Aller au contenu


Photo

Kessketulis ? (Version Livres)


  • Veuillez vous connecter pour répondre
1529 réponses à ce sujet

#1516 Meat

Meat

    Jump Addict

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 1 307 messages

Posté 02/08/2017 - 04:07

Cet enchaînement Hamlet -> TMNT est assez ouf :XD:

T'as vu ça un peu. Plus éclectique tu meures ! ;)
Et à peu près à la même période, j'ai aussi lu un bouquin du grand guru Osha (qui était bien nul d'ailleurs).

Modifié par Meat, 02/08/2017 - 04:09.


#1517 666

666

    Trusted

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 658 messages

Posté 11/08/2017 - 11:25

Overlord 1 : Le Roi mort-vivant (ou le début des aventures du lointain cousin de skelettor ^^)



#1518 maxff9

maxff9

    Handsome Max

  • Freelance
  • 7 280 messages

Posté 29/08/2017 - 10:08

Bah une fois n'est pas coutume j'ai lu un roman offert par ma copine.

L'Ombre du vent de Carlos Ruis Zafon. Vous connaissez ?

 

C'était assez génial, avec plein d'histoires imbriquées dans d'autres. Des sentiments, de la peur, de l'action même et tout ça dans la ville de Barcelone où je vis.



#1519 Meat

Meat

    Jump Addict

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 1 307 messages

Posté 29/08/2017 - 23:06

Il fait partie d'une trilogie, non ? Le cycle de la bibliothèque des livres oubliés, ou un truc du genre je crois.

#1520 Takhnor

Takhnor

    Capitaine Caverne

  • Fidèles
  • 1 902 messages

Posté 06/09/2017 - 22:00

Petite liste des quelques livres lus ces derniers temps :
 
Inoue Yasushi Le Loup Bleu
L'auteur narre l'histoire romancée de Temujin - Genghis Khan - en s'inspirant de l'Histoire et de faits rapportés autour du fameux personnage et de sa famille. Une histoire d'un homme endurci par les rivalités claniques durant son enfance, à l'ambition débordante autour du rêve identitaire mongol, poussé par la volonté de prouver aux autres et à lui-même sa valeur, jusqu'à la déferlante sur le reste de l'Asie et les confins de l'Europe. J'ai été un peu tiraillé par ce roman, car si au début, tout en évitant de penser à ce qu'il deviendra plus tard, je me suis pris d'empathie pour le personnage et certains de ses proches, quand la balance s'inverse, j'ai trouvé les actions et décisions de celui-ci de plus en plus difficiles à supporter.
 
Inoue Yasushi Vents et vagues
L'histoire se passe quelques années après Le Loup Bleu, au moment de l'ascension de Kubilai au pouvoir de l'Empire mongol avec l'instauration de la dynastie chinoise des Yuan, et traite de la période des tentatives d'invasion du Japon, mais selon un point de vue intéressant : celui des coréens, dont le royaume vient de capituler à sa propre invasion après plus de trente ans de résistance acharnée, et d'accepter de devenir royaume client de l'empire. On assiste aux rapports de force et diplomatiques entre collaborateurs, indépendantistes, partisans d'un statu quo illusoire sans oublier l'ombre de l'ogre mongol et les isolationnistes nippons. Il est facile de faire des comparaisons avec des situations modernes et la sensation d'étouffement s'agrandit au fur et à mesure.
 
Yamada Fûtarô Les huit chiens des Satomi
J'ai voulu ensuite lire quelque chose de plus léger, et c'est une version bien plus compressée de l'histoire originelle des huit chiens de Kyokutei Bakin à laquelle des passages romancés de l'histoire de ce même auteur à différentes périodes de la rédaction de l'ouvrage tout aux longs des 28 années (!!!) nécessaires. La version de Yamada m'a permis de découvrir ce classique de la littérature d'aventure et de "cape et d'épée" du XIXe siècle, et les parties dédiées à Kyokutei sont intéressantes, et parfois non dénuées d'humour, sur son caractère, ses relations avec sa famille, ses éditeurs, ses voisins ainsi qu'avec des artistes de son époque, notamment Hokusai. Ce qui m'a un peu déçu c'est le choix de Yamada sur le découpage des parties intéressantes des "huit chiens" où il tranche volontairement une bonne partie de la fin peut-être parce que si les huit chiens se rapprochent du Roman de l'eau sur une bonne partie de sa narration, la fin serait davantage dans le ton des Trois royaumes ? Ça m'a donné envie les "huit chiens..." complets cette fois.
 
Souyri Pierre-François Histoire du Japon médiéval - Le monde à l'envers
Petit ouvrage (petit par le format) très dense et très documenté traitant des périodes allant de la fin de l'époque Heian au début du bakufu Tokugawa. J'ai lu la dernière édition de l'ouvrage (qui était paru originellement en 1998), dans laquelle l'auteur a effectué différentes modifications dont l'ajout d'un chapitre sur la comparaison entre Orient et Occident notamment sur la conception du Moyen-Âge. Toute la société est évoquée, ses changements de modes, mœurs, coutumes, sans oublier les courants de pensée, la situation politique et militaire... Il faut cela dit s'appuyer d'une documentation iconographique, car il ne contient en plus que quelques cartes, mais ce n'est pas très grave. De plus, la bibliographie est très fournie, bien que malheureusement la très grande majorité soit en japonais.
 
Souyri Pierre-François Nouvelle Histoire du Japon
J'aurais peut-être du lire celui-là avant le précédent :D Ouvrage du même auteur, évidemment bien plus élargi sur les différentes périodes d'étude.Très intéressant également (malgré la redondance que j'ai subie à propos de l'époque "médiévale", mais c'est ma faute, comme dit précédemment j'aurais du faire l'inverse xD), il contient quelques illustrations notables, mais là encore il faudra s'entourer d'une doc. Assez récent (2010), il n'hésite à pointer du doigt certaines problématiques à propos de l'historicité de certaines découvertes, de l'historiographie, voire de faits pseudo-établis, et essaie de prendre un point de vue impartial, notamment lorsque ça touche à la politique, en citant historiens et leurs points de vue différents voire contradictoires. Sans trop vouloir déborder sur la politique, j'ai été un peu déçu à la toute fin, non pas à cause du livre, c'est la note positive de l'auteur sur le récent changement politique à l'époque (en 2009) ouvrant la voie à un gouvernement de gauche, et donc enfin une alternance politique après plus de 60 ans de monopole de droite, qui n'a malheureusement pas duré, et vu les tensions actuelles en extrême-orient, ça laisse amer.

 

 

En ce moment je lis,

Collectif A treasury of Irish fairy and folk tales

Par petits morceaux, car il s'agit d'un ouvrage compilé à partir de recueils de contes écrits initialement notamment par William Butler Yeats et Lady Wilde entre autres. C'est intéressant, le livre est morcelé en parties dédiées chacune à une créature du folklore, donc plutôt facile de lire petit bout par petit bout :p

 

Katsumata Shizuo Ikki - Coalitions, ligues et révoltes dans le Japon d'autrefois

Celui-là avait été cité dans la Nouvelle Histoire du Japon (et traduit en français par l'auteur de cette dernière). Comme P-F Souyri l'avoue lui-même, l'essai de Katsumata sera peut-être à terme obsolète sur le sujet, il n'en reste pas moins un ouvrage passionnant sur le sujet (d'autant plus important que le nombre de livres en français dessus est réduit), traitant des îlots éphémères républicains en plein Japon médiéval, mais également durant le bakufu Tokugawa, des conditions et des raisons de l'apparition de ceux-ci, de leur structure, des rapports et démonstrations de force, ainsi que de leur fin.

 

 

Sinon, "abandonnés temporairement",

Inoue Yasushi La tuile de Tenpyô,

ainsi que le classique Le dit de Hôgen,

commencés, je les ai mis en pause, car je manquais cruellement de connaissances sur les sujets évoqués (commencés peu après Vents et Vagues), je devrais m'y repencher plus tard (avec en plus l'aide du Dictionnaire Historique du Japon - qui a été récemment complètement numérisé et disponible sur Persée !)
De même, Three Kingdoms et Les Trois Royaumes sont en stand-by, ça n'allait pas fort en début d'année, et le contexte avait eu raison de ma volonté à poursuivre, mais de même, ce n'est que partie remise !


Modifié par Takhnor, 06/09/2017 - 22:01.

sign_4569.gif

sign_1.jpg

sign_416.jpg

 

"Within cells interlinked."


#1521 Selene

Posté 26/01/2018 - 02:03

Je viens de finir Rêves d'Utica de Roznarho et je suis sous le charme, je recommande chaudement. (Ma petite critique ici : http://tales-of-ales...ves-dutica.html )

 

Là, je m'attaque à La Horde du Contrevent d'Alain Damasio et vu le synopsis ça ne peut être que génial.  :D

 

Je m'intéresse de plus en plus à la SF mais je n'y connais pas grand chose... Est-ce que vous auriez des titres incontournables à me citer ?  :)

 

 


Image IPB
Image IPB

#1522 Kamimurai

Kamimurai

    Friend

  • Membres
  • PipPipPip
  • 456 messages

Posté 26/01/2018 - 06:54

Je viens de finir Rêves d'Utica de Roznarho et je suis sous le charme, je recommande chaudement. (Ma petite critique ici : http://tales-of-ales...ves-dutica.html )

Là, je m'attaque à La Horde du Contrevent d'Alain Damasio et vu le synopsis ça ne peut être que génial. :D

Je m'intéresse de plus en plus à la SF mais je n'y connais pas grand chose... Est-ce que vous auriez des titres incontournables à me citer ? :)


Ça dépend pas mal de ce que tu cherches en SF en fait, c'est tellement large...
De l'anticipation à la hard sf en passant par l'horreur ou le space opera il y a de quoi faire.
Si tu commences vraiment je te conseillerai les nouvelles de Matheson, c'est court, très diversifié et vraiment sympa à lire.
Après reste les autres grands classiques comme Philip K. Dick (pas grand chose à mettre de côté), Lovecraft, Pierre Boule ou Asimov... Et y'a en a beaucoup d'autres plus récent aussi, plus orientaux (Tsutui avec ''la traversée du temps'' joliment adapté par Hosoda ou dans un style plus onirique ''1Q84'' de Murakami). Ah et il faut lire ''1984''. Sinon la vie est moins belle.
Et là on reste uniquement sur une base de classiques connus, je pioche même pas dans tous les autres moins célèbres mais pas moins intéressants.

#1523 Elsental

Elsental

    Friend

  • Membres
  • PipPipPip
  • 471 messages

Posté 26/01/2018 - 19:07

Sans connaître véritablement la SF en littérature (l'un de mes gros faibles, il faut que ça change), ma famille est très adepte du genre et m'en parle beaucoup.

Pour reprendre ce que dis Kamimurai, pour ce que j'en ai entendu de mes congénères, je te valide à l'aveuglette K.Dick, Asimov et Murakami.


sign_374.jpg

KllPFN6.jpg


#1524 Takhnor

Takhnor

    Capitaine Caverne

  • Fidèles
  • 1 902 messages

Posté 26/01/2018 - 20:45

La SF... quel sujet vaste, ou plutôt quel ensemble vaste de sujets :D

Entre les optimistes, les inquiets, les pessimistes et les défaitistes... Les différents courants souvent en fonction d'événements de leur temps...

En fait tout dépend déjà, je dirais, de ta sensibilité, je veux dire, pour commencer il est peut-être intéressant de partir en premier lieu sur des sujets abordés par des auteurs qui risquent de pas trop te dépayser au niveau des points de vue (questionnements, solutions éventuelles etc). De plus, si on parle de classiques, il est peut-être aussi important de prendre en compte le contexte de parution des différents ouvrages.

Ensuite, il y a l'implication sur la longueur, car il y a les auteurs qui vont plutôt produire des nouvelles ou des romans "one-shot" voire des cycles courts, et d'autres qui vont pencher plutôt sur des cycles étoffés, étalés sur plusieurs volumes (voire plus).

Il y a peut-être aussi des auteurs habitués à d'autres styles que tu connais déjà et qui ont fait quelques incursions furtives dans la SF, ça pourrait être aussi un point de départ.

 

Par exemple dans les "classiques", on a ce que je dirais les "précurseurs" : on tape généralement au XIXe siècle jusqu'au début du XXe siècle, à une époque où on ne parlait pas de science-fiction, mais de littérature d'imaginaire, voire de fantaisie (à ne pas confondre avec la dénomination actuelle de fantasy). On a par exemple Mary Shelley avec Frankenstein ou le Prométhée moderne, mais aussi Jules Verne, Herbert George Wells, (et un peu moins connus, Albert Robida ou Samuel Butler). Comme je le disais, il faut bien contextualiser ces œuvres, on sent un peu le poids des ans, tout en restant intéressant. Perso j'avais découvert la SF étant petit avec Verne, et puis Verne ou Wells c'est déjà un peu un terrain connu avec le nombre de références ultérieures ;)

Il y a eu aussi des "écarts" comme pourrait on dire du Monde Perdu de Conan Doyle ou certains romans de Jack London.

 

Puis, à un moment où il était encore difficile de distinguer Science Fiction, Science Fantasy et Space Fantasy, on a par exemple Edgar Rice Burroughs ou Abraham Merritt. Et on a la pierre angulaire du space opera : Les Seigneurs de l'Instrumentalité de Cordwainer Smith.

 

Après, on a l'époque de la seconde guerre mondiale, avec Van Vogt, Huxley, Orwell, Boule, Siumak, Heinlein, Barjavel et d'autres. On est en plein "pulp" (par rapport aux magazines bon marché dans lesquels étaient publiés généralement la SF). Pourtant, juste après la première guerre mondiale, Merritt, par exemple, était auteur à succès.

 

Plus tard, on a une nouvelle génération qui tire son épingle du jeu, Asimov, Dick, Herbert, Bradbury, Aldiss, Le Guin...

 

Bon on va arrêter là pour les classiques :D

 

 

 

Pour résumer,  je conseille de préférer les cycles courts voire les romans seuls. Verne, Wells, en terrain connu, Huxley, Orwell et Barjavel pour le "limite scolaire".

Perso, après j'étais parti sur Van Vogt (le cycle du Non-A et A la poursuite des Slans) et Herbert (et non mon premier bouquin d'Herbert ce n'était pas Dune, mais la Barrière Santaroga :D assez particulier).

Dick c'est bien, mais si tu vas vouloir lire tous ses bouquins ta bibliothèque va vite devenir énorme, car il en a écrit plein, mais alors plein...

Après, le fan de Herbert en moi hésite, car il a écrit des cycles parfois courts (le cycle de Dune est en fait une double trilogie), mais son fils Brian et Kevin J Anderson ont tellement pourri l'univers avec des bouquins à rallonge...

 

Sinon je conseille Chroniques Martiennes et Fahrenheit 451 de Bradbury.

 

Edit: Woulah, j'allais oublier Clarke xD


Modifié par Takhnor, 26/01/2018 - 21:10.

sign_4569.gif

sign_1.jpg

sign_416.jpg

 

"Within cells interlinked."


#1525 Selene

Posté 26/01/2018 - 23:35

Un grand merci pour vos réponses !  ;)

 

Il y a quelques noms que je ne connaissais pas du tout et il y a désormais de quoi faire...

Je suis très tentée par le cycle des robots d'Asimov mais comme Takhnor le dit je vais plutôt débuter par des one-shots ou des cycles courts. Je vais commencer avec Matheson, Bradbury et Heinlein.

 

En tout cas Takhnor ton post m'aide beaucoup à situer les auteurs dans leurs époques respectives, c'est exactement ce dont j'avais besoin.  :D  

 

Et j'ai déjà lu 1984 d'Orwell et La nuit des temps de Brajavel. J'avais adoré.  :yes:


Image IPB
Image IPB

#1526 cKei

cKei

    True Neutral

  • Legendra VIP
  • 3 283 messages

Posté 12/07/2019 - 14:01

J'aurai mis le temps mais je viens de terminer les 450 pages de Tokyo Vice, narratif biographique de Jake Adelstein sur sa carrière de journaliste au Japon. Sur une période d'une quinzaine d'année depuis le milieu des 90's, il y décrit ses premières expériences comme journaliste débutant, ses premières affaires comme scribouillard dans la relation presse avec la police, puis aux affaires de mœurs, et le grand banditisme (on parle évidemment de yakuzas).

 

La première moitié du bouquin est très intéressante d'un point de vue sociologique puisqu'elle aborde sans fard le traitement réservé aux gaijins, la xénophobie plus ou moins larvée en laissant de côté le tableau touristique "entre tradition et modernité". Portrait glauque des quartiers des plaisirs mais conciliant avec les travailleurs.euses des lupanars, d'autres chapitres courts évoqueront le karoshi et le suicide, sans masquer l'inhumanité que peut prendre le monde nippon du travail et les crasses lancées par ses collègues. Beaucoup de drames réels y sont évoqués, dont un au moins - insoutenable - a égratigné les chroniques judiciaires françaises de la précédente décennie.

 

S'il y a une faiblesse, elle est d'après moi à chercher dans la forme prise par "l'enquête ", sautant d'un extrème à l'autre au gré d'ellipses dans la carrière de l'auteur, sans que la situation décrite n'ait forcément un lien avec le fil rouge de l'ouvrage : un enchainement d'enquêtes liées à un mafieux de la pire espèce, aboutissant à l'exil momentané du narrateur décrit dans le prologue. On a parfois du mal à s'y retrouver, à saisir quelle est la situation de l'auteur au moment où il reprend son histoire. D'autant plus que celui-ci a tendance, en dehors du réalisme manifeste de sa prose, à romancer ses propres actions et à se forger une identité de tombeur à la hauteur de celle déjà ridicule de Mikael Blomkvist, le protagoniste de la série Millenium.

 

On peut aussi se demander si livrer des évènements et personnages réels au public sans prendre la peine d'en masquer l'identité et les frasques au moins déshonorantes est une bonne idée. Sur ce point l'auteur assure avoir protégé ses nombreuses sources mais les autres sont là en clair, et ça ajoute du brouillage à la réception.
Enfin bref ça reste un instantané intéressant sur les dessous d'une société qui peine à se débarrasser de certains archaïsmes bien pratiques dont le Gokudo reste le représentant le plus typique, mais dont on a tendance à oublier le caractère néfaste.



#1527 snas

snas

    Soulmate

  • Fidèles
  • 5 344 messages

Posté 23/07/2019 - 14:11

Fini le tome 4 de la saga sorceleur : le temps du mépris.
Un tome intense ou chaque événement s'enchaîne sans temps mort. On assiste aux fameux événements de Thanned et on rencontres des personnages dont on entend parler dans les jeux.
Les dialogues sont puissants dans cette saga, les discussions entre les différents protagonistes est un réel plaisir à lire.
On notera aussi dans ce tome le plaisir malsain qu'a pris l'auteur à faire vivre des événements sadiques a Ciri, elle en prend littéralement plein la gueule.
Encore un excellent bouquin qui donne énormément envie de se précipité sur sa suite.
8/10

Modifié par snas, 23/07/2019 - 14:12.

sign_779.jpgsign_61.jpgsign_57.jpgsign_593.jpgsign_2519.gif <p>je suis l'alpha et l'oméga, le début et la fin, le premier et le dernier. 

#1528 Kamimurai

Kamimurai

    Friend

  • Membres
  • PipPipPip
  • 456 messages

Posté 23/07/2019 - 20:20

Lu le roman Perfect Blue. Pas mal, rapide mais à mille lieues du chef d'oeuvre qu'est son ''adaptation'' en animé par Satoshi Kon.

#1529 Shinji

Shinji

    Lucky Gamer

  • Fidèles
  • 3 137 messages

Posté 31/07/2019 - 13:07

J'en suis au 3eme tome du cycle de Troie par David Gemmel et c'est vraiment du bon.
On retrouve le cadre familier de cette fameuse guerre de Troie, et la puissance de Gemmel à faire des personnages haut en couleur comme Hélicon ou sa version d Ulysse.

Bref après avoir adoré Waylander de cet auteur je crois que Troie va vraiment être un bon cycle !! (j'en suis moitié du 3eme tome)

sign_1459.gif
sign_770.jpg

sign_218.jpg
sign_561.jpg


#1530 Kamimurai

Kamimurai

    Friend

  • Membres
  • PipPipPip
  • 456 messages

Posté 31/07/2019 - 19:45

Ai profité d'un petit voyage pour enfin lire Shining de King. Efficace, pas vraiment effrayant mais un sacré bon bouquin. À Docteur Sleep maintenant.




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s)