Aller au contenu


Photo
* * * * * 10 note(s)

RPG Finis


  • Veuillez vous connecter pour répondre
31123 réponses à ce sujet

#31111 Raymontp

Raymontp

    Soulmate

  • Fidèles
  • 1 894 messages

Posté 10/02/2021 - 12:16

Suikoden 5 fini en 72 heures avec les 108 étoiles :

 

 

Suikoden 5...en voila un jeu qui me titillait la curiosité depuis plusieurs années et après qu’il soit revenu un peu dans les discussions, j’ai fini par craquer et le relancer pour de bon !

Suikoden 5 suit les aventures du prince Freyjadoor (nom officiel) lorsqu’il rentre d’inspection de la ville pas très joyeuse de Lordlake, en effet : après un soulèvement qui a conduit a la perte de la Dawn Rune, le village a fini littéralement grillé sous le soleil, un constat qui semble satisfaire sa mère, la Reine Ashtat qui semble avoir quelque peu changer depuis qu’elle porte la Sun Rune, une Rune aux pouvoirs démesurées mais qui semble avoir des effets bien néfastes sur la personnalité de son porteur…
Et bien évidemment, ça semble aussi bien bouger du coté du Sénat et des 2 maisons principales : les Barrows et les Godwins qui semblent mijoter de mauvais plans pour les Sacred Games visant a trouver un époux pour la jeune princesse et sœur de Freyjadoor, Lymleia.
Intrigue politique, alliances incongrues, coups de poignards, jeux de pouvoirs...je vais pas épiloguer plus que ça mais vous aller avoir de tout ça sur un rythme mené tambour battant une fois passé les 10 premières heures qui plantent un décors bien riche.
Et on peut aussi parler de richesse quand on voit la quantité de personnages au casting avec des design et des personnalités suffisamment distinctes pour pouvoir s’y attacher, sans compter le cast principal.

Les combats « normaux » se basent sur une équipe de 6 répartis sur une sorte de damier : ce damier n’est pas absolu (un personnage peut être entre 2 lignes) mais régule la précision de nos attaques (selon la portée de nos armes) et quels types d’attaques seront reçût : la plupart seront sur la ligne du front mais certains ennemis, comme les archers, vont viser la dernière ligne en priorité.
La Mana du jeu est aussi un peu particulière : vous avez un nombre d’utilisation par niveau de sort (pensez Grandia 1), c’est très limité au début (genre 3 sorts et puis pouf!) d’autant qu’il n’y a pas de moyen de récupérer la Mana autrement que par une nuit a l’auberge. Puis on récupère une Rune d’absorption magique (rend 1 PM du niveau de sort le plus bas possible) et c’est beaucoup plus facile de gérer ses sorts...un peu trop même !

 

Et la difficulté de ces combats est bien souvent aux abonnés absents : même en me limitant a des persos de tier A ou B, il est bien souvent facile de rouler sur le jeu et surtout sur les boss qui tiennent rarement beaucoup plus longtemps que certains monstres de base...seul le boss de fin et le super boss m’ont vraiment posé un pépin.
Sans compter que je n’avais aucunement chercher a maxer les skills (spécialisant les persos) ou les accessoires.

 

Il existe 2 autres types de combats : les duels sont...des duels (bravo…) scénarisés entre 2 persos et sont globalement une partie de Pierre-Papier-Ciseaux dont le seul indice est une citation adverse.
Passé un moment d’adaptation, ces matchs sont plutôt équilibrés même si ça manque un peu de variété.

 

Le dernier type de combats sont les guerres et s’apparentent a du RTS (combats tactiques en temps réels) a la fois sur terre et sur mer, ces joutes sont aussi réguler par un  Pierre-Papier-Ciseaux (Infantrie-Combat > Archer > Cavalier-Bélier) mais certaines unités sont plus puissantes grâce aux capacités innées et certains boost de stats. Bon, y’a aussi les Beavers qui dominent toutes les unités maritimes…
J’aurais tendance a dire que ces combats sont les plus difficiles : il est possible de perdre définitivement une unité lors de ces combats mais surtout, il y’a une mécanique de repoussement quand une unité se fait attaquer : cette mécanique existe en lieu et place de frame d’invulnérabilité donc vous imaginez bien ce qu’il se passe quand une unité ne peut pas reculer...elle se fait joyeusement enchaîner jusqu’à ce que l’une d’elle meure.
Le path finding est aussi assez approximatif, certaines unités s’arrêtent pour s’orienter un peu, et coupler a cette mécanique de recul, il arrive qu’une unité placé en interception...envoi direct la cible sur une unité plus faible !
L’IA ennemie est aussi très basique : sur pas mal de cartes, elle se place en défense et ne se déplace qu’une fois une unité en vue, quelque soit le rapport de force d’ailleurs, cela permet de niveler artificiellement la difficulté en utilisant des bait. Malheureusement, en l’absence de boutons pour replacer le curseur sur une unité alliée, cette technique apparaît plus comme un soulagement qu’autre chose.

Sur le plan de l’enrobage, la musique est agréable, sans être extraordinaire, et le doublage US fait du bon travail même si certaines voix secondaires sont...curieuse (genre Zegai…), pour la partie graphique, c’est moins réussi : Les modèles sont assez sommaires et certaines animations manquent sérieusement de naturel, d’autant plus qu’on est vraiment sur la fin de vie de la PS2 (2006).
Les plans de camera manquent aussi de dynamismes et se contentent d’être en plongés ce qui est aussi dommage.

Dernier point négatif : la fréquence des combats est...pas mal digne d’un Suikoden a savoir très élevée, c’est a couplé avec des donjons pas franchement inspirés mais heureusement pas prépondérant.

 

Au final, Suikoden 5 fait ce qu’on lui demande et il le fait bien : le scénario épique est couplé a une belle galerie de personnages et même si y’a quelques ratés (la perfection n’existe pas), il est difficile de ne pas en faire une recommandation.

 

Les Plus
Un scénario bien mené, avec de sacrés enjeux
Une incroyable galerie de personnage
Beaucoup d’activités variés
Un système d’évolution très complet
Un bon doublage US

 

Les Moins
Trop peu de challenges
Médiocre techniquement parlant
Les guerres un peu brouillonnes
Une fréquence de combat bien élevée quand même
Guide recommandé pour les 108 Etoiles

 

8.5/10



#31112 Yama

Yama

    Madao du jeu vidéo

  • Fidèles
  • 11 259 messages

Posté 10/02/2021 - 21:45

Cool bravo !

Un épisode qui récompense la patience ! :)


sign_1536.gif


#31113 Alban

Alban

    Chocobo intello !

  • Fidèles
  • 3 727 messages

Posté 11/02/2021 - 11:40

Bravo Raymon !

Et dire que je m'étais dit (et je l'avais dit sur le forum) que j'allais le faire entre mon 300° et mon 400° RPG ...

Et il n'est toujours pas fait. :ph34r:



#31114 Sergio

Sergio

    Friend

  • Membres
  • PipPipPip
  • 426 messages

Posté 11/02/2021 - 11:49

Guide recommandé pour les 108 Etoiles

 

Personnellement, je dirais plutôt guide obligatoire pour les 108 étoiles.  :lol:

 

J'ai un peu moins aimé Suikoden 5 que toi, je lui mettrais un point de moins. Ca reste quand même un très bon jeu !


Modifié par Sergio, 11/02/2021 - 11:49.


#31115 Yaone

Yaone

    Yaonoob

  • Fidèles
  • 5 337 messages

Posté 11/02/2021 - 14:35

Si tu es méticuleux à repasser à tous les endroits après chaque évènement, c'est faisable sans guide.  :ph34r:

(Dire que si je n'avais pas oublié une ville à un moment, et donc louper deux personnages, j'aurais pu avoir les 108 sans guide à mon premier run.  :crying: )


sign_57.jpg

sign_584.jpg

 

sign_2238.gif


#31116 Sergio

Sergio

    Friend

  • Membres
  • PipPipPip
  • 426 messages

Posté 11/02/2021 - 16:33

Si tu es méticuleux à repasser à tous les endroits après chaque évènement, c'est faisable sans guide.  :ph34r:

 

Ahah oui voilà, si tu reparles à tout le monde après chaque événement, c'est faisable oui ! Mais c'est d'un ennui stratosphérique  :lol:

Je conseille un guide vraiment. N'allez pas vous flinguer le jeu à reparler à tout le monde pour ça.



#31117 Herbrand

Herbrand

    Fear not the dark, my friend. And let the feast begin.

  • Freelance
  • 3 878 messages

Posté 12/02/2021 - 10:23

Sinon il y a les listes pour chaque jeu sur Suikosource, où les persos sont ordonnés pa ordre chronologique de recrutement, et avec une information minimaliste sur quand/comment les recruter. Ça permet d'éviter de jouer avec un guide textuel constamment sous les yeux (mais ça spoile un peu si on regarde trop loin).


sign_57.jpg

sign_679.jpg

sign_785.jpg

sign_215.jpg

sign_218.jpg

sign_648.jpg

sign_7.jpg

sign_335.jpg

 


#31118 Sergio

Sergio

    Friend

  • Membres
  • PipPipPip
  • 426 messages

Posté 12/02/2021 - 11:34

Sûrement la meilleure chose à faire oui. Ca réduit largement le spoil, et on peut avoir les 108 étoiles du premier coup.



#31119 Yama

Yama

    Madao du jeu vidéo

  • Fidèles
  • 11 259 messages

Posté 12/02/2021 - 16:53

Perso j'ai trouvé le guide Bradygames très bon.


sign_1536.gif


#31120 peacecraft

peacecraft

    Trusted

  • Fidèles
  • 1 005 messages

Posté 15/02/2021 - 15:25

Terminé Majora's Mask sur 3DS

Un an et demi séparent les sorties japonaises de Ocarina of Time de Majora's Mask sur Nintendo 64. C'est peu, surtout que le premier avait été maintes fois retardé et on aurait pu penser que le deuxième ne fairait figure que d'opus bis.
Alors oui, Majora est sans doute moins grandiose, moins épique, moins culte que son grand frère mais il se démarque de bien belle manière. L'ambiance fin du monde est très bien retranscrite, la mise en scène est améliorée, les musiques sont très dans le ton mélancolique du jeu. Et puis bien sûr il ya le système des 3 jours, qui était pourtant assez casse-gueule mais qui passe plutôt bien. C'est parfois redondant mais rien de frustrant, on s'en sort toujours sans trop répéter les mêmes actions.
La version 3DS amène quelques changements, notamment dans les boss et dans les quêtes, et le fait de pouvoir avancer dans le temps à une heure précise est un ajout bienvenu. Reste que ce support n'est quand même pas mon favori, j'ai trouvé certaines phases en Goron ou même à cheval assez laborieuses à cause du stick.
Un grand jeu dans la saga et celui que je préfère sur console de salon après Ocarina of Time et A Link to the Past.

9/10
Image IPB
Image IPB
Image IPB
Image IPB

#31121 Kronos59

Kronos59

    Black Pepito

  • Fidèles
  • 5 064 messages

Posté 19/02/2021 - 21:01

Terminé Legend of Dragoon (PSX) en 60 heures environ!

 

Pour en arriver au bout il aura fallu m'armer de patience à partir du CD4 : du farm, du farm, du farm... Pour me mettre à jour dans les combos, pour obtenir l'argent nécessaire pour acheter les équipements "ultimes"... mais ça en valait la peine car la dernière partie du jeu est très intéressante. Bravo aussi à la fin qui n'en fait pas trop, juste ce qu'il faut. Par contre le doublage Fr, quelle émotion hahaha ils ont du prendre les gens les moins expressifs de la planète! ça donne un côté nanar aux cinématiques on va dire. 

 

Du coup avis global très positif car pour de la PSX le jeu est plutôt joli, bien animé, intéressant. Il m'aura tenu en haleine jusqu'au bout! 


sign_2393.gif


#31122 Yama

Yama

    Madao du jeu vidéo

  • Fidèles
  • 11 259 messages

Posté 19/02/2021 - 23:44

Yes Kronos ! ^_^

Tu as bien fait de persévérer, ça reste un jeu attachant et oui, la dernière partie vaut le coup.


sign_1536.gif


#31123 Raymontp

Raymontp

    Soulmate

  • Fidèles
  • 1 894 messages

Posté 22/02/2021 - 12:39

Fini Ocarina of Time Master Quest en une 20aine ou 30aine d’heures :

 

Possédant la version collector de Wind Waker mais n’ayant jamais pu aller très loin a cause d’un bruit strident de ma vieille TV cathodique (qui n’aime pas le 60 Hz imposé par ce jeu).

 

Et donc, suite a un désir de me faire un petit trip nostalgique mais souhaitant quand même avoir un regard neuf, je me suis tourné vers cette version Master Quest, Pour rappel : cette version change le placement des objets et ennemis pour corser l’expérience de jeu.

 

Dans les faits, et même si certaines énigmes se révèlent assez tordus, on reste largement dans le domaine du possible même si le placement de certains interrupteurs est parfois vraiment tordu !
Certaines salles sont laissées pour compte dans le cheminement et servent uniquement pour des Skutulla d’Or lors de puzzles généralement plus relevés.
Un point noir sur ces nouveaux Puzzles : a partir du Temple de la Forêt, il n’y a pas un donjon qui n’utilisent pas d’énigmes a base de Bloc du Temps (ces morceaux de granit bleu qui apparaissent avec le Chant du Temps), le soucis, c’est que vu comment fonctionne les Chants, on perd pas mal de temps a voir les cut-scènes s’enchaîner.
Sinon il s’agit toujours et encore de cette aventure épiques a travers les 2 époques avec ses donjons a forte identité visuelle et sa difficulté bien dosée.

 

La maniabilité a pris quelques rides sans être désagréable pour autant...a l’exception de la visée manuelle assez rustre (pas d’accélération, un coup sur le stick et la vue change d’autant), particulièrement gênante pour les minis jeux d’adresses.

 

La 3d a immanquablement mal vieillie, particulièrement au niveau des personnages dont la modélisation très angulaire ne serra pas au goût de tous. J’ai par contre une préférence pour les couleurs de cette version : plus sale certes mais qui dépeint avec plus de « justesse » le coté sombre et intimidant (surtout quand tu vois le design de certains monstres, hein le Poignant ?) de cette aventure.
A contrario, le jeu tourne a grand max 20 fps avec quelques drops sous 15 pour ma part ce qui est forcement moins agréable.

 

Si les changements graphiques (c’est globalement plus coloré) et les quelques censures de la version 3DS ne vous gênent pas, je ne peux que vous conseiller de vous tourner vers cette version plus actuelle (et surtout plus fluide).
Cela dit, La Master Quest Gamecube reste une expérience plus que convaincante, même au jour d’aujourd’hui.

 

Les plus
Une aventure incroyable sur 2 plans
Une patte visuelle bien sombre
11 donjons a l’identité propre
Pas mal de quêtes annexes
Une difficulté bien dosée, parfois relevée

 

Les Moins
Techniquement, ça a vieilli !
La visée manuelle
Trop d’occurrence du Bloc du Temps
Pas de changements pour les Boss

8.5/10



#31124 peacecraft

peacecraft

    Trusted

  • Fidèles
  • 1 005 messages

Posté 23/02/2021 - 18:10

Terminé Neutopia sur PC Engine

L'histoire de Neutopia est simple: un méchant qui enlève une princesse, le monde de Neutopia est envahi par le mal. Heureusement Jazeta est là pour remettre tout ça en ordre, mais d'abord il lui faudra mettre la main sur 8 médaillons, après avoir vaincu 8 boss dans 8 donjons, tout en récoltant des objets et upgrades pour progresser. Ça ne vous rappelle rien ? Les développeurs devaient sortir de Zelda 1 tant la ressemblance est frappante, surtout au début et on ne peut s'empêcher de trouver ça un peu fade. Et pourtant, petit à petit, on se rend compte que le jeu diffère quand même pas mal de son modèle. Neutopia est plus axé action, on tape sur tous les ennemis qui passent et les combats contre les boss sont réussis et parfois bien épiques. En contrepartie, on est loin des énigmes d'un Zelda et les donjons se ressemblent, tout en étant de plus en plus difficiles.
Mais la progression reste agréable, la difficulté croissante donne envie de persévérer, les pnjs donnent des vrais indices, et la mécanique du jeu de proposer 4 mondes différents permet de varier ennemis, environnements et musiques de très bonne facture. Graphiquement, PC Engine oblige, c'est plus joli que de la Nes et ça a son charme.
Un Zelda-like réussi, qui pèche par sa répétitivité et un certain manque d'identité mais qui m'a donné envie de voir sa suite.

7/10
Image IPB
Image IPB
Image IPB
Image IPB




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s)