Aller au contenu


Photo
* * * * * 9 Votes

Rpg Finis


  • Connectez-vous pour répondre
26182 réponses dans ce sujet

#26176 david06

david06

    Soulmate

  • Fidèles
  • 2 279 Messages

Posté 21/05/2015 - 14:23

Fini Shining Force version GBA en 30 heures environ (pas vu de timer)
Un titre très solide avec un bon gameplay, un peu d'exploration et une histoire qui se laisse suivre tranquillement, sans atteindre des sommets non plus....
Je ne sais si le 2 et 3 changent énormément, mais le premier pose déjà de très bonnes bases :)
Il n'y a que la traduction française pas extraordinaire et le style graphique (comparé à la megadrive ) qui m'ont gêné

8/10 :)

Ce message a été modifié par david06 - 21/05/2015 - 15:14.

[Image Postée]
[Image Postée]
[Image Postée]
[Image Postée]
[Image Postée]
[Image Postée]

[Image Postée]
[Image Postée]
[Image Postée]

#26177 Shadow

Shadow

    Godslayer

  • Freelance
  • 1 910 Messages

Posté 21/05/2015 - 15:15

Un excellent souvenir ce petit remake. J'ai été particulièrement marqué par le héros qui

Spoiler



#26178 david06

david06

    Soulmate

  • Fidèles
  • 2 279 Messages

Posté 21/05/2015 - 17:00

Un excellent souvenir ce petit remake. J'ai été particulièrement marqué par le héros qui

Spoiler


Et qui du coup
Spoiler

Ce message a été modifié par david06 - 21/05/2015 - 17:01.

[Image Postée]
[Image Postée]
[Image Postée]
[Image Postée]
[Image Postée]
[Image Postée]

[Image Postée]
[Image Postée]
[Image Postée]

#26179 Morm

Morm

    Heir of the Sun

  • Freelance
  • 3 883 Messages

Posté 21/05/2015 - 19:14

Ha je l'ai attendu ce fameux Pillars of Eternity, et je peux dire que je n'ai vraiment pas été déçu.
Tout d'abord, j'ai un gros coup de cœur pour l'univers dans lequel le jeu prend place. J'avais peur d'être en face d'une high fantasy très classique à la Tolkien, mais beaucoup d'éléments (la théologie, le contexte colonial, ...) le rendent original et passionnant. La qualité d'écriture est simplement excellente et je me suis surpris à chercher et lire consciencieusement chaque dialogue, bouquin ou description d'objet. J'ai rarement autant apprécié tout l'aspect narratif dans un RPG.

+++ Le monde d'Eora et son lore
++ Une histoire passionnante abordant intelligemment des thèmes très intéressants
++ Les décors en 2D sublimes
++ La création et customisation des personnages
++ Les dialogues (les nombreux choix et le système de "disposition")

++ Un game-design très ouvert et une liberté grisante
++ Le "chemin infini" (Best side quest ever)
+ Les personnages secondaires assez développés et attachants (Durance !)
+ De nombreuses quêtes toutes intéressantes
+ La forteresse
+ Les nombreuses options de difficulté pouvant s'adapter à n'importe quel style de joueur sans dénaturer l'expérience

+ De bien jolies musiques
+ Des combats très tactiques...
- ... mais parfois peu lisibles à cause des nombreux effets lumineux
- le pathfinding pue la merde
- quelques bugs

Mon seul regret dans tout ça, c'est qu'on ne visite qu'une toute petite partie du monde et qu'on aimerait en voir bien plus. La centaine d'heures que j'ai passé dessus sont passé beaucoup trop vite, et je suis un peu resté sur ma faim... Mais c'est plutôt bon signe, non ?

9.gif Top 10 direct

Bordel vivement l'extension


sign_348.jpg

sign_295.jpg

sign_374.jpg

 


#26180 Takhnor

Takhnor

    Trusted

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 844 Messages

Posté 21/05/2015 - 19:48

Raaaah, résister, je dois résister...


sign_4569.gifsign_416.jpg

sign_1.jpg

sign_625.jpg

"Partout où le mal posera ses pieds crasseux, nous laverons le sol avec ses fesses !"
 


#26181 Ushiwaka

Ushiwaka

    The wild hunt begins

  • Freelance
  • 2 211 Messages

Posté 21/05/2015 - 23:53

Ca donne tellement envie! Dommage que je me vois difficilement supporter de la pause active pendant 100h, Baldur j'ai pas tenu 5h...


sign_774.jpg


#26182 Takhnor

Takhnor

    Trusted

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 844 Messages

Posté Hier, 19:58

Terminés Baldur's Gate II: Shadows of Amn et Throne of Bhaal.

 

 

J'étais plutôt sceptique pendant des années (n'ayant pas avancé très loin à chaque tentative), mais en fait Baldur's Gate II est bien un monument du RPG.

 

D'abord parce que bien qu'il aie sa propre identité même au sein des jeux Infinity Engine, il en est quelque part la fusion : des aspects de Baldur's Gate, d'autres d'Icewind Dale, et enfin des éléments de Torment.

Ensuite, car c'est le plus abouti (complété par Throne of Bhaal) des jeux video basé sur AD&D jusqu'à la 2ème édition Revised, énormément de kits par exemple, et surtout avec son addon signe une campagne de très hauts niveaux.

Et justement, car il signe la fin d'une époque : la longue période d'AD&D qui fera place à D&D3 après Throne of Bhaal avec le remake de Pool of Radiance et Icewind Dale II.

 

Et là, au-delà des qualités du jeu évidemment évoquées par tous, même fini récemment, il procure un grand élan nostalgique, car il rend hommage à un grand nombre d'univers issus d'AD&D au delà des très (trop ?) utilisés Royaumes Oubliés. [1]

 

Et pourtant, ce système AD&D, malgré les irréductibles, je trouve qu'il faut en vouloir pour en être nostalgique (manque de cohérence, ça porte trop les stigmates d'ajouts qui partaient un peu dans tous les sens depuis le début des années 80), et pourtant ce qui faisait sa force par rapport aux éditions futures c'était la richesse de ses campagnes. Et vu que l'isométrique vieillit très bien, j'aurais tant voulu d'autres jeux au-delà de ce qu'on a eu. Mais on ne vas pas refaire l'Histoire.

 

Ce Baldur's Gate II reste le chef d'oeuvre de Bioware. 

 

[1]

Spoiler

 

 

9.gif

 

 

Un bon gros addon comme on n'en fait plus.

J'ai trouvé que là BG2 s'Icewind-dalise encore plus (mais d'un autre côté, c'est logique vu que c'est un addon et qu'on atteint des sommets de grosbillisme). D'ailleurs même l'ambiance m'a fait penser à IWD, dès l'arrivée à Saradush.

 

Et surtout on a droit à une vraie fin digne de ce nom, où le mot épique prend tout son sens. Une fin qui clôt l'aventure de l'enfant de Bhaal, et de tout AD&D. Une page d'Histoire du jeu de rôle se tourne.

 

 

8_5.gif

 

 

Bon Bioware, maintenant on se sort les doigts et on refait de l'isométrique!  :whip: 


sign_4569.gifsign_416.jpg

sign_1.jpg

sign_625.jpg

"Partout où le mal posera ses pieds crasseux, nous laverons le sol avec ses fesses !"
 


#26183 Bahamut-Omega

Bahamut-Omega

    Soulmate

  • Fidèles
  • 3 688 Messages

Posté Aujourd'hui, 12:19

J'ai finis ma seconde partie sur Dai 3 Ji Super Robot Taisen Z Tengoku Hen (SRT Z III-2) sur Ps3 en 126 heures au total (71 heures pour la première partie).
 
C'est toujours un peu triste de finir un univers à cette saga, d'autan plus que l'année dernière c'était au tour des Masou Kishin.
Le manque d'ambition des épisodes de cet univers depuis les seconds opus sur PsP gâchent un peu la fête. Un seul héros et robot au choix en début de jeux, peu de secrets, casting vaste mais finalement peu exploité avec pas mal de séries sans grande implication dans le scénario, et le manque de variétés des missions (ou trop de mission "de remplissage").
Ici dans cet épisode, on a eu droit à beaucoup de missions avec des ennemis originaux. C'est normal pour un épisode final, mais plus de variétés dans les robots ennemis et des antagonistes plus nombreux et développés n'auraient pas été de trop. Cela dit, on a toute les réponses aux questions laissées en suspens et l'histoire est agréable à suivre.

La réalisation aussi est décevante, comme pour SRT Z III-1, rien à voir avec les magnifiques OG2 de 2012, DP de 2013 ou dans un autre style MK III en 2013 et MK F en 2014. Là on a droit à l'équivalent d'un joli portage HD des opus sur PsP. La qualité des animations des robots varient beaucoup d'un robot à l'autre. Parfois c'est très réussis comme pour le Zeta Gundam ou Nu-Gundam, et parfois nullissime comme pour le Dancougar Nova.

Concernant l'OST, les pistes originales sont toujours très sympas et concordent bien à l'action ou au personnage et à son robot, même si la qualité sonore date.
Mais les adaptations des musiques des différentes séries sont honteuses pour un jeu en 2015. Heureusement un mode Custom BGM est disponible, et a même été amélioré depuis Z III-1. Mais il faut passer du temps à réarranger soit même ses propres musiques pour pouvoir en profiter dans le jeu.

Le gameplay (avec l'histoire et l'univers) sauvent la mise. Même si je regrette un peu le système de trio de Z premier du nom, le système de duo choisis ici est simple et efficace. Créer des équipes en faisant attention à la diversité des magies des pilotes et sans que les robots ne se gênent par rapport à leur(s) terrain(s) de prédilection est assez addictif.
La difficulté est assez bien dosée, en mode normal c'est à peine plus difficile que le précédent. Dommage qu'il n'y ait pas de mode Extra-Hard, même si le joueur peut facilement s'imposer des règles de jeux pour ce le créer artificiellement (ne pas acheter de compétences aux pilotes et ne pas améliorer les robots, entre autre).

J'ai bien aimé parcourir deux fois ce jeu, il me manque une demi-partie pour avoir le trophée de platine correspondant au 100% réels du jeu. Mais ça devient un peu lassant à la longue.
Dommage que cette saga se finissent dans cette période bien morose pour les jeux japonais sur console, le manque d'ambitions et d'investissement des développeurs sur ce jeu "de niche" c'est pas mal fait ressentir, on est loin de ce que proposé SRT Apha 3, épisode final du second univers SRT, dix ans plus tôt.
 
7,5/10


Ce message a été modifié par Bahamut-Omega - Aujourd'hui, 12:28.

sign_351.jpg

sign_61.jpg

sign_656.jpg

Bahamut-NTD_platine2.gifBahamut-NTD.pngBahamut-NTD_platine1.gif





3 utilisateur(s) sur ce sujet

0 membre(s), 3 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s)