Aller au contenu


Photo
* * * * * 9 note(s)

RPG Finis


  • Veuillez vous connecter pour répondre
30336 réponses à ce sujet

#30226 Yama

Yama

    Madao du jeu vidéo

  • Fidèles
  • 11 109 messages

Posté 19/05/2019 - 14:35

"Le challenge en normal reste relatif."

Ça veut dire quoi exactement...?

 

Je parle du système de combat. On pousse sans doute un peu le côté stratégique en augmentant la difficulté, et me concernant, je n'ai joué qu'en difficulté normale, donc ce n'est pas forcément très représentatif des possibilités qui pourraient s'offrir au joueur qui ose les difficultés supérieures, d'ou le côté relatif. 


sign_1536.gif


#30227 Takhnor

Takhnor

    Capitaine Caverne

  • Fidèles
  • 1 902 messages

Posté 19/05/2019 - 18:54

ENFIN FINI RAGE OF MAGES, APRES TOUT CE TEMPS !!!  :frog:

 

 

Un RPG qui surfait sur la vague des RTS et qui exploitait bien le concept d'hybride RPG-RTS avec des "quêtes-missions" entrecoupées de passage en ville, pour obtenir des infos pour obtenir des quêtes annexes et progresser dans la quête principale, recruter des mercenaires, faire du shopping ou augmenter ses compétences aux guildes des mages et guerriers.

On a au départ le choix uniquement entre deux classes : guerrier et mage, mais ensuite libre à nous de s'orienter vers tel ou tel archétype. Bien qu'il y ait des XP, le système de progression se fait par l'usage : il faut utiliser telle ou telle arme, telle ou telle école de sort, pour voir ses points de compétence augmenter, tandis que l'XP globale augmente surtout pour débloquer des augmentations de PV et de mana. On peut cependant combler son retard avec les guildes à la ville.

Le jeu est sympathique, à la technique moyenne, mais au gameplay simple et efficace, avec une bonne durée de vie (il y a toujours une étape de quête principale et une quête annexe, ce qui fait en tout un peu moins de 30 "missions-quêtes").

 

 

7_5.gif


sign_4569.gif

sign_1.jpg

sign_416.jpg

 

"Within cells interlinked."


#30228 Yaone

Yaone

    Yaonoob

  • Fidèles
  • 5 188 messages

Posté 26/05/2019 - 19:42

Mystic Quest Legend fini (~13h)

Les musiques de combat du jeu m'ont toujours donné envie de l'essayer malgré sa réputation. Et c'est bien le RPG du débutant tant annoncé. 
Trop lent, trop facile (sauf quand les ennemis décident de rendre confus tes personnages et par le plus grand des hasards, ils utilisent contre soi-même leur meilleure attaque... Ou les pétrifier sans pouvoir faire quoi que ce soit... Ça m'a agacée plus qu'autre chose) rendant les combats peu passionnants, des objets en veux-tu en voilà les coffres marron pouvant être rouverts, une histoire peu intéressante. Il n'y a vraiment que les musiques qui sortent du lot. 
Je suis tout de même contente d'avoir pris un peu de temps pour le faire, au moins pour la culture. 

=>4,5/10

 

Je pense passer sur Earthbound (le premier) maintenant. ^^


sign_57.jpg
sign_558.jpg


sign_2238.gif


#30229 Bahamut-Omega

Bahamut-Omega

    Soulmate

  • Fidèles
  • 7 215 messages

Posté 26/05/2019 - 20:03

Tu enchaînes les classiques dis donc !

 

Il va falloir que je m'y mette à ces RPG.

Ils sont courts, et intéressants pour la culture.


sign_351.jpg

sign_779.jpg

sign_656.jpg

Bahamut-NTD.png


#30230 Yaone

Yaone

    Yaonoob

  • Fidèles
  • 5 188 messages

Posté 26/05/2019 - 22:37

Je n'ai momentanément pas accès à la télé (que mon PC portable), donc j'en profite pour rattraper mon retard. ^^


sign_57.jpg
sign_558.jpg


sign_2238.gif


#30231 Dr. Bob

Dr. Bob

    Trusted

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 758 messages

Posté 27/05/2019 - 10:00

Depuis quand Mystic Quest Legend c'est un classique ? ça a toujours été vu comme un rpg du pauvre tout pourris.

Je pense pas qu'a un quelconque moment ce jeu ai été un classique...

 

En tout cas félicitation pour être arrivé au bout, j'avais lutté mentalement pour le finir tellement c'était d'une tristesse ce jeu.


sign_287.jpg

sign_351.jpg

sign_4.jpg

sign_394.jpg

 

sign_1762.gif
 


#30232 Sergio

Sergio

    Friend

  • Membres
  • PipPipPip
  • 298 messages

Posté 27/05/2019 - 14:10

Depuis quand Mystic Quest Legend c'est un classique ? ça a toujours été vu comme un rpg du pauvre tout pourris.

Je pense pas qu'a un quelconque moment ce jeu ai été un classique...

 

En tout cas félicitation pour être arrivé au bout, j'avais lutté mentalement pour le finir tellement c'était d'une tristesse ce jeu.

 

Plutôt d'accord avec toi pour le coup. Autant Mystic Quest sur GB c'est culte, autant celui sur SNES...


Modifié par Sergio, 27/05/2019 - 14:10.


#30233 Shinji

Shinji

    Lucky Gamer

  • Fidèles
  • 3 139 messages

Posté 27/05/2019 - 17:50

Oui c'était pour les losers dont les parents avaient acheté ça à Noël plutôt que Secret of mana.
Un FF like du pauvre

sign_1459.gif
sign_770.jpg

sign_218.jpg
sign_561.jpg


#30234 Raymontp

Raymontp

    Soulmate

  • Fidèles
  • 1 766 messages

Posté 30/05/2019 - 15:55

Fini Trail in the Sky SC en 89h selon le jeu, 80 selon Steam, WTF ?

 

A l'origine, j'étais pas trop motivé a faire cette suite vu que j'ai maintenant du mal a tenir sur un jeu a forte durée de vie, a voir le compteur, mes craintes étaient fondées.

Mais voila, j'ai fait le 1rst chapter donc il fallait bien continuer l'histoire a un moment ou un autre.

 

Tout comme Risk, je reproche au jeu d'être mou jusqu'au chapitre 6 malgré quelques fulgurances a la fin des chapitres 3 (que j'avais pas trop vu venir) et le chapitre 5 (pour sa mise en scène).

Le gros reproche, que je trouve pire que Cold Steel 2 (que j'ai pas fini mais j'en suis quand même a 60h) sur certains points, notamment la structure très répétitive des 5 premiers chapitres : on parle quand même de facilement 50h de jeu qui se ressemble, c'est gros !

 

Reste que malgré tout, j'ai...englouti le jeu !

Peut être est ce le planning désertique (pour moi) qui a joué sur ma motivation mais j'ai pas pu lâcher ma manette pour...probablement les mêmes raisons que Risk :

Dans l'ensemble, l'histoire et les personnages sont des clichés mais ce sont des clichés "vivants" et non d'humbles parangons de vertus que les productions japonaises nous vendent ces dernières années, Estelle est vraiment adorable alors que normalement le cliché du garçon manqué super optimiste est rarement bien traité avec une pointe d'agacement.

Mais là non, j'arrive pas a mettre le doigts dessus mais le personnage ne fait jamais dans l'excès et se garde même le luxe d'avoir des répliques plutôt marrantes car autre point très positif : la qualité d'écriture, et également de traduction, est vraiment de très bon niveau et aide a digéré la grande quantité de dialogue.

 

Chose remarquable : c'est fou a quel point je me rend compte a quel point CS est basé sur Trail in the Sky, ne serait parce que la géographie de Jenis Academy est furieusement identique a celle de Thor !

Autre fait remarquable, vous vous souvenez a quel point je me plaignait de la difficulté du début ? Eh bien, elle s'arrête là, j'ignore si c'est le fait d'avoir uniquement 2 persos frontliner a ce moment mais passé le 1er chapitre et quelques objets essentiels dans le besace, le jeu est bien mieux équilibré ! Même si ne pas avoir la résistance au débuff de boss untel fait drastiquement monter la difficulté.

Par contre, les donjons sont très souvent constitué de labyrinthe a l'ancienne, et l'absence de map rend le tout plus lourdingue qu'autre chose, heureusement ils sont rarement trop long.

Pas fan non plus de la quasi nécessité d'avoir un guide pour la quantité de missable...

 

Le système de combat ne régresse pas tant que ça face a Cold Steel : juste un peu dommage qu'une grande partie des effets soient lockés sur certains fights, les casters comme Kloe ou Oliver dérouillent fortement les mobs en end game avec des sorts de bas niveau, car pour une raison ou une autre, les plus gros sorts ne justifient pas leurs temps de cast et une vieille Tornade suffit a envoyé paître une grosse partie des mobs, dommage !

Aussi le mode "Avance Rapide" est clairement une bénédiction compte tenu de la longueur de certaines animations !

 

Tout ça pour dire au final, j'avais même pas prévu de faire ce 2ème opus et maintenant, j'ai déjà le TC (même s'il est visiblement moins story heavy ?) dans ma besace !

Clairement, j'ai maintenant un gros attachement aux peuples du continent de Zemuria !

 

8,5/10



#30235 Riskbreaker

Riskbreaker

    Imiduno

  • Admins
  • 5 759 messages

Posté 30/05/2019 - 21:13

Jamais touché un seul Legend of Heroes de ma vie Raymon :D

Mais c'est gentil d'avoir pensé à moi ^_^



#30236 Herbrand

Herbrand

    Fear not the dark, my friend. And let the feast begin.

  • Freelance
  • 3 752 messages

Posté 30/05/2019 - 22:01

Je me disais aussi que j’avais raté qqch si Riskbreaker avait terminé TitS

sign_57.jpg

sign_679.jpg

sign_785.jpg

sign_215.jpg

sign_218.jpg

sign_648.jpg

sign_7.jpg

sign_335.jpg

 


#30237 Ragna

Ragna

    Cocktail Survival-horror & RPG ~ Les Mille et Une Nuits ~

  • Fidèles
  • 1 069 messages

Posté 03/06/2019 - 01:13

Hop, fini Shenmue 1 sur PS4.  

 

 

Assurément un OVNI du jeu vidéo du début à la fin, qui malgré ses carences techniques et certaines petites lourdeurs à l'ère actuelle, a réussi à me transporter de façon progressive. C'est quand même une aubaine que les deux premiers Shenmue soient ressortis compilés sur console actuelle, pour ceux qui, comme moi, n'avaient pu le découvrir au temps de la Dreamcast. Je comprends mieux maintenant la réputation de ce jeu et son originalité, et je conçois qu'il ait été révolutionnaire dans son concept en son temps, mais ce temps est révolu et depuis, le jeu vidéo aura considérablement évolué. Mais à l'époque, c'était sûrement une claque dans la gueule et j'aurais pu le mettre sur un piédestal si je l'avais connu au début des années 2000. On a affaire à un jeu d'action/aventure. J'imagine que la notion RPG doit résider dans l'apprentissage et le perfectionnement des techniques de combat d'art martial, ainsi que dans les dialogues pourvus d'une grande richesse avec les PNJs, mais j'ai trouvé ça très léger à titre personnel. En tout cas, le jeu est bien plus riche qu'il n'y paraît. L'histoire démarre de manière banale et semble classique à première vue, mais ce n'est qu'une impression car le récit est très bien écrit de bout en bout, et on s'en rend compte à mesure de l'avancée, a fortiori vers le dernier quart où tout s'enchaîne à une vitesse folle. Et pourtant, il ne s'agit que du premier épisode d'une série, la fin laissant augurer une suite directe reprenant là où le jeu s'est arrêté, sous de nouveaux horizons. 

 

Le fait de pouvoir flâner et de disposer d'une grande liberté malgré la taille des environnements et des villes pas si immenses que ça, est sûrement ce qui fait la force du jeu. Paradoxalement, mais dans une moindre mesure, ça m'a un peu agacé de devoir tuer le temps avec les différentes activités mais juste à quelques petits moments de l'histoire, activités inutiles pour la plupart gageons-le, mais force est de reconnaître que cette superfluité qui instaure un climat tranche de vie est ce qui fait l'essence même du jeu. On s'attache à Ryo ce faisant, que j'ai d'ailleurs trouvé particulièrement charismatique. Sa bienveillance et sa détermination lui donnent un charme à nul autre pareil. Pour moi, c'est clairement un des héros japonais qui rompt avec les stéréotypes même s'il y a un semblant de "héros shonenisé", mais il n'en est rien. Patient, courageux, attentif, il n'en démord jamais malgré toutes les merdes qui lui tombent dessus, et son entourage contribue à ce qu'il s'ouvre davantage et révèle un peu plus sa personnalité. Je peux, ceci dit, comprendre que le jeu ne plaise pas à tout le monde. Moi j'ai bien aimé, en dépit d'une technique vieillotte et d'une rotation de caméra parfois trop rapide à donner le tournis dans les lieux d'intérieur, de certaines lourdeurs de gameplay comme durant le travail de manutentionnaire dans le port avec la conduite affreuse des chariots élévateurs, d'un petit manque de fluidité avec les QTE qui sont pourtant des balises idéales et bien placées pour rythmer l'aventure, du manque d'informations sur les objets-clés et de la limitation pour les examiner sous tous les angles. Mais on s'y fait au final à tous ces petits défauts qui constituent parallèlement ses forces et faiblesses. Et il a aussi de grandes forces, comme cette ambiance drama qui accentue le côté slice of lice et s'intègre bien à l'histoire. Du fait que j'apprécie les drama, il est clair que ça m'a beaucoup aidé à m'immerger. Ce que j'ai aimé, c'est la vie quotidienne représentée en gameplay et qui donne toute sa saveur au soft. Ça change de beaucoup de jeux, même si des séries s'en seront inspirées plus tard, Yakuza en tête de liste y aura veillé. 

 

Tous ces à-côtés font partie de la vie de Ryo, un moment de pause, d'introspection, de réflexion ? On part jouer aux fléchettes ou se fait une partie de Hang-On à la salle d'arcade, entre autres activités, on se promène et on observe les gens vaquer à leurs occupations ou on parle avec eux de tout et de rien. C'était le parti pris de SEGA pour avoir créé ce jeu et y avoir investi beaucoup d'argent à l'époque. La série a naturellement sa communauté de fans, le fait étant que j'en ai entendu du bien, surtout ici. Et les musiques qui l'accompagnent remplissent leurs offices, qu'importe si beaucoup sont discrètes et quelconques mais loin d'être mauvaises. J'y ai pu déceler une grande substance, chaque lieu a sa musique, jusqu'à la moindre boutique ou commerce, mais les plus jolies restent indubitablement celles des cinématiques mettant en avant les émotions, quand il est question de l'amitié, de l'amour et de la valeur des choses. Mais la plupart des pistes collent avec ce train-train de vie, cette ambiance slice of lice si chère au jeu et qui lui donne une âme véritable. La multitude de cinématiques peut en témoigner pour les émotions et les leçons de vie, en plus d'apporter un rythme de narration qui croît en puissance. Et à la fin, on a envie de découvrir la suite. Chose que je m'empresserai de faire dans la semaine, ça va de soi.

 

Le système de free battle est simple quand maîtrisé, mais nécessite un peu de pratique qui vient plus ou moins vite et de façon naturelle dans la progression. Surtout qu'il y a une bonne courbe de difficulté pour nous initier aux rudiments du combat à mains nues. C'est comme un jeu de baston, sauf qu'à la place de faire des demis / quarts de cercle, il suffit d'associer les touches directionnelles avec un des quatre boutons principaux (Carré pour les poings, Croix pour les pieds, Rond pour les projections, et Triangle pour les parades/esquives) ou ces derniers entre eux. J'ai trouvé intéressant le principe de perfectionner une technique simplement en s'entraînant dans un parking ou un parc de nuit, quand il y a personne. Parce que le jeu dispose d'un cycle de jour et de nuit, et donc, les commerces et lieux d'intérêt ne sont disponibles qu'à certains moments de la journée. Une idée somme toute géniale et cohérente avec la construction du titre qui nous invite justement à flâner en attendant de pouvoir progresser. Tout est pensé pour et c'est purement assumé. Par contre, pour en revenir aux combats, j'ai trouvé dommage de ne pas pouvoir consulter la liste des techniques via le menu de pause pour se rafraîchir la mémoire, déjà qu'il n'est pas évident de tout mémoriser. Les arts martiaux s'apprennent de manière logique, via des PNJs et des parchemins. On a vraiment l'impression d'assister à un apprentissage, une sorte de pèlerinage tandis que Ryo glane des infos à droite à gauche pour progresser dans sa quête de vengeance qui deviendra au final une quête de vérité. Belle aventure que voici, malgré le coup de vieux qui accuse le poids des ans jusqu'à ses graphismes, aujourd'hui très vieux mais à l'époque où la 3D en était encore à ses derniers balbutiements, ça flattait la rétine. Et malgré tout, peu importe les textures grossières et le peu de petits éléments en relief, je trouve cela mignon, surtout avec la palette de couleurs. car c'est très coloré et ça ajoute encore plus de vie à cet univers déjà très vivant et réaliste. Car s'il fallait un seul adjectif pour résumer Shenmue, ce serait : vivant.

 

 

 

 

6,8/10 (note personnelle)

7/10 (note Legendra) 


YannTerraspark.png

sign_510.jpg

sign_227.jpg


#30238 Bao

Bao

    I. CAN. SEE. YOU.

  • Admins
  • 14 397 messages

Posté 03/06/2019 - 08:19

...pourquoi deux notes (surtout quand ça arrive à la même conclusion) ?


Note : Pour éviter tout controverse inutile, veuillez ajouter "à mon avis" ou autre "je trouve que" au début de ce post. © CK9

sign_301.jpg

-----


#30239 Bahamut-Omega

Bahamut-Omega

    Soulmate

  • Fidèles
  • 7 215 messages

Posté 03/06/2019 - 09:13

Tu veux ouvrir la boîte de pandore Bao ?


sign_351.jpg

sign_779.jpg

sign_656.jpg

Bahamut-NTD.png


#30240 CK9

CK9

    Toujours aussi imbuvable

  • Freelance
  • 9 749 messages

Posté 03/06/2019 - 09:53

6,832/10


sign_364.jpg
sign_374.jpg
sign_283.jpg

"Ah, ma belle pêche…there's no need to tremble like that. Else you'll make me feel like a péché myself."
The English translation for "momo" is "peach". Albedo truly is a cunning linguist.

Note : Pour éviter toute controverse inutile, veuillez ajouter "à mon avis" ou autre "je trouve que" au début de ce post.





0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s)