme Tv


  • Veuillez vous connecter pour répondre
161 réponses à ce sujet

#151 peacecraft

peacecraft

    Trusted

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 883 messages

Posté 17/08/2014 - 18:02

Ghost Dog, best BO ever  :bave:  (avec Dead Man)


Image IPB
Image IPB
Image IPB
Image IPB

#152 Zak Blayde

Zak Blayde

    Twisted Lurker

  • Freelance
  • 10 906 messages

Posté 21/08/2014 - 12:26

Sur Arte bientôt : http://www.arte.tv/g...nce-de-ralentir

2 septembre à 22h40

 

"Nous sommes entrés dans l’ère de l’accélération globalisée. Vitesse et immédiateté sont devenues la norme de la société. Faisant naître un monde où l’humain perd ses repères et s’épuise. Nous avançons comme des somnambules vers une catastrophe écologique, économique et sociale, pourtant annoncée. Certains d’entre nous ont décidé de s’opposer – individuellement ou collectivement – à l’accélération de la marche du monde, en basculant dans la lenteur, pour réoccuper le temps, afin de « bien vivre ». En dehors du modèle dominant – à la marge et hors champ médiatique – ils contribuent peut-être déjà au nouveau monde de demain…"

 

Dans Solutions Locales Pour un Désordre Global, Coline Serreau dénonçait via le prisme du monde agricole, dont les transformations ont beaucoup à voir avec la marche du monde, le paradigme actuel.

 

Dans les Moissons du Futur, toujours sur Arte, on apprenait avec soulagement comment certains pays, détruits humainement et socialement par la fameuse "révolution verte" (en Inde, ce sont des milliers de paysans qui se suicidaient en avalant du Round-up, en Afrique du Nord, c'était les bidonvilles qui s'emplissaient des anciens paysans qui ne fuyaient pas vers l'Europe) reprennent le contrôle de leur vie et de leur alimentation, tout en respectant la terre.

 

"L'urgence de ralentir" me semble aller dans cette même démarche de dénoncer ce monde ridicule où on a perdu de vue toute logique, tout pragmatisme, pour s'enfoncer toujours plus loin dans la folie de la croissance à tout prix, du culte du travail, dans la destruction de toutes les grandes valeurs humanistes, le retour des conservatismes haineux.

 

De grands Hommes parcourent notre époque et des milliers de gens avancent silencieusement vers ce nouveau paradigme qui est le seul viable, celui d'un retour à une vie plus respectueuse, vers une "sobriété heureuse".

 

Demain le film, finira de faire taire les idiots qui répètent à tue-tête, "c'est comme ça", "on n'y peut rien". Il est temps d'en finir avec l'obscurantisme et la folie généralisée, l'esprit de meute et la "classe politique".


"Garde ta psychanalyse pour tes copains crabes défoncés."
Le Festin Nu
"Ne laisse pas le soleil te trouer le cul William Blake."
Dead Man
Le ciel au-dessus du port était couleur télé calée sur un émetteur hors service.
Neuromancien, William Gibson
Comme la voix d'un mort qui chanterait Du fond de sa fosse [...]
Sérénade, Verlaine


#153 DenamPavel

DenamPavel

    Schwinner

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 730 messages

Posté 10/09/2014 - 21:21

La vague sur Arte. Bon sang quelle nullité ! Le totalitarisme expliqué de façon bête au possible. C'est mal joué, cousu de fils blancs... On m'avait conseillé ce navet, je suis très déçu.


sign_4646.gif

 

sign_215.jpgsign_727.jpg

sign_476.jpg
 

 


#154 Canicheslayer

Canicheslayer

    Slice of No-Life

  • Legendra VIP
  • 7 856 messages

Posté 10/09/2014 - 21:24

Et dire que la bande-annonce m'a presque donné envie de le voir :lol:


sign_1152.gif
sign_58.jpg
sign_4.jpg

sign_717.jpg

sign_60.jpg
sign_5.jpg

sign_629.jpg

"L'amour, c'est l'infini mis à la portée des caniches[...]" L.-F.Céline

"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux." B.Franklin


#155 DenamPavel

DenamPavel

    Schwinner

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 730 messages

Posté 10/09/2014 - 21:27

J'en suis même pas encore à la fin... C'est vraiment très mauvais. On dirait du Besson qui se prend au sérieux. Avec des acteurs allemands.


sign_4646.gif

 

sign_215.jpgsign_727.jpg

sign_476.jpg
 

 


#156 Canicheslayer

Canicheslayer

    Slice of No-Life

  • Legendra VIP
  • 7 856 messages

Posté 15/03/2015 - 20:23

Ce soir, il y a Chinatown sur Arte. Ne ratez pas LE chef-d’œuvre de Polanski (et un des grands rôles de Nicholson).


sign_1152.gif
sign_58.jpg
sign_4.jpg

sign_717.jpg

sign_60.jpg
sign_5.jpg

sign_629.jpg

"L'amour, c'est l'infini mis à la portée des caniches[...]" L.-F.Céline

"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux." B.Franklin


#157 Kez'

Kez'

    Friend

  • Membres
  • PipPipPip
  • 240 messages

Posté 04/05/2015 - 23:53

Je viens de voir Pieta de Kim Ki-Duk, j'étais triste de ne pas avoir pu le voir dans les salles obscures... Et je suis plus triste maintenant, c'est un véritable navet, j'adore Kim Ki-Duk (Locataires, Printemps Été Automne Hiver... Et Printemps), mais j'en ai marre de ce cinéma coréen sombre, vengeur, sanglant, brutal à outrance... Le cinéma Japonais est décidément beaucoup plus intéressant à mon goût



sign_218.jpg
sign_411.jpg


#158 Takhnor

Takhnor

    Soulmate

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 1 573 messages

Posté 29/02/2016 - 19:10

J'ai vu (revu en fait) la semaine dernière la rediffusion de la mini série Merlin sur France 4.

Je me souviens l'avoir vue à l'époque et je crois bien qu'il y avait des similitudes avec les Dames du Lac de Marion Zimmer Bradley, mais ma mémoire me joue peut-être des tours.

Ça m'a donné envie de les relire (et surtout de les retrouver d'abord, parce que je ne sais plus où je les ai planqués  :lol: )


sign_4569.gif

sign_416.jpg

sign_1.jpg

 

"Within cells interlinked."


#159 Zak Blayde

Zak Blayde

    Twisted Lurker

  • Freelance
  • 10 906 messages

Posté 01/03/2016 - 14:12

Un cycle P.K. Dick sur Arte se conclut bientôt avec un documentaire : http://creative.arte...s/philip-k-dick


"Garde ta psychanalyse pour tes copains crabes défoncés."
Le Festin Nu
"Ne laisse pas le soleil te trouer le cul William Blake."
Dead Man
Le ciel au-dessus du port était couleur télé calée sur un émetteur hors service.
Neuromancien, William Gibson
Comme la voix d'un mort qui chanterait Du fond de sa fosse [...]
Sérénade, Verlaine


#160 Takhnor

Takhnor

    Soulmate

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 1 573 messages

Posté 10/08/2017 - 23:20

J'ai vu récemment des programmes très intéressants surtout sur Arte en particulier (j'en cite des très récents, certains encore disponibles sur Arte+7, et d'autres un peu moins)

I am not your negro: Arte l'a diffusé, je crois juste avant qu'il soit distribué au cinéma. Documentaire poignant autour de l'écrivain James Baldwin, sur son vécu, ses connaissances et le contexte de la lutte pour les droits civiques et contre la ségrégation aux USA. A la fois intense, synthétique et analytique.

 

OJ : Made in America: un documentaire très long (environ 8 heures découpées en 5 parties) centré autour de l'athlète et star OJ Simpson. Très complet, avec beaucoup de témoignages de tous bords, une mise en contexte permanente, une longue analyse en évitant de prendre parti pris. Devant la complexité du sujet, beaucoup de sentiments successifs en fonction des éléments. Je dois dire qu'à la fin, ce qui reste c'est de l'amertume. Non pas sur le documentaire qui est vraiment excellent, mais sur l'histoire elle-même.

 

Même le vent semble pleurer (d'après Allociné il est intitulé également Lumières d'été): un court-métrage sur la mémoire du 6 août 45 à Hiroshima, la vie avec la souffrance, la vie avec la mort, la vie avec les morts, la survie, la reconstruction, le passé et le présent. En restant "pudique" par l'image, c'est un film sur la mémoire, les mémoires, le devoir de mémoire, et les célébrations, celle des défunts, et celle de la vie. Si les acteurs jouent bien la complexité des sentiments sur la gravité de la commémoration, Akane Tatsukawa y est lumineuse. (sans jeu de mots)

 

Hiroshima la véritable histoire: un documentaire évidemment plus "cru" que le film précédent, à l'illustration par l'image parfois insoutenable, avec images, films d'époque, témoignages et analyses historiques à partir de documents récemment déclassifiés, qui permet d'avoir une vision plus actualisée et plus contextualisée (le film date de 2015). Un documentaire, je dirais, à mettre en association avec un autre documentaire fort, diffusé en début d'année, Le monde sous les bombes. Perso, je n'ai pu retenir mes larmes.

 

De Nuremberg à Tokyo: un autre documentaire cette fois sur le procès de Tokyo, qui fait le point sur son contexte, ses ambitions, son déroulement et l'énorme fiasco qui en a résulté. Fascinant et effarant, également une bonne dose d'amertume à la fin du visionnage.

 

Vu le contexte actuel, voire immédiat, ça laisse en plus un sentiment... particulier.


sign_4569.gif

sign_416.jpg

sign_1.jpg

 

"Within cells interlinked."


#161 Takhnor

Takhnor

    Soulmate

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 1 573 messages

Posté 08/09/2017 - 11:35

Au fait, j'ai oublié de le mentionner, mais Le Dessous des Cartes reprend !

(ici pour le replay)

 

L'émission est présentée par Émilie Aubry (qui avait présenté l'émission d'hommage à Jean-Christophe Victor en début d'année), toujours en partenariat avec le LEPAC.

 

Ça fait plaisir de voir l'émission continuer ! :)


Modifié par Takhnor, 08/09/2017 - 11:36.

sign_4569.gif

sign_416.jpg

sign_1.jpg

 

"Within cells interlinked."


#162 Takhnor

Takhnor

    Soulmate

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 1 573 messages

Posté 15/11/2017 - 19:47

Un documentaire encore super intéressant sur Arte, à propos de l'importance des cultures amérindiennes dans la genèse et l'évolution de différents courants musicaux modernes (du blues au hip hop, en passant par le funk et le heavy metal) : Rumble! Le rock des Indiens d'Amérique, à voir sur Arte.tv ou sur la chaine Arte Youtube, en replay jusqu'au 17.


sign_4569.gif

sign_416.jpg

sign_1.jpg

 

"Within cells interlinked."





0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s)