Aller au contenu


Photo
* * * * * 10 note(s)

RPG Finis


  • Veuillez vous connecter pour répondre
30795 réponses à ce sujet

#30721 Bahamut-Omega

Bahamut-Omega

    Soulmate

  • Fidèles
  • 7 418 messages

Posté 21/02/2020 - 20:59

Je suis dessus en ce moment et je trouve ça très moyen. Vous l'aviez fait en quelle difficulté ? Vous vous n'êtes pas retrouvé en sous level sans faire aucune annexe ?

 

En mode normal le gameplay se limite à maintenir la touche action pour attaquer et la touche carré pour se défendre et tout esquiver automatiquement. Donc bon  :rolleyes:

 

Pour le platine hors DLC (donc 45-50% des trophées) je devais tourner autour de 70 heures. En comptant le donjon casse tête totalement hors sujet et débile.

Mais 20 heures pour le scénario de base, ouais c'est crédible. Sur d'autres Open-World le scénario principal n'est pas plus long. C'est juste que les annexes, bien souvent, donnent plus envie et ont le mérite d'exister et rallonge donc la durée de vie moyenne  :-


sign_351.jpg

sign_779.jpg

sign_656.jpg

Bahamut-NTD.png


#30722 Ragna

Ragna

    Cocktail Survival-horror & RPG

  • Fidèles
  • 1 418 messages

Posté 21/02/2020 - 21:22

Il me semble qu'il n'y a pas de niveau de difficulté supérieur à Normal. Juste celui-là et Facile. J'ai néanmoins trouvé les DLC un peu plus difficiles, notamment celui de Gladio. 

Ça me fait penser que j'ai toujours pas fait celui d'Ardyn. 


Modifié par Ragna, 22/02/2020 - 00:19.

YannTerraspark.png

sign_510.jpg

sign_227.jpg


#30723 Benku

Benku

    Trusted

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 524 messages

Posté 23/02/2020 - 21:21

Fini Final Fantasy Type-0 HD en 15 H 05.

 

Une petite redécouverte car j'avais déjà la version psp mais sans le finir, j'étais au donjon final que j'ai trouvé assez chiant à l'époque.

 

+ La fin

+ L'ambiance géopolitique

+ Le coté tragique du titre sur certaines scènes

+ Pas mal de persos cool à jouer mais ...

+ Le gameplay, nerveux !
+ Le coté épic des missions
+ l'OST
 

- ... une petite poignée assez pénible à joué (genre la massue).
- la mise en scène un peu molle par moment voir anecdotique 
- Le principe des batailles sur la mappemonde, assez osef (j'ai skip sur PS4 mais j'avais fait ses missions sur psp)/

- La mappemonde, sympa d'en avoir une mais assez inutile à cause du déroulement du jeu.

- Les entre-missions, ennuyant (perso j'ai passé plus mon temps à faire des aller-mappemonde-académie pour passer le temps entre les missions).

Bref un FF, qui m'a quand même bien plu au final mais qui aurait pu être plus marquant avec moins de défaut. A voir avec un prochain type-1 si il existe vraiment.

 

7/10  ^_^ 


Modifié par Benku, 23/02/2020 - 21:30.

sign_4644.gif

 

sign_295.jpg

sign_57.jpg

 

b1blhjmwtj.png


#30724 Yaone

Yaone

    Yaonoob

  • Fidèles
  • 5 250 messages

Posté 23/02/2020 - 22:23

Terminé Horizon: Zero Dawn Complete Edition (~102h dont 19 pour le DLC, oui, j'ai joué ma planquée donc ça a pris du temps XD)

 

Un jeu magnifique visuellement, pas si grand pour un open world et heureusement je dirais. J'ai adoré m'y balader, escalader un peu partout dès que je pouvais, surtout pour récolter tous les objets de la map.
L'histoire m'a bien emballée, les personnages m'ont bien plu, même les quêtes annexes étaient dans l'ensemble sympathiques à suivre. Juste celles des zones de chasse que je n'ai pas faites, trop chiantes (celles des didacticiels aussi, mais je ne considère pas ça comme des quêtes) et la dernière quête du DLC, trop la flemme d'aller tuer 5 gros monstres. Surtout que ça a de grandes chances de finir en corps à corps et je n'aime pas le corps à corps dans ce jeu, faut dire que c'est une partie du gameplay qui n'est pas terrible.
Alors que c'est tellement mieux de bien placer des pièges partout et voir les ennemis foncer dedans tout en restant bien planquée. Ou les mitrailler d'une position qu'ils ne peuvent pas atteindre. Le gros kiff.
Le DLC rajoute un pan scénaristique bien sympathique.
J'ai adoré, je n'ai pas vu le temps passé.

 

=> 8/10


sign_57.jpg
sign_558.jpg


sign_2238.gif


#30725 Herbrand

Herbrand

    Fear not the dark, my friend. And let the feast begin.

  • Freelance
  • 3 808 messages

Posté 24/02/2020 - 08:23

Fini Final Fantasy Type-0 HD en 15 H 05.

 

Une petite redécouverte car j'avais déjà la version psp mais sans le finir, j'étais au donjon final que j'ai trouvé assez chiant à l'époque.

 

+ La fin

+ L'ambiance géopolitique

+ Le coté tragique du titre sur certaines scènes

+ Pas mal de persos cool à jouer mais ...

+ Le gameplay, nerveux !
+ Le coté épic des missions
+ l'OST
 

- ... une petite poignée assez pénible à joué (genre la massue).
- la mise en scène un peu molle par moment voir anecdotique 
- Le principe des batailles sur la mappemonde, assez osef (j'ai skip sur PS4 mais j'avais fait ses missions sur psp)/

- La mappemonde, sympa d'en avoir une mais assez inutile à cause du déroulement du jeu.

- Les entre-missions, ennuyant (perso j'ai passé plus mon temps à faire des aller-mappemonde-académie pour passer le temps entre les missions).

Bref un FF, qui m'a quand même bien plu au final mais qui aurait pu être plus marquant avec moins de défaut. A voir avec un prochain type-1 si il existe vraiment.

 

7/10  ^_^ 

 

Le souvenir de Type-0 que j'ai c'est que beaucoup de combats sur la seconde moitié du jeu / denier quart sont über frustrant (genre plein les boss voire ennemis normaux qui te one-shot).

 

C'est toujours le cas sur la version PS4 ou la meilleure maniabilité / un rééquilibrage résout le problème ?


sign_57.jpg

sign_679.jpg

sign_785.jpg

sign_215.jpg

sign_218.jpg

sign_648.jpg

sign_7.jpg

sign_335.jpg

 


#30726 Bahamut-Omega

Bahamut-Omega

    Soulmate

  • Fidèles
  • 7 418 messages

Posté 24/02/2020 - 09:29

Il n'y a pas de rééquilibrage (à part un mode facile au choix).

Mais on peut contrôler la caméra avec un joystick... et ça change pas mal de chose.

 

Sinon, c'est toujours de l'esquive en permanence pour pas se faire OS, et attaquer avec le bon timing pour OS l'adversaire  :sleep:


sign_351.jpg

sign_779.jpg

sign_656.jpg

Bahamut-NTD.png


#30727 Benku

Benku

    Trusted

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 524 messages

Posté 24/02/2020 - 10:22

 

Fini Final Fantasy Type-0 HD en 15 H 05.

 

Une petite redécouverte car j'avais déjà la version psp mais sans le finir, j'étais au donjon final que j'ai trouvé assez chiant à l'époque.

 

+ La fin

+ L'ambiance géopolitique

+ Le coté tragique du titre sur certaines scènes

+ Pas mal de persos cool à jouer mais ...

+ Le gameplay, nerveux !
+ Le coté épic des missions
+ l'OST
 

- ... une petite poignée assez pénible à joué (genre la massue).
- la mise en scène un peu molle par moment voir anecdotique 
- Le principe des batailles sur la mappemonde, assez osef (j'ai skip sur PS4 mais j'avais fait ses missions sur psp)/

- La mappemonde, sympa d'en avoir une mais assez inutile à cause du déroulement du jeu.

- Les entre-missions, ennuyant (perso j'ai passé plus mon temps à faire des aller-mappemonde-académie pour passer le temps entre les missions).

Bref un FF, qui m'a quand même bien plu au final mais qui aurait pu être plus marquant avec moins de défaut. A voir avec un prochain type-1 si il existe vraiment.

 

7/10  ^_^ 

 

Le souvenir de Type-0 que j'ai c'est que beaucoup de combats sur la seconde moitié du jeu / denier quart sont über frustrant (genre plein les boss voire ennemis normaux qui te one-shot).

 

C'est toujours le cas sur la version PS4 ou la meilleure maniabilité / un rééquilibrage résout le problème ?

 

 

Niveau maniabilité ouais c'est mieux, mais effectivement il m'est arrivé de mettre fait OS par moment.


sign_4644.gif

 

sign_295.jpg

sign_57.jpg

 

b1blhjmwtj.png


#30728 Shinji

Shinji

    Lucky Gamer

  • Fidèles
  • 3 210 messages

Posté 26/02/2020 - 22:43

http://m.youtube.com...h?v=DNkbtnRDAuY

Fini Ash of Gods : Redemption en 20h sur Switch.

Ce jeu m'avait fait de l'œil avec son style à la Banner Saga.
Et il faut le dire il partage beaucoup de points en communs.

Tout d'abord le gameplay de combat est très proche avec un système de double barres, l'énergie pour les gros coups et la vie. Si une unité n'a plus d'énergie elle perdra plus de vie.

Chaque unité pourra acquérir une amélioration par niveau qui va de plus de pv/attaque/énergie à de nouvelles capacités de combats ou l'amélioration de celles-ci.

Mais la où les combats étaient légèrement permissif ici ils se paient cash avec une blessure affectée à chaque personnage qui tombe à 0pv lors d'un combat.

Or des que vous avez votre 4eme blessure votre personnage meurt pour toujours.

Alors vous avez moyen de faire disparaître les blessures en vous reposant au camp mais cela vous coûtera des strixes.

Ces strixes sont la nourriture du jeu.
Car comme à Banner Saga le jeu va être divisée en 2 grosses parties une via les combats tactiques au tour par tour mentionné plus haut.

Et une autre en mode livre dont vous êtes le héros où vous allez choisir les chemins que vont suivre vos groupes de personnages.

Or chaque chemin choisit coûtera un nombre de strixes. Si vous en avez pas assez vous allez devoir blesser vos personnages.
Et si par malheur cest la 4eme blessure il sera à jamais tué par le Fauchage.

Car Ash of God comme Banner Saga (décidément !) c'est une fuite avec 3 groupes qu'on suit dans un monde qui mélange tribal/médiéval/Orient où des êtres supérieurs réalisent un Fauchage qui va réduire l'humanité à néant.

Et c'est la un peu la force de Ash of God par rapport à Banner Saga c'est qu'en plus de proposer un très bon scénario, il y a un vrai sens du détails pour tous les personnages. Chacun à son histoire, sa tragédie et tout cela fait qu'on s'attache à ses persos et c'est un drame quand vient la 4eme blessure fatale...

Car Ash of God n'a pas de sauvegarde autre que automatique donc vous ne pourrez que vous maudire d'avoir dilapidé vos strixes si rares (uniquement achetable dans des marchands, en récompense de combat ou plus rarement lors d'événements de chemins, un conseil faite très attention avec le groupe de Thorn...)

Mais Ash of Gods c'est aussi des graphismes de toute beauté et des musiques qui sont certes peu nombreuses mais tellement belles pour celles avec des chants.

Alors dans l'ensemble je préfére Banner Saga que je trouve mieux fini (j'ai eu quelques plantages sur Ash) mais si vous avez kiffé cette série, jetez vous sur Ash of Gods Redemption!!!


Modifié par Shinji, 26/02/2020 - 22:55.

sign_1459.gif
sign_770.jpg

sign_218.jpg
sign_561.jpg


#30729 Alban

Alban

    Chocobo intello !

  • Fidèles
  • 3 637 messages

Posté 28/02/2020 - 10:10

Merci pour ton retour, j'ai le jeu depuis un moment sur pc et je me demandais ce qu'il valait.  Ca me donne une bonne raison de l'envisager dans les quelques semaines !

 

De mon côté, j'ai terminé Thea : The awakening (pc).

 

J'ai eu peur que ce jeu soit un vrai 4X (pour lequel je n'ai plus la main et dont le déroulement rapide m'effrayait). Mais non, vous pouvez vous rassurer : développer tranquillement votre village, votre team de guerriers. Le jeu ne vous punira pas. Maintenant que vous savez ça. Effectivement, l'exploration est très agréable, le jeu de cartes lors des combats est bien pensé et complet, la simulation du village est présente mais très limitée. Le scénario est très présent et chaque choix fait (lors des phases de scénario) est important et a des conséquences sur la suite.
Quelques problèmes, auxquels je n'ai pas su répondre : le développement du village et le craft. Pas réussi à construire autre chose que des pâturages. J'ai rêvé longtemps à plein de bâtiments genre forge, pour construire des armes de dingues ! Parce que oui, le développement des guerriers est lente, sûrement réfléchi, et vous ne vous retrouvez pas à rouler sur le jeu très rapidement puisque la montée en difficulté est progressive et juste (et un peu difficile ma foie). Au début du jeu, on a le choix entre plein de dieux différents, mais étant donné les différents choix possibles dans le jeu, je ne suis pas sûr que cette multitude de choix sur le dieu de départ nous pousse à relancer le jeu une fois terminée puisqu'un run (donc du début à la fin) peut durer quelqu'une quinzaine d'heures.

Un bon jeu.



#30730 Bahamut-Omega

Bahamut-Omega

    Soulmate

  • Fidèles
  • 7 418 messages

Posté 28/02/2020 - 20:44

J'ai finis Shenmue III sur Ps4 en... je ne sais pas combien d'heures, ça m'a parut long mais ça doit tourner autour de 25 heures.

 

C'est assez épatant de voir comment on peut proposer un scénario si vide, un jeu si répétitif et aussi archaïque (même si c'est en partie assumé). Et vouloir quand même proposer des DLC Payants. Et bien sur une suite car oui, ce n'est pas fini, on est loin de la simple "fin ouverte" initialement prévu, la saga continue à prendre en otage les joueurs.

 

Belle déception quand même. Sans m'attendre à grand chose, j'espérai au moins que l'histoire avance un minimum et rencontrer des persos attachants. Mais il n'en est rien.

L'histoire n'avance réellement que dans la dernière heure (très linéaire).

Quand aux personnages, dans la première partie ça se résume à Shenhua. Dans la seconde on en rencontre deux ou trois, mais les interactions avec eux sont finalement assez anecdotiques. Ren est même de retours pour combler le vide.

Autre chose agaçante, c'est l’impression que Ryo en 18 ans quelques semaines semble avoir oublié tout les acquis de Shenmue II. S'être autant entraîné auprès de grands maîtres d'art martiaux pour se prendre une raclé par un bandit quasi anonyme, c'est triste, voire même rageant.

 

Qu'es ce qui fait que le jeu n'est pas une catastrophe pour autant (toujours de mon point de vu) ?

L'ambiance principalement. Ainsi que l'OST et la direction artistique.

Et certains choix de gameplay. On retrouve l'identité Shenmue tout de même. Pas de carte ultra détaillée, ni de système de "téléportation" , ni de marqueur de quête. On doit se débrouiller tout seul ! Et le coté "RPG" a un peu été renforcé avec une refonte du système d'entrainement.

 

Dommage que quelques archaïsmes d'époque soit toujours présents, comme le fait de devoir faire quatre action pour regarder l'objet dans un tiroir, avec des animations durant une plombe et peu naturelle. Ou la gestion de l'endurance, plus frustrante et gênante que crédible.

 

Allez, un 5/10 pour être gentil et par pitié.


Modifié par Bahamut-Omega, 28/02/2020 - 20:47.

sign_351.jpg

sign_779.jpg

sign_656.jpg

Bahamut-NTD.png


#30731 Ragna

Ragna

    Cocktail Survival-horror & RPG

  • Fidèles
  • 1 418 messages

Posté 01/03/2020 - 07:34

J'ai fini il y a quelques heures Horizon Zero Dawn Complete Edition, en 128 heures de jeu et en ayant quasiment tout fait. Il me manque essentiellement les derniers collectibles et découvrir quelques marqueurs sur la map. Ce que je vais faire sous peu pour compléter déjà le jeu de base dans un premier temps.

 

 

Autant le dire tout de suite, ce jeu est un chef d'oeuvre comme on en fait rarement, et s'inscrit parmi les meilleurs RPG auxquels j'ai joué ! Du début à la fin j'ai été happé, émerveillé, ébahi par la beauté ineffable que dégage le titre, autant par ses graphismes magnifiques que par son contexte profond et touchant. C'est Guerrilla Games, connu pour la série Killzone, qui s'est attelé à nous réaliser cette pépite vidéoludique. Comme quoi ! 

Le jeu est beau à en pleurer, visuellement on en prend plein la rétine et son open world se dessine petit à petit tel un horizon post-apocalyptique allant nous offrir une vision de science-fiction de ce qu'aurait pu être l'humanité dans le futur suite à une catastrophe, alors qu'elle tente de survivre tant bien que mal à la domination des machines robotiques. À se demander si l'humanité n'a pas régressé, mais sa pérennité dépendra d'une femme à la valeur sans commune mesure. Et c'est dans ce monde post apo que prend vie Horizon, qui, sans être spécialement original dans sa progression de gameplay plus ou moins inspirée d'autres licences connues, puise son inspiration dans son contexte et dans son ambiance à nul autre pareil. Le monde ouvert n'est certes pas particulièrement immense, et il n'est pas non plus petit, loin de là, mais il se suffit à lui même et il y a de quoi faire dans la justesse de sa géographie et de sa conception. La qualité primant tout bonnement sur la quantité, ce qui nous donne un juste équilibre pour ne pas sombrer dans une certaine monotonie ou vacuité, car mine de rien ça se complète intelligemment à mesure qu'on avance dans l'histoire qui nous fait suffisamment voyager pour aller à peu près partout. Le scénario est à la fois classique et palpitant, tantôt simple et tantôt compliqué, mais nous plonge dans un récit qui a bouleversé le monde, faisant apparaître des tribus primitives dans des terres désolées parsemées de ruines de l'ancien monde, à savoir celui de notre époque contemporaine, mais qui reste d'une beauté à couper le souffle... Visuellement, artistiquement et contextuellement. D'emblée de jeu laisse planer un épais voile de mystère, et de nombreuses questions se succèdent tant dans la tête du joueur que dans celle de notre valeureuse héroïne à la chevelure ignescente : Aloy.  

 

La trame principale en elle-même n'est pas particulièrement longue, il est vrai, - que l'on se concentre ou non sur la quête principale. Pour autant, il faut bien avouer qu'elle peine à décoller et semble avancer lentement malgré le mystère qui s'épaissit à mesure que les événements s'enchaînent, probablement dû à quelques longueurs de textes et de dialogues. Il se peut que cela donne un peu de mal à rentrer dans l'histoire comme ça peut ne pas être le cas, d'autant qu'il y a énormément de points de données à récolter partout pour témoigner de la richesse inouïe du lore, et cette substance couplée en parallèle au scénario peut être un plus pour immerger le joueur. Même les différents types de collectibles donnent des indices ou sous-entendus sur le lore, parfois sous forme de jolis poèmes. Si vous voulez de la lecture, il y en a en perspective. D'ailleurs, le jeu en lui-même est poétique. Voir Aloy se délecter de la pluie en souriant dans un monde où la nature a repris ses droits témoigne de la beauté intérieure de l'oeuvre, même si ce n'est qu'un détail parmi tant d'autres, c'est beau et humain. Au rayon des détails, puisqu'on en parle, j'ai apprécié les commentaires des PNJs racontant les péripéties d'Aloy rien qu'en s'approchant d'eux ou parler des derniers événements au milieu d'autres logorrhées. Ça donne de la vie et plus de crédibilité à l'univers. Il est aussi fort appréciable de pouvoir se servir dans des caisses ou ramasser des objets dans une ville ou n'import'où sans risquer de se faire agresser ou poursuivre par des gardes comme dans pas mal d'Occidental-RPG.

En tout cas je fais partie de ceux qui ont été submergés de bout en bout tout le long de l'histoire, y compris dans certaines quêtes annexes bien scénarisées pour apporter un peu plus de lore sans pour forcément s'éterniser. Et puis, j'ai eu ce sentiment difficile à décrire que l'on ne pouvait que difficilement perdre le fil conducteur de l'histoire alors qu'on peut se perdre bien plus facilement dans l'open world, mais dans le sens où on est tenté d'accomplir pas mal d'objectifs secondaires. Et ça, c'est positif. Trouver son chemin n'est pas vraiment difficile même si on peut tourner en rond au début. L'affichage de l'ATH est bien conçu, et s'il ne propose pas de mini-carte qui suit l'avancée en temps réel en haut à gauche, une boussole horizontale (tellement adapté !) indique les points cardinaux et offre un bon petit compromis entre recherche et assistance. Les chasses aux gibiers sous formes d'épreuves et les didactitiels en vue de manier efficacement une arme spécifique sont l'idéal pour maîtriser les rudiments du jeu, même si ça reste secondaire. Plusieurs fois il m'est arrivé de m'inspirer de certaines astuces apprises par les chasses et les défis pour vaincre les ennemis et m'améliorer, notamment contre les machines. En dehors de ces mini-jeux pour le moins instructifs, les quêtes annexes proposent leurs petits lots de surprises. Une partie de ces quêtes sont dérivées d'événements scénaristiques et se suivent en plusieurs parties, apportant ainsi un supplément d'histoire et de backgound. Tout au long, Aloy va rencontrer des habitants de différentes tribus et cultures dans le monde reparti de zéro pour leur venir en aide, et cela aura un certain impact sur certaines scènes et phases de gameplay à un stade avancé sans pour autant modifier le cours naturel du scénario, ainsi que d'autres personnages plus ou moins importants avec lesquels Aloy sera parfois amenée à faire des choix moraux. Encore une fois, sans bouleverser le canevas scénaristique mais offrant quelques points de vue de dialogues différents. Le jeu n'ayant visiblement pas été conçu pour s'éparpiller sur plusieurs fins, restant tout simplement ferme et décisif jusqu'à son dénouement. 

 

Le jeu est très facile à prendre en main, c'est instinctif et intuitif à souhait. Alors oui, il y a de l'inspiration cherchée un peu ailleurs. Je pense notamment à la série moderne Tomb Raider (il y a les feux de camp en commun pour sauvegarder, le focus d'Aloy pour scanner est inspiré de l'instinct de survie de Lara Croft, et puis il y a les phases d'escalade et de tyrolienne dans les deux cas même si c'est plus accessible et assisté dans Horizon mais ça n'est pas plus mal). On pourra également parler de la capacité d'Aloy à pister des traces de pas ou autre pour aboutir à une piste et résoudre une affaire, comme dans The Witcher 3 ou Days Gone, et probablement d'autres jeux. Sauf que là, ce n'est pas une question de flair, mais de technologie avec le focus qui permet à Aloy d'avoir comme un sixième sens et de révéler l'invisible pour avancer ou même résoudre certaines petites énigmes. De plus, cet appareil apporte non seulement des infos sur l'histoire liant efficacement les événements, mais il peut aussi scanner les ennemis mécaniques et détecter leurs faiblesses et résistances élémentaires ainsi que les composants détachables où repose une partie du gameplay.  En soi, ce n'est pas gênant d'avoir de l'inspi. On est arrivé à un stade que beaucoup de jeux maintenant s'inspirent d'autres jeux pour certains de leurs aspects avec le temps car les idées manquent avec le temps et la prolifération de jeux, et il est difficile de ne pas s'inspirer, l'idée étant juste de ne pas en faire trop et d'ajouter quelques touches nouvelles pour se démarquer un tant soit peu. Et Horizon le fait dans une juste mesure. On retrouve également quelques références et petites inspirations sur la propre série Killzone du studio, mais là, c'est encore plus justifié à mon sens. 

 

En tant qu'Action-RPG, les combats d'Horizon Zero Dawn se déroulent principalement en temps réel, à l'exception que le temps est un brin ralenti quand vous ouvrez le menu radial de sélection d'armes assignées (jusqu'à quatre, certaines pouvant tirer plusieurs types de munitions) afin de laisser un peu de temps au joueur pour voir ou revoir son approche de la situation. Il y a le corps-à-corps avec la lance (utile contre les machines de taille petite et moyenne à condition d'être rapide et de pas être débordé), de même qu'il est possible d'éliminer les ennemis les plus faibles (machines et humains) de façon discrète ou en infligeant de sérieux dégâts si l'ennemi est résistant (comme avec Assassin's Creed Odyssey). Et puis il y a l'arc et toutes les autres armes à distance telles qu'une fronde ou une arbalète pouvant lancer des projectils élémentaux. Je regrette juste un manque de précision concernant l'arc de précision justement, a fortiori en zoomant. Mieux vaut l'utiliser d'assez loin et sans l'aptitude concentration de préférence. Mais ça reste un détail. La clé de réussite est d'utiliser les munitions élémentales (feu, gel, électricité) sur les faiblesses appropriées des pièces d'une machine ou de son châssis, tout comme d'utiliser les bons éléments sur des bonbonnes ou batteries explosant au contact de l'élément auquel elles réagissent logiquement. En plus des dégâts, les éléments peuvent occasionner des altérations d'états temporaires liés à leurs éléments (étourdissement pour la foudre, brûlures pour le feu, fragilité pour la glace). Mais tout dépend de la machine, des composants à viser et détruire ainsi que des armes employées. Et bien sûr des stats de vos armes que vous pouvez améliorer via des bobines, tout comme vous pourrez modifier la résistance élémentaire de vos tenues, la résistance physique, la résistance aux projectiles comme les flèches, ou encore la probabilité de camouflage furtif. Et vous avez plutôt intérêt à utiliser judicieusement les faiblesses élémentaires si vous ne voulez pas qu'un combat contre une machine dure trois plombes et que votre stock de ressources fonde comme neige au soleil (surtout contre les machines moyennes et plus particulièrement les géantes lourdement armées et blindées). 

On peut poser des pièges, un peu à l'image d'un Monster Hunter, et ça peut se révéler efficace. La possibilité de pirater des machines peut permettre d'en chevaucher certaines comme une monture pour voyager plus vite, ou bien les retourner les unes contre les autres pour tirer avantage d'une situation ou faire diversion. Il faut cependant débloquer des types de piratage en terminant certains donjons spécifiques pour profiter cette technique. On peut crafter des munitions et des potions avec ce qu'on trouve dans la nature, en cueillant des herbes ou en chassant des animaux pour fabriquer des potions de soin ou anti-élément. Mécaniques de survie accompagnent donc allègrement mécaniques RPG dans ce monde impitoyable, perpétuellement chamboulé et diablement beau (bis). On peut apprendre des compétences en gagnant des niveaux et en accomplissant des quêtes, chacune s'apprenant en dépensant des points de compétence variant selon le niveau de l'aptitude visée. Elles se répartissent en plusieurs catégories via un arbre et facilitent plus ou moins la tâche du joueur en combat et exploration. Bref, la règle d'or est de toujours mettre en pièces les machines pour leur ôter des armes lourdes et des avantages stratégiques ainsi que des butins, sans mauvais jeux de mots. Elles rapportent ainsi des éclats de métal (la monnaie du jeu), et que c'est jouissif de les faire voler en éclats pour ça (j'en ris aux éclats... hum, je sors =P) ! D'ailleurs, on peut récupérer une pièce d'artillerie détachée d'un robot pour l'utiliser comme arme lourde et la vider sur ses ennemis. C'est très puissant mais en contrepartie, la mobilité est réduite et on ne peut pas esquiver en utilisant ce genre d'arme provisoire. Encore une autre petite idée sympa parmi tant d'autres.  

 

La voix d'Aloy m'a convaincu, prêtée par une actrice pourtant peu connue, Marie Diot. Elle fait vraiment le taf et fait qu'on s'attache encore plus à notre rouquine chasseuse de machines. Autre voix comme celle de Rost m'a cloué au fauteuil, doublé par Benoît Allemane qui est l'un des meilleurs doubleurs français de jeux vidéo (et la voix française de Morgan Freeman). La musique est une ode au voyage, à la découverte de l'inconnu. Sans être exceptionnelle, elle accompagne comme il faut l'aventure. Souvent jouant de l'ambiance et planante. Il peut y avoir quelques thèmes quelconques, mais ils se comptent sur les doigts d'une main et n'en restent pas moins sympathiques au final. Dans son ensemble, l'OST s'insinue intimement dans le contexte et l'histoire, tout particulièrement le main theme que j'ai d'ailleurs mis comme thème sur mon home PS4. Horizon est un jeu d'une qualité rare. Car rares sont les jeux qui m'ont fait autant voyager, autant réfléchir, et qui m'ont autant ému. Oui. Ému. Il m'a même décroché quelques larmes. Sans fondre en larmes, j'ai été soufflé par le message que le jeu cherche à faire passer, parce que c'est ça en fait, et ça reste gravé au fer rouge dans ma mémoire. Mariant technologie, philosophie, religion, valeurs, rites, cultures diverses et montrant l'importance même de la vie, l'impossibilité de coexistance entre l'homme et la machine et le fait d'apprendre de ses erreurs. Une belle leçon de vie, d'humanité.

 

HZD est un monument vidéoludique qui se classe dans le haut du panier du catalogue de la PS4. J'irai même jusqu'à dire qu'il justifie à lui seul l'achat de la console. Assurément un des meilleurs RPG que j'ai pu faire dans ma vie de gamer et le meilleur A-RPG à mes yeux. C'est pour cette raison qu'il vient se hisser dans mon top, à la 10ème place, remplaçant contre toute attente The Legend of Dragoon

J'ai adoré ce jeu, je l'ai vécu, je l'ai ressenti en tout temps, je m'en suis épris et il m'a procuré des sensations que nul autre Occidental-RPG ne m'avait fait éprouver jusque-là. Pour dire vrai, je me doutais fortement que j'allais mettre la main sur un gros hit que j'allais aimer, et à vrai dire, c'est même beaucoup mieux que je le pensais ! C'est allé bien au-delà de mes espérances. Je ne m'attendais pas à ce qu'il soit aussi génial. Quel jeu... Bon sang ! Un grand jeu que j'ai savouré avec un plaisir immense !!! 

 

 

 

9,5/10. Énorme coup de coeur  :love:

Je vais continuer à explorer l'OW jusqu'à tout compléter, puis je m'attaquerai au DLC un peu plus tard ainsi qu'au NG+ et ses exploits pour avoir le plaisir de revenir sur ce grand cru, ce vin à la teinte parfaite et enivrant au possible.


Modifié par Ragna, 01/03/2020 - 08:37.

YannTerraspark.png

sign_510.jpg

sign_227.jpg


#30732 Larva

Larva

    Trusted

  • Legendra VIP
  • 961 messages

Posté 02/03/2020 - 22:27

Fini Shin Sakura Taisen sur PS4.

 

Comment dire... Extrêmement décevant mais en même je m'y attendais après les premiers trailers.

l'abandon du gameplay T-RPG au profit d'un jeu d'action mal pensé, le chara design des filles sans éclat (à mille lieues de celles de Fujishima. Perso, le style de Kubo ne me plait pas), le scénario baclé et torpillé (qui partait pourtant sur une bonne base et qui m'a fait éspérer :crying: ), et aussi le fait que le jeu fait tellement dans le classique et le cliché qu'elle auto-parodie la série.

 

J'adore Sakura Taisen (la série), donc là c'est la douche froide.

Y a pas que du mauvais, on sent l'effort, mais globalement c'est très décevant. Après tant d'années d'absence, la série méritait meilleur traitement.



sign_527.jpgsign_348.jpg

sign_61.jpg


#30733 Yama

Yama

    Madao du jeu vidéo

  • Fidèles
  • 11 149 messages

Posté 03/03/2020 - 23:34

Ok, donc après le sabotage de Front Mission, au tour de Sakura Taisen.....ils aiment tant que ça nous couler nos belles séries de Tactical Mechas ?? :crying:


sign_1536.gif


#30734 Bahamut-Omega

Bahamut-Omega

    Soulmate

  • Fidèles
  • 7 418 messages

Posté 04/03/2020 - 00:07

T'oublis SRT encore que, on en est pas encore là, mais on s'en approche.


sign_351.jpg

sign_779.jpg

sign_656.jpg

Bahamut-NTD.png


#30735 Bao

Bao

    I. CAN. SEE. YOU.

  • Admins
  • 14 570 messages

Posté 04/03/2020 - 06:53

Il y aura peut être la résurrection derrière. On croyait que c'était fini pour Valkyria Chronicles après Valkyria Revolution, mais la série a réussi à garder la tête hors de l'eau.


Note : Pour éviter tout controverse inutile, veuillez ajouter "à mon avis" ou autre "je trouve que" au début de ce post. © CK9

sign_301.jpg

-----





0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s)